Mon oncle se fait refuser le prénom de Mohand Arezki

avril 2017 modifié dans Discussion générale

C'est un autre dérapage de nos autorités qui continuent à montrer de l'ostracisme envers notre culture ancestrale. C'est un bonhomme A.Samir qui se rend à la mairie d'El Harrache pour inscrire son nouveau né à l'état civile dans le lieu dit sous le prénom de Mohand Arezki.

Bien sûr il rend hommage à son grand père comme à son père comme tout homme Kabyle, bref les agents de l'état civile ignares et illettrés qu'ils sont sous couvert de la loi qui continue à nous confisquer notre identité lui ont refusé Mohand sous prétexte que la loi l'interdit, ce qui me range le coeur est que Houari et Bakhta sont permis, le comble est que le père est traîné comme un je ne sais quoi au poste de police après avoir réclamé son droit de prénommé sont bébé comme il le veut.

Ces racistes sont les voyous de la nation on les autochtones on est des algériens, qu'ils aillent voir ailleurs s'ils refusent de vivre en communion avec nous.

Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.