Vous êtes ici

Lettre ouverte des amazighs-berbères aux candidates et candidats à l’élection présidentielle française de 2017

Le Collectif National des Amazighs de France (CNAF) adresse une lettre ouverte aux onzes candidat-es à l'élection présidentielle française. Les Français Amazighs ont rendez-vous le 23 avril et le 7 mai prochain pour désigner le (la) huitième président(e) de la Ve République.

Mesdames, Messieurs les candidat-es à l’élection présidentielle
Madame Nathalie Arthaud,
Monsieur François Asselineau,
Monsieur Jacques Cheminade,
Monsieur Nicolas Dupont-Aignan,
Monsieur François Fillon,
Monsieur Benoit Hamon,
Monsieur Jean Lassalle,
Madame Marine Lepen,
Monsieur Emmanuel Macron,
Monsieur Jean-Luc Mélenchon,
Monsieur Philippe Poutou.
Madame, Monsieur,

Vous avez décidé d’être candidat-e à la magistrature suprême du pays. A ce poste, la loi vous accorde larges prérogatives qui vous permettront si vous êtes élu-e, d’agir dans tous les domaines de la vie des citoyen-nes et de l’avenir du pays.

Nous sommes des citoyens Français d’origine amazighe (Berbère), démocrates et républicains, réunis au sein du Collectif National des Amazighs de France. Nous croyons aux valeurs de la République : Liberté, égalité, fraternité auxquelles nous ajoutons volontiers la laicité, que nous nous efforçons de promouvoir et de défendre au quotidien. Les Franco-Amazighs forment une population d’environ deux millions de personnes en France, issue d’une immigration vieille de plus d’un siècle et qui a contribué de manière significative sinon déterminante à la défense et à l’édification du pays. Isabelle Adjani, Dany Boon, Daniel Prevost, Mouloudji, Zinedine Zidane et bien d’autres personnalités françaises de renom sont d’origine amazighe.

Partie prenante de la société dans laquelle nous vivons dans toutes les régions de France (entrepreneurs, salariés, bénévoles associatifs, artistes, sportifs, étudiants...), nous souhaitons vous interroger sur un certain nombre de sujets fondamentaux :

1– Depuis les années 1970, la France en accord avec certains Etats étrangers, a mis en place des enseignements de langues et cultures d’origine (Elco) pour les enfants de familles d’immigrés ou issues de l’immigration. Ces enseignements sont proposés et assurés au sein de l’école publique française mais avec des programmes décidés par des gouvernements étrangers et dispensés par des enseignants nommés et rémunérés par ces gouvernements étrangers. Pour les enfants Français d’origine amazighe-berbère (dont les parents ou grands parents ou arrière-grands parents sont originaires d’Algérie, Maroc ou Tunisie), les Elco qu’on leur propose sont constitués uniquement et exclusivement d’enseignements de la langue arabe et des préceptes de l’islam. Cela constitue une grave discrimination à l’encontre de notre langue et de notre culture d’origine, avec la caution absurdeet inacceptable de l’Etat français. De plus, d’après de nombreux témoignages d’enseignants et de parents d’élèves, ces « Elco ne sont rien d’autre qu’un catéchisme islamique ».

Les Français d’origine amazighe que nous sommes, bien qu’ouverts à toutes les langues et cultures, refusons catégoriquement l’arabo-islamisation forcée de nos enfants et refusons cette grave atteinte à la laicité. Nous alertons sur ce sujet les gouvernements français depuis le début des années 2000 jusqu’à l’actuelle ministre de l’Education Nationale mais en vain. Nous demandons à ce que les Elco soient supprimés et remplacés par des enseignements de langues et cultures de la diversité et soient entièrement assumés et assurés par l’éducation nationale française et qu’en ce qui concerne nos enfants, qu’on leur enseigne leur réelle langue et culture d’origine amazighe.

2- Dépossédés de repères identitaires structurants, une part importante des jeunes Français issus de l’immigration nord-africaine deviennent les proies faciles de l’idéologie fondamentaliste islamiste.

Celle-ci progresse en France grâce au laxisme général et même la bienveillance que lui manifestent consciemment ou non, certains responsables d’institutions publiques tant au niveau national que local.

