Vous êtes ici

Islamisation - L’Algérie va importer des imams saoudiens, yéménites et égyptiens

L’Algérie n’importe pas que des marchandises. Au moment où le ministère des Affaires religieuses plaide pour la prééminence du «référent religieux national», les autorités s’apprêtent à importer des imams et autres formateurs de certains pays du Golfe et d’Egypte.

Selon le ministre des Affaires Religieuses, son département va faire appel à des imams de la mosquée El-Azhar d’Egypte, de la mosquée  de la Mecque, du Yémen et du Bahreïn pour «former les imams» qui vont officier à la Grande-Mosquée d’Alger. Pour atténuer l’impact d’une telle initiative, le ministre des Affaires religieuses a expliqué que son département va exiger à ce que «le référent religieux national» soit enseigné lors de ces sessions de formations.

L’annonce vient donc rajouter un scandale à ceux qui ont déjà émaillé la construction de la Grande mosquée d’Alger, née d’une lubie d’Abdelaziz Bouteflika !

Rania Aghiles

Source: 
Algérie Focus
Date: 
2017-11-13
Rubriques: 

Commentaires

C'est pas nouveau, ça a commencé depuis l'époque de Benbella en 1962 avec Gamal Abdel Nasser qui lui envoyait des bataillons d'islamistes depuis l'Egypte. D'ailleurs ça ne s'est pas arrangé par la suite, et ça n'a fait que s'amplifier (empirer) avec l'usurpateur et imposteur Mouhammad Bukharrouba allias Houari Boumediene lui-même façonné par l'université islamiste du Caire, voilà pourquoi il n'y a quasiment plus de chrétiens et de juifs en Algérie. L'Algérie est devenu un pays fermé et replié sur lui-même, dommage pour les algériens.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.