Vous êtes ici

Les incendies qui ont touché Tizi-Ouzou - 2 261 citoyens déclarés sinistrés

Pour leur dernière session du mandat en cours, les élus APW de Tizi-Ouzou qui ont eu à examiner puis à adopter le budget primitif 2018, ont fait le point sur les rentrées scolaire, universitaire et de la formation professionnelle.

Parmi les autres questions inscrites à l’ordre du jour, les élus ont pris connaissance du compte rendu de la commission instituée par l’APW pour enquêter sur les dégâts occasionnés par les incendies enregistrés au niveau de la wilaya, au cours du mois de juillet dernier.
Le rapport fait état de 58 communes touchées par le feu ; la municipalité d’Aït Yahia Moussa a été quasiment sinistrée, enregistrant d’implorants dégâts matériels, avec en sus, la perte d’une vie humaine. Au niveau de plusieurs communes, ce sont 17 blessés qui ont été recensés, notamment à Larbaâ Nath Irathène, Draâ El Mizan, Aït Yahia Moussa, Ifigha, Mekla et Iflissen.

Le rapport de la commission ad hoc de la wilaya qui s’est réunie le 10 septembre dernier et qui a été transmis à la commission de l’APW, a été destinataire du compte-rendu des dégâts et de l’incidence financière qu’ils (les dégâts) ont engendrés et que l’Etat doit prendre en charge, conformément aux orientations du président de la République émises suite à la catastrophe naturelle de juillet dernier.

Ainsi, la valeur des préjudices subis par les citoyens s’élève à 241 186 000 DA. Les citoyens sinistrés sont au nombre de 2 261. Les feux ont détruit 79 habitations plus 21 biens dont des étables, des hangars et autres propriétés. Les préjudices causés aux biens privés (meubles) sont estimés à 125. Les chiffres comuniqués par la commission ad hoc de la wilaya font état de la perte de 34 458 arbres fruitiers ; de la destruction de 40 hectares de céréaliculture dont 20 hectares seulement sont couverts par les assurances.

L’élevage a été très affecté. Il est fait état de la perte de 2 bovins, 31 ovins, 18 caprins, 27 330 sujets de volailles, de 2 208 ruches pleines et 394 ruches vides.

L’accélération de la procédure d’indemnisation et le relogement des sinistrés, la mise en place, dans les plus brefs délais, de deux unités mobiles de la protection civile inscrites au profit de la wilaya par le ministre de l’intérieur et des collectivités locales ; le dégel progressif des projets de réalisation des onze postes avancés de la Protection civile figurent parmi les recommandations adressées aux pouvoirs publics par la commission de l’APW.

D’une consistance s’élevant à plus de 194 milliards de centimes, le budget prévisionnel de l’année 2018 a été adopté par les élus qui ont noté avec quelque satisfaction une hausse de deux milliards de centimes en comparaison avec le budget de l’exercice précédent qui était de 192 milliards. La section fonctionnement a été créditée de 176,3 milliards et 18,3 milliards ont été attribués à la section équipement.

Les investissements dégagés pour le développement économique sont réduits à une portion congrue. Des subventions ont été attribuées à de nombreux secteurs comme les forêts qui ont bénéficié de 4 milliards de DA pour l’acquisition de matériel d’intervention et de lutte contre les incendies. Dans le cadre de la solidarité scolaire, l’APW a accordé 8 milliards de centimes pour le ramassage scolaire en plus d’une cagnotte de 4,3 milliards de centimes pour la réhabilitation des établissements scolaires.

S. A. M.

Source: 
Le Soir d'Algérie
Date: 
2017-09-22
Rubriques: 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.