Vous êtes ici

Déclaration du RPK « Rejet des législatives : un raz le bol civique »

Comme attendu et ainsi que nous l’avions annoncé dans notre déclaration du 30 avril dernier, les élections du 04 mai 2017 ont été marquées par une très forte abstention. Si  on s’en tient aux résultats officiels, plus de 62%  des électeurs ont décidé de tourner le dos à ce
scrutin, ce qui invalide de fait toute légitimité populaire à la nouvelle assemblée. Le pouvoir, en premier lieu, et la classe politique ayant participé à  cette imposture électorale, en second lieu, sont aujourd’hui face à leurs responsabilités.

Essayer de justifier  cette débâcle en stigmatisant les partisans du boycott,  c’est s’engager à nouveau dans une politique de  fuite en avant. C’est, en effet,  faire  preuve  d’inconséquence politique et d’autisme face aux attentes réelles des citoyens que de vouloir  se justifier par cet argument, alors que la faute est d’avoir cautionné un guet apens politique orchestré par le pouvoir. Contrairement à ce que l’on peut considérer, il n’y a pas eu de victoire des boycotteurs face aux participationnistes, mais une défaite du pouvoir autoritaire qui veut maintenir les citoyens dans l’infantilisme politique tout en continuant honteusement à gérer l'Algérie  sous une forme de régence. La réponse de la jeunesse, à travers les réseaux sociaux et sur le terrain, à cette dégradante méprise, en est la parfaite illustration. En mettant à nu, à travers même la dérision, les dérives d’un système politique obsolète, les citoyens ont exprimé fortement leur indignation. A l’abstention s’est ajouté le vote blanc, dont le nombre  dépasse  les suffrages exprimés en faveur des  deux partis du pouvoir réunis.

En Kabylie,  comme c’est le cas de la dernière élection pour les présidentielles, le vote n’a quasiment pas eu lieu, disqualifiant la participation de ses partis traditionnels  pour avoir coupé avec ses aspirations et ses préoccupations. Car au-delà des raisons communes à toutes les régions d’Algérie, la Kabylie, subissant une double discrimination, refuse aussi de voter pour un ordre établi travaillant à sa déculturation et à la disparition de son identité. Le peuple kabyle n'a pas vocation à aller voter contre lui même et participer à  institutionnaliser sa propre négation. On ne peut occulter  son aspiration profonde et légitime à affirmer son existence et à vivre dans sa culture et à travers ses valeurs.

En accord avec cette profonde attente populaire, le Rassemblement Pour la Kabylie se projette dans l’avenir sur une ligne claire et sans ambigüités en fondant son projet sur la reconnaissance d’un statut politique d'autonomie de la Kabylie. Conscients des enjeux, notre défi,
aujourd’hui,  est dans notre capacité à rassembler toutes les forces, toutes les énergies, toutes les compétences pour bâtir les convergences dans la clarté et dans un climat responsable entre les différentes sensibilités représentant l’opposition démocratique en Kabylie et qui mettent la Kabylie au cœur de leur projet.

S’inscrivant pour le combat démocratique, le RPK  réitère son appel à l’ouverture d’un véritable débat sur les questions fondamentales qui concernent le pays. Le changement politique ne peut intervenir que si le processus électoral vise comme objectif premier l’alternance au
pouvoir et la fin de la gestion clanique et oligarchique de l’Etat. Le changement institutionnel ne peut avoir de sens que s’il vise à réconcilier l’Etat avec la Nation dans sa dimension multiculturelle.

Si les décideurs  ne tirent pas les leçons de ce scrutin, en interprétant lucidement cette abstention électorale comme un avertissement, ils porteront alors  la lourde responsabilité des dérives violentes éventuelles qui peuvent résulter comme réponse au blocage politique actuel.
 
Le 07/05/2017
P/Le Rassemblement Pour la Kabylie  
Le Coordinateur  
Hamou BOUMEDINE

Rubriques: 

Commentaires

le rpk  creation du drs arabo islamique pour parasiter la kabylie  pleurniche sur le vote de leurs algerie arabe pluriels

mr hamou toi et ton rpk -drs vous ne pourez jamais trompé le peuple kabyle.

Chavan a raison :
LE RPK A ÉTÉ CRÉÉ PAR LA SM/DRS POUR DIVISER TOTALEMENT (AFIN DE RÉGNER DURABLEMENT).

- pour syphoner et fragiliser le MAK (-GPK),
- pour rajouter la division à la division, déjà prépondérente,
- pour isoler-séparer-diviser-délégitimer = neutraliser la Kabylie
- disperser, émietter, atomiser, miner...
- pousser à la faute, induire en erreur ....
- jouer les uns contre les autres, élever ce parti contre un autre parti, telle personnalié contre un autre....
-susciter des conflits, déclencher des affrontements, des querelles et bagarres ....
- reproduire les années 90 : le RCD créé par la SM pour casser le MCB, le FFS et la LADDH
- la SM avait créé le RCD, le MCB-2, le MCB-3 pour obtenir la mise à mort du " MCB " : on se souvient, dès la Assises fondatrices du RCD (avant même le reconnaissance du multipartisme, avant la promulgation de la Constitution plraliste) les Dirigeant du RCD avaient lancé leur attaques contre le MCB, contre le FFS et contre AIT AHMED, contre la LADDH et contre ALI YAHIA. Sadi et Ait Larbi avaient proclamé " la mort du MCB ". " Le MCB est né, le MCB est mort " disaient Sadi, Ait Larbi et leurs acolytes, qui émargeaient tous à la sinsitre Sécurité militaire.....
- bon nombre des Dirigeants de ce RPK étaient au RCD (créé par la SM), des mouchards et indicateurs notoirement connus
- certains étaient au MAK, puis versés dans la disidence
- certains de ces Dirigeants ont fait plusieurs déclarations hostiles,incendiares et mensongères contre le MAK, contre le FFS, contre le MCB, cntre la LADDH
- ces gens là font des louanges répétées en faveur du RCD
- ils ont ont manifesté moult fois avec le RCD
- à la dernière mascarade électorale, ils ont appelé leurs militants à voter pour les candidats du RCD ....