Parallèlement et en contre-poids, une frange de plus en plus importante de nos concitoyens se réfugie dans la mouvance raciste et xénophobe. Pour lutter contre cette fracture sociale et nationale, nous sommes persuadés que les programmes dits de « déradicalisation » ne sont ni efficaces, ni suffisants.

Une des solutions majeures serait de faire connaitre les éléments convergents des cultures issues des immigrations et de la culture française. La prise de conscience des « biens communs » serait alors facteur de rapprochement. Par exemple, on devrait porter à la connaissance de tous les Français que St-Augustin, éminente personnalité de l’église chrétienne, était un Amazigh natif de l’actuelle Algérie.

Il est donc impératif d’enseigner à tous et par tous les moyens, l’histoire et les cultures authentiques et non falsifiées des populations issues de l’immigration et leur apport à l’édification de la France actuelle.

3- En tant que citoyens, nous sommes indignés et le mot n’est pas assez fort, par le cynisme avec lequel le gouvernement français traite avec des pays tiers qui violent de manière grave et répétée les droits humains. La France est même amie de certains Etats comme l’Arabie saoudite et le Qatar, connus pour leur soutien notoire à l’islamisme international. Autre exemple, la France ne dit pas un seul mot de l’Algérie qui maintient dans ses prisons depuis plus de 20 mois, sans jugement, donc illégalement, environ 150 Mozabites et en menace des milliers d’autres, uniquement du fait qu’ils sont Mozabites et qu’ils veulent vivre en paix chez eux, le Mzab (sud de l’Algérie). En prison, ils subissent des mauvais traitements qui les poussent régulièrement à protester en observant des grèves de la faim à répétition, mettant gravement leur vie en danger. Nous voulons que la France reste fidèle à ses principes et en particulier celui du respect des droits de l’Homme. Nous ne demandons pas à l’Etat français de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un autre Etat mais nous exigeons que la France
cesse de traiter avec un Etat tant que celui-ci viole gravement les plus élémentaires des droits humains.

Madame, Monsieur, nous serons très attentifs à vos prises de position sur ces trois points essentiels à nos yeux. Vos réponses ou absence de réponse seront restituées à nos adhérents et via les médias et les réseaux sociaux, à des centaines de milliers d’électrices et d’électeurs d’origine amazighe.

Dans l’attente, nous vous prions d’agréer, Madame, Monsieur, l’expression de notre considération distinguée.

P/Le CNAF
Le Comité de suivi.

Collectif National des Amazighs de France
C/o Espace Franco-Berbère Azul
19, Place des Alizés
94000 Créteil
Créteil, 20/03/2017
Email : [email protected]

Thème associés: 

Commentaires

Aplaventrisme, ethnocentrisme, harkisme, ou comment tomber ci-bas !
NON, PAS EN NOTRE NOM ! ARRETEZ CETTE BASSESSE !
Ce genre de positionnement, marqué à la droite extrême, est préjudiciable et nuisible aux Amazighs que vous prétendez défendre. Car vous les faites passer comme les quémandeurs pleurnichards, des mendiants même, auprès des représentants de l'ex Puissance coloniale, qui refuse de reconnaitre ses crimes de masse (massacres, tueries, viols, ratissages, accaparements et spoliations, etc. etc.) perpétrés en Afrique du Nord (et ailleurs) durant des dizaines de dizaines d'années, et qui fait perdurer et promouvoir la politique ségrégationnistes, apartheidiste dans les quartiers où vit l'immigration postcoloniale ......
LA CITOYENNETÉ, l' ÉGALITÉ, L'ACCÈS AUX DROITS, MAIS PAS LES PRIVILÈGES OU LES PASSE-DROITS :
Cette façon de procéder est tout simplement honteuse, car elle relève de la bassesse, de l'aplaventrisme ! Quelle honte !
Aucune autre communauté ne tombe ci bas ! Ne se met à plat-ventre comme vous le faites. Pire encore, vous parlez au nom de tous les Amazighs, alors qu'ils ne vous ont pas mandatés ou habilités pour ce faire....
Arrêtez ces auto-proclamations, vos parades et gesticulations !
A LA RECHERCHE DU " VOTE KABYLE, RIFAIN, CHAWI .... "
Nous avons compris vos manèges : vous " draguez les amazighs de la Diaspora " dans l'espoir de rafler leurs suffrages, leurs votes pour les municipales, les législatives, les régionales, les départementales, les cantonales, etc. comme l'ont déjà fait les p.... et soumis, les Fadéla A..., Rachida D...., Linda, Rachid K ....., etc.
Vous le savez si bien, dans l'immigration, vous n'avez pas la cote, vous êtes détestés et hais, les gens savent que vous n'êtes pas sérieux ..... Vous prônez le ' racisme à l'envers ' = le racisme contre les vôtres, contre vos frères (hum!), vous vous croyez plus français que les français, alors que les français ne vous aimeront jamais, car ' l'imaginaire national ' (construit sur le log cycle de l'histoire) rejette, l'autres, les autres, autrui, l'étranger, considéré non comme partenaire, mais comme l'ennemi..... l'ennemi à abattre ! Bref !

