Vous êtes ici

Les cimetières chrétiens et juifs profanés par la mafia du foncier à Thamslit

Le président du bureau de la Ligue nationale de défense des droits de l’homme (LADDH) de Thamslit (M’Sila), Amroune Layachi, monte une nouvelle fois au créneau dans le dossier dit de la profanation du cimetière juif de M’Sila. Après le refus du procureur de la République d’instruire l’affaire, le militant accuse la justice de fuir ses responsabilités.

Les faits remontent au mois d’avril dernier lorsque M. Layachi s’est adressé au procureur de la République près le tribunal de M’Sila pour déposer une plainte pour profanation d’un cimetière juif.  Dans cette plainte, il est expliqué qu’un citoyen influent a détruit la clôture pour procéder à l’extension de sa maison, en s’accaparant de quelques 50m² du cimetière.

" A M’sila, la population locale est sous le choc. Les cimetières chrétiens et juifs sont pillés et profanés par la mafia du foncier en quête de terrains habitables et constructibles. Des témoins oculaires ont fait parvenir à Algérie-Focus une vidéo où les images démontrent comment des constructions anarchiques ont été érigées sur les tombes de ces deux cimetières.

De nombreux résidents ont réalisé des maisons en s’accaparant de plusieurs assiettes foncières situées au coeur de ces deux cimetières. Les barons (smasras) de l’immobilier n’hésitent pas à piller des parcelles entières de ces cimetières pour les revendre à des particuliers désireux de construire des logements. D’autres agressions sauvages sont perpétrées contre ces cimetières à l’image de ces décharges sauvages qui s’accumulent sur les tombes sacrées des morts. Des images épouvantables qui ont suscité une vague d’indignation dans cette ville de l’Algérie Profonde."

Source: 
LADDH
Date: 
2017-11-08

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.