Vous êtes ici

Chorfa - Deux administrateurs d’un site web kabyle poursuivis

Deux administrateurs d’un site web chorfanews.com et d’une page Facebook du même nom, viennent d’être estés en justice par l’APC de Chorfa d’obédience RCD, après la diffusion sur leur site et la page Facebook, d’une vidéo montrant des malfaçons dans la réalisation d’un stade de proximité, a-t-on appris hier.

Selon l’un des deux animateurs, Fouaz Aichaoui, que nous avons contacté par téléphone, le maire a déposé une plainte contre eux pour avoir pénétré dans une enceinte publique sans autorisation, en défonçant un cadenas, alors que selon notre interlocuteur, une autre vidéo disponible à leur niveau montre clairement que le portail leur a été ouvert par le gardien en personne et que sur place, son ami montrait la qualité douteuse du béton de ce stade.

L’information faisant état de ce dépôt de plainte contre ces deux animateurs, a étonné plus d’un au niveau de cette commune, située à 50 kilomètres à l'est de Bouira dans la daïra de M'chédallah.

Ce, d’autant que depuis la création de ce site et la page Facebook, il y a moins de 6 mois, une dynamique citoyenne s’est créée surtout autour de la page Facebook, où presque toutes les informations utiles pour le citoyen sont disponibles, comme les pages nécrologiques, les coupures d’eau et d’électricité, mais également des reportages et des portraits sur des personnes jusque-là anonymes mais qui sont la fierté de la commune, des athlètes, des lauréats des examens de fin d’année, des artisans, des créateurs comme ce cordonnier qui possède le don de dessin, etc.

Résultat : En moins de 6 mois, le site et la page sont devenus des références en matière d'information pour les citoyens qui sont plus de 2 000 en ce laps de temps à suivre la page Facebook chorfanews.

Rappelons qu’au début de l’année en cours, sept animateurs de la page Facebook Garanda city de Bouira, avaient été poursuivis en justice pour avoir relayé sur leur page un appel anonyme invitant les commerçants à observer trois jours de grève.
Les sept jeunes furent acquittés au mois d’avril, après un procès qui fut à plusieurs reprises, reporté au niveau du tribunal de Bouira.

Y. Y.

Source: 
Le Soir d'Algérie
Date: 
2017-09-04
Rubriques: 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.