C'es toi l'applaventrisme et le donneur  arabo-khoroto de  lecon  ! j'ai lu cette lettre. Quoique maladroite et ayant besoin d'une grande revision, elle apporte neammoins le message a  ces politiceins francais de quelquonque  affiliation qui  nient meme l'existence et le poids du vote Amazigh en France. Il faut ecrire et  harceler mediatiquement tous ces partis jusqu'a ce que ils nous entendent. Je dis nous car je fais parie de cette presence et je me bas chaque jour a donner  a eduquer ces francais  branches sur l'arabo-khoro toisme.

Pas du tout, je n'adhère pas à vos propos caricaturaux que vous tenez à l'égard des amazhig de France. Nous nous sentons parfaitement intégrés et assimilés à la République laïque. Les stéréotypes communautaires malheureusement institués par de nombreux politiques sont une pure escroquerie, nous ne nous reconnaissons absolument pas dans le stéréotype arabo-islamiste, et nous revendiquons le droit à la vérité de nos origines. Nous sommes d'origine nord-africaine, et pour ma part Mechta Kotama de la kabylie des Babors. J'ai épluché suffisamment de documents et cartes historiques pour me faire une bonne idée de qui sont mes ancêtres. Les kabyles sont de vaillants montagnards, ils ne se mettent pas à plat-ventre. Tout ceci n'est qu'imposture et supercherie. Dommage pour vous si vous ne l'avez pas encore compris. Que vous ont promis vos maîtres ?

@ait oumalou ! Tu pourrais me dire en quoi un arabe peut être mon frère et pas un occidental,un asiatique,ou autre!

Tous les humains sont égaux,Pourquoi un arabo-islamique doit être mon frère selon votre vision étriquée et idéologique. 

Si les français ont pratiqué la torture et l'exactions,tes "frères arabo islamiques l'ont fait aussi et pendant t des siècles et même que ça continue encore de nos jours!En quoi est différent le colonialisme français de celui arabo-musulman?

L'hypocrisie est votre crédô, car si vous êtes en phase avec vos idées et  avez des principes,vous resterez developer votre pays au lieu d'aller renifler le derrière de ceux qui vous ont colonisé!

De grâce ne venez pas nous apprendre à reconnaître nos frères car les arabo-islamistes et les KDS ne pourront jamais l'être! 

Quand à la communauté kabyle en France,elle n'à que trop tardé à constituer des lobby et des mouvement politico sociaux pour peser dans le débat comme le font toutes les associations communautaires juives et musulmanes en France!

Une prise de conscience est en train de se faire et c'est tant mieux,car tôt ou tard la France sera obligée de courtiser aussi l'électorat kabyle et amazigh et c'est la que l'unité est primordiale!

Quand à tes remontrances tu peux te les mettre ou je pense! Le sommeil kabyle n'à que trop duré ! Les harkis de demain seront les KDS d'aujoird'hui,l'histoire s'en souviendra.

Merci Mr Ait Oumalou,

En effet, tout le monde parle au nom des berbères, comme s'ils ont été désigné comme des représentant d'une communauté enmurée. C'est scandaleux et une honte pour ceux qui réclament un statut d'indigène, pour les berbères. Ils adoptent la position du penseur couché, pour instrumentaliser la culture, comme d'autres le font pour la religion. Pas en notre nom.

@ait oumalou. Le lamentable et Pitoyable c'est toi !... Derrière ton pseudo,se cache un algerianniste, un arabo-islamique qui hait la l'identité du Kabyle digne. 

vive la kabylie independante,abat les hordes arabo islamique  envahisseur de l'afrique du nord

 

 

Commençons déjà à se connaître et se reconnaître en tant que berbères (Amazigh) car nous somme une race la plus manipulable aussi la plus assimilable, à ce propos y a qu'à voir les kabyles de Paris ou de Lyon ou de Lille etc... Ils se revendiquent plus Français que les Français, d'ailleurs comme les Kabyles d'Alger sont devenus plus arabes que les vrais Arabes n'est ce pas triste. Commençons déjà à éduquer et transmettre aux nôtres à se présenter dans n'importe quelle circonstance comme berbères ou Kabyle pas comme arabe!  (Lire le syndrome de Stockholm)
Voyez vous je dis ceux-ci pour la simple raison, la plus grande majorité des kabyles et j'en parle même pas de l'ensemble des Berbères quand il s'agit de se présenté ils disent tous nos les arabes. Donc comment voulez vous que les médias ou les Français tout court ne continuent pas l’amalgame que tous les Africains du Nord sont des Arabes! 
Je rappelle que la plupart des Kabyles qui ont accès à la télévision ou Radio à 99% ils se déclarent comme arabes, sauf rappelez vous le passage de Lounes Matoub à TF1 avec Anne Sinclair qui avait fait un plaidoyer sur la cause Kabyle, aussi Idir le chanteur qui avait refuser de parler arabe dans une émission de FR3 dans les 70 conduite par un arabisant , je ne me souviens pas du nom.
J'ai lu l'article du collectif, pour moi dans son ensemble il est parfait pour la raison suivante, les politiques Français écoutent ceux qui les interpelles dont l'exemple criard les arabisants portant aujourd'hui sont les plus nuisibles à la démocratie et à la République Française. ( A croire que les gouvernants Français sont masochistes)
La celle Race qui n'est pas unie pour plusieurs raisons qu'on se prend plus démocrates que les vrais démocrates, plus libres, (Et bien NON cela fait plus de 2200 ans que nous sommes devenus des esclaves, des Romains, des Vandales, et les pires sont les arabes qui ont su nous maintenir dans le joug via leur religion qui promet le paradis dans la soumission totale.
Vous voulez qu'on vous écoutes, qu'on vous traite à juste titre comme des Berbères (Amazigh). Et bien unissez vous, faite du tapage pour réclamer vos droits d’exister, engagez vous dans les partis politiques sans oublier ce que vous étiez et vous serez soutenu par les vôtres ! 

Si les kabyles ont honte de leur langue et culture c'est parce y'a personne pour les représenter et les prendre en charge,leur apprendre à être fier de leur être kabyle!jIls faut constituer des organisations,des lobbIes,des intérêts, tout ce qui peut promouvoir la kabylie et ce qui tourne autour!Il faut faire revivre l'honneur,la parole kabyle et quand je dis parole c'est la legendaire parole du kabyle que quand il dit quelque chose il s'y conforme même au péril de sa vie!Il faut faire revivre tout ça! 

Normal qu'un kabyle ,vu son insignifiance sur l'échelle planétaire peut ressentir de la honte à être kabyle.Ils se demande de quoi il peut être fier?quel est son poids par rapport aux autres peuples? Eh ben si on ne lui fournit pas la matière d'être fier on n'avancera jamais,pire on ara tendance au mimétisme par envie!Il nous faut des psychanalystes politiques pour redresser la fierté du kabyle et l'emmener à assumer son rôle dans le concert des nations ,tout ce qui en dévie ne relève que de cette maladie incurable qui nous réduit en lambeaux ! 

Si certains kabyles ont honte de leur langue ( pourtant aucun n'autre peuple au monde n'a boycotté l'école pendant une année 94/95).Vous pouvez dire que  les algériens ont honte de leur langue maternelle (l'arabe parlé) mais  pas les kabyles.Il est évident que si des kabyles ont honte de leur langue et qu'ils sont invisibles an France,c'est tout simplement parce qu'il n'y a pas un Etat kabyle libre pour les défendre.Les kabyles de France sont divisés et se cachent souvent derrière l'appellation Amazigh ou Bèrbère ce qui accentue la confusion.Sans un Etat kabyle souverain,les kabyles resteront invisibles et écartelés entre l'algérianisme et la kabylité.La Kabylie contrairement à ce que vous dites a les meilleurs élites en qualité et en quantité à l'échelle africaine.Ce qui nous manque c'est un Etat authentiquement kabyle avec un gvt kabyle.Libérée du joug de la régence d'Alger,la Kabylie peut deveni en deux décennies,le pays le plus démocratique et le plus prospère d'Afrique. L'Algérie arabo-intégriste est un frein,un boulet et un poison pour l'émancipation de la nation kabyle ! 

Tout à fait d'accord!

C'est vrai qu'on a de grandes figures mais n'empêché que tous les kabyles manque de fierté à juste titre d'ailleurs car il n'ont aucune entité sur laquelle s'appuyer et c'est pour ça qu'ils s'assimilent facilement aux autres et font inconsciemment les leur toutes les idées des autres!et leurs langues aussi bien!

Le jour où il y aura un état kabyle alors la ça sera différent! 

Belle initiative qui va donner de la visibilité aux imazighen, ce qui dérange au plus haut point un certain Oumalouh! Dans ce message il n'est point question de quémander quoi que ce soit. Il s'agit de rappeler que nous existons, mettant alors en péril leurs exigences, leurs pleurnicheries, leurs accusations "bidon" d'islamopobie dès qu'ils manquent d'arguments, en France! Ils ont l'habitude de nous effacer et cette démarche qui consiste à se différencier d'eux les menace à deux niveaux: 1. nous remettons en question la fusion algérien/kabyle 2. nous rejetons ce sur quoi ils fondent leur domination cad leur langue et leur religion...Nous devrions multiplier ce types d'actions, rivaliser avec eux non pas dans les lamentations mais dans l'exigence à être reconnus comme DIFFERENTS, DISTINCTS avec des principes et des valeurs respectueux de l'être humain. Le combat se mène avec des armes mais aussi pacifiquement et sur le long cours. Ne désespérons pas de revoir un jour la civilisation amazigh reconnue sur le plan international. Pour le moment c 'est la culture de la mort qui prévaut et qu'ils tiennent à faire triompher à nos dépens! l'islamisme, la violence, la haine raciale et l'intolérance  religieuse, c'est de leur fait, pas du nôtre. Nous en sommes les premières victimes et il est temps que tout le monde le sache, une bonne fois pour toutes! Continuons ainsi, allons plus loin, même! Ne laissons pas la barbarie s'installer partout, apportons notre pierre à l'édifice. Sortons de notre réserve, nous avons un rôle tès important à jouer en ces temps de terreur pseudo-religieuse. Défendons nos valeurs millénaires de laïcité , de démocratie, d'égalité homme/femmes, de tolérance, de solidarité. Combattons leurs errances, leur dictature, leur folie. Regardons le nombre de "déséquilibrés" que leur monde produit! Il est un DEVOIR pour nous de rappeler à tous ces politiciens que nous voulons aussi notre part du gâteau, que nos voix valent leur pesant d'or et qu'elles peuvent faire LA différence, au moment des résultats! Arrêtons de compter sur les autres, ces autres qui ne pensent jamais à nous! Vive l'âme amazigh! Vive le peuple amazigh! Il mérite bien plus que ce triste sort qui lui est réservé de par le monde. Il s'étire, il se réveille doucement. Il vaincra si et seulement il se bat!

Bravo pour ce courrier. Les politiques doivent comprendre que leur amazigh sont un peuple important et que nous sommes un rempart contre l'arabo-islamisme. Il est urgent d'agir pour aider a retrouver une sérénité en France et dans le monde entier. Il faut faire comprendre à ces arabo islamistes qu'ils n'arriveront pas à leur fin c est a dire convertir le monde entier a leur idéologie fascite et moyennageuse. Les amazigh ont toujours été un rempart à cela depuis des siècles et elle le sera pour l'éternité. Vive les Amazigh vive la France !

Soyons rigoureux si on veut qu'on nous entende.

L'ELCO enseigne l'arabe, certes, mais elle enseigne aussi tamazight. 

Lekdeb ur iqettu ara xas tzzewqed t.

Par contre t es un grand menteur.les ELCO n enseigne pas l amazigh mais l arabe et le turc et encore quand il s agit de l arabe c est le classique.et ces enseignants en question sont importé des pays d origine et sont payés par ces mêmes pays.Or aucun enseignant amazigh n à été fait venir pour enseigner l amazigh et encore se faire payer par les pays d origine à l instar du Maroc et de l Algérie.théoriquement les langues d origine enseignées par najat belkacem sous entendent aussi l amazigh mais l amazigh n est pas enseigné organiquement dans les écoles françaises contrairement à l arabe.Et je te défie de me prouver le contraire à savoir que l amazigh est enseigné à l école de la France.cette pseudo loi est uniquement détournée pour enseigner l arabe et le turc deux langues vecteurs de l islamisme avec toute la logistique idéologique et financière qui vont avec.

Comment oses-tu me traiter de menteur sans vérifier l'information (appelez l'Elco de Paris au 01444602) ?

Je crois bien que j'ai bien fait de dénoncer l'absence de rigueur aussi bien de l'appel que de certains de ses soutiens.

Je ne défends pas l'Elco, je défends la vérité.

Je persiste à dire que tu es un menteur  mais peut être par naïveté et ignorance!

Déjà qu'on peut pas appeler les elco à moins que tu ne veuilles parler du ministère francais de l'éducation !?!?

Dans le préambule des ELCO on peut lire ce qui suit:Enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO)

Les enseignements de langue et de culture d'origine (ELCO) concernent neuf pays : l'Algérie, la Croatie, l'Espagne, l'Italie, le Maroc, le Portugal, la Serbie, la Tunisie et la Turquie. Ils sont mis en œuvre sur la base d'accords bilatéraux prenant appui sur une directive européenne du 25 juillet 1977 visant à la scolarisation des enfants des travailleurs migrants.

A partie de la dis moi ce que l'Algérie ,le Maroc et la Tunisie vont enseigner à leurs ressortissants?

Crois tu qu'ils vont leur enseigner le kabyle par exemple à leur frais! En tous cas tu peux rêver. Et même l'arabe enseigné est de l'arabe littéraire donc rien à voir ni de près ni de loin avec les langues d'origines car c'est bel et bien l'arabe des colonisateurs bédouins qu'ils sont en train de propager en France.Et le pire c'est que par ce biais est véhiculé l'enseignement de l'idéologie islamique. Ainsi on bourre le crâne des petits enfants en usant de cette langue pour islamiser ou reislamiser ceux qui ont tendance à trop s'assimiler!

Donc s'il vous plaît pour ceux qui ne connaissent pas leur sujet de ne pas venir débiter des conneries et bêtises! 

En Egypte ils ont adopté une loi qui stipule qu'est puni celui qui blasphème les religions !Sauf que par les religions on ne cible que la religion musulmane!Ainsi tu peux critiquer autant que tu veux et le christianisme,et le boudhist et le judaïsme. ..etc mais si tu critique l'islam tu te retrouve fissa en prison!Avec les ELCO c'est la même chose concernant l'Afrique du Nord! Et même l'arabe comence à être enseigné par najat belkacem des le cm1 à raison d'1h30 à 3h par semaine exactement comme on enseigne l'amazigh dans son propre pays!Ainsi l'arabe à plus de droit en France que l'amazigh dans son pays!"Dans le second degré, les cours sont organisés en collège et lycée professionnel. Les cours sont donnés par des enseignants originaires des pays concernés qui sont mis à disposition par leurs gouvernements respectifs ou recrutés localement par les autorités consulaires"ministère de l'éducation. De la à croire que l'Algérie va t'envoyer en France à ses frais des professeurs de kabyle et les payer mensuellement est de la naïveté qui frise la sottise ! 

Voilà ce que Najet enseigne comme langue d'origine en France!

Et tous les ignorants qui viennent étaler leur soit disant savoir ici qu'ils se taisent à jamais ! 

Jelloul et Vallaud-Belkacem signent une convention sur l’apprentissage de l’arabe en France
Imprimer Envoyer
Publié le Samedi 01 Avril 2017 à 09:10
Une convention a été signée hier, vendredi 31 Mars, entre la Tunisie et la France portant sur l’apprentissage de la langue arabe à l’école primaire en France, et sur le projet de création d’une école tunisienne à Paris.

La signature de cet accord est intervenue lors d’une rencontre, hier au siège du ministère, entre le ministre de l’Education, Néji Jalloul, et la ministre de l’Education nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche française, Najat Vallaud-Belkacem.

La ministre française était hier dans nos murs, à l’occasion de la tenue vendredi à Tunis de la 3ème conférence ministérielle de recherche, de renouveau et d’enseignement du dialogue 5 + 5.
Gnet.

Voilà donc l'enseignement de Najet comme ELCO en France. A noter que Najet est berbère du rif et qu'elle parle tres bien le rifain vu qu'elle a eu tout le temps de l'apprendre quand elle paissait ses chevres dans sa bourgade aride, seche et sous developpée grace à la providence arabo islamoque.Comme quoi les pires fossoyeurs de leur culture,langue et origine sont les amazighs eux même! C'est pour ça que les kabyles ne doivent compter que sur eux mêmes! 

Non les politiques occidentaux ne connaissent que le pouvoir du donnant donnant,s'il n'ont aucun intérêt dans une affaire quelconque,ils s'en fiche raient éperdument des beaux yeux,et c'est pour ça que si les kabyles veulent avoir du poids en France,ils faut qu'ils s'unissent et qu'ils monnayent leur soutien!En politique fançaise par exemple une voix+une voix+une voix... ça vaut son pesant d'or et ils seront même prêts à te lecher le fond de savate pour ça ,y a qu'a voir leur comportement envers les Saoudiens et Qatari et comment ils courtisent l'électorat musulman!Les kabyles n'ont encore rien compris! Je ne sais pas quand est ce qu'ils vont se réveiller! 

Je ne sais si vous etes naifs ou tout simplement handicape's. Je crois bien que c'est les 2 qui se rejoignent, helas pour vous et pour la France. La Republique est un systeme de gestion, et son gouvernement des equipes de gestionnaires. Ses Citoyens, des membres qui tiennent coute que coute a la pernnite' de la dite Republique. Pour ce faire, ils, les Citoyens, cedent un peu des gains de leurs efforts, pour ce faire. La republique depend de ses Citoyens et inversement ils en dependent autant. Les gouvernants Francais, tout comme les Algeriens savent, apres 50 ans d'independance, qu'il n'y a rien a attendre d'un Kabyle - sinon, ils auraient deja leur Etat, etc. Mais, ils en sont incapables. Cela est un handicap pour la Republique et ses gerants, qui dependent des gere's... Un Kabyle a mis sur pied une ecole de Kabyle(Mr amraoui), dans son village en Kabylie, et des KDS, l'ont ferme'e, sans qu'il n'y ait de consequence... Un autre, Ferhat Mhenni, a mis sur pieds un Gouvernement, seulement pour se voir faire face a la faillite... Quand on demontrera du respect et de la reelle volonte' et serieux, envers notre langue, alors d'autres nous rejoindront - en attendant, c'est bien de blabla-er, et de se dire "militant" - Helas, il n'y a de militant en Kabylie que les militaires et les Salafistes...

La France est derriere tous les malheurs que vivent les Amazighs en general et les Kabyles en particulier.  Cette fausse identitee arabe a ete imposee par la France coloniale. Cette politique est toujours en vigueur.  Le flambeau de l'injustice et du deni identitaire a ete relaye de la 2eme Republique a la 5eme Republique.  Il faut designer du doigt le vrai coupable et le sommer d'arreter ce genocide identitaire.

Ajouter un commentaire