Ce RPK, comme le RCD, le FFD, le FFS, le PSD, le MPA, le PT, le PADS, ETTAHEDDI, le PST, le FIS, le HAMAS, le MSP, etc., etc. sont des partis-officines, des succursales, des agences de la SM-DRS, la Police politique secrète = la Gestapo des Généraux criminels et mafieux au pouvoir ....

Et revoila le commentateur parasite de tous les sites qui s'esr demultiplié avec pluseurs pseudonymes  mais qu'on reconnait car il chante toujours la même chanson, toujours dans le dénigrement et la diffamation de tout le monde mais on constate qu'il a enlevé le MAK de sa diatribe at qu'il l'a remplacé par le RPK , comme quoi il suit l'actualité.

On ne peut pas ne pas s'interroger sur les liens de ce nouveau parti (RPK) avec le DRS. Comme c'est le cas de tous les partis (désormais foutus et morts)....

Certains des ses porte-paroles et/animateurs sont désignés du doigt depuis longtemps, soupçonnés comme collaborateurs de cette Police secrète, criminelle, assasine, sanguinaire, mafieuse, qui est la Main de fer, le Bras politique et le Centre névralgique du Régime militaire (1962/2017)....

Ils font l'éloge du RCD (créé par la SM) et de certain,s Généraux, et manifestent avec les RCDistes, diffusent leur propagande (qui loue et innocente les Généraux au pouvoir)....

Ils ont incité à voter pour les candidats du RCD, le 4 mai passé ...

Cette question du rapport au Pouvoir militaire en place se pose pose pour tous les partis, médias, associations et autres....

C'est légitime, étant donné la nature dictatoriale militaire de ce régime, qui tient à contrôler et surveillier tout, et qui n'est pas disposer à la^cher du lest, surtout que les Généraux (les vrais décideurs)^se considèrent comme les " propriétaires uniques et exclusifs de ce pays ", et pire encore, ils ont " tué des centaines de milliers et volé des centaines de milliards ", et savent bien qu'ils sont coupables, responsables et redevables devant les Tribunaux internationaux .... d'où leur fuite en avant, les obstructions, le pourissement de la situation, l'exacerbation des problèmes, la perpétuation de leur Dictature par tous les moyens de répression et d'embrigadement.

Ils ne peuvent donc se résoudre à accépter une classe politique " libre, autonome et indépendante ". Et tiennent à ce que tous ces partis, médias et associations roulent pour eux, dans l'intérêt du Régime militaire....

Ce RPK, comme le RCD, le MAK, le MPA, le FFD, le PADS, le PT, le FIS , etc. etc tus courent pour la Junte militaire (SM/DRS/DSS).

Créer des Cercles de réflexion, des Groupes d'études de recherches, oui, d'accord. Mais créer des partis, c'est ajouter la division, donc jouer en faveur ddu Régime militaire, qui ne veut pas d'opposition " libre et indépendante ", mais uniquement des partis en forme de succursales, d'agences, d'appendices de sa/la Police politique secrète.....

Ce RPK = RCD-bis s'inscrit dans la stratégie divisionniste de ce Régime militaire (DRS-DSS, ex-DGPS, ex-SM, ex-MALG) ...

Certains de ses auto-proclamés dirigeants étaient au RC ou au MAK, et étaient connus comme indics, informateurs de la Gestapo locale ....

Il faut dénoncer tous ces partsi régimistes, ces officines du DRS, et appeler à leur dissolution, pour fonder une véritable opoosition, vraiment oppositionnelle, directement et frontalement engagée contre ce Pouvoir dictatorial militaire ....

 Chiche, donnez les preuves de ce que vous dites! Par contre, il y a des preuves que certains de ses portes paroles sont connus pour avoir initié  toutes ces idées kabylistes et  pour avoir creer les premiers mouvements autonomistes. Eh oui, les faits sont têtus !

DRS toi-même  chavan  qui applique ce que t'a appris le DRS-FLN . la calomnie, l'intolérance, la pensée unique. Et laisses le peuple kabyle tranquille, il est majeur et vacciné.

Rpk se met dans la charette du rcd et ffs. Il les suit pour récupérer les miettes qu'ils laisseront tombees, miettes dont ils ont beneficiées suite au service de pérennisation du régime colonial qu'ils ont rendu au pouvoir arabo algérien. La Kabylie à soif de liberté, elle veut son indépendance et cet algerianiste est entrain de recycler le fameux slogan : algerianistes de tous bords unissez vous ! L'objectif principal des algerianistes, comme l'a déclaré par ailleurs ce representant du club rpk, est de maintenir par tous les moyens la Kabylie au sein de l'Algérie. Cet objectif à leur yeux dépasse et de loin les intérêts du peuple Kabyle, il s'agit pour eux de maintenir l'unité et l'intégrité de l'Algérie contre vents et marées, et ce quelque soit le régime politique au pouvoir. Pour ce representant du club rpk, vaut mieux une Kabylie dans une Algérie arabo islamique qu'une Kabylie indépendante. Quand on sait que l'Algérie s'enfonce désormais de plus en plus dans l'arabo islamisme, on comprend le danger qui guette la Kabylie si le souhait de ce rpk se réalise.

le peuple kabyle est vacinné  contre les kds  tel que toi et ton hamou et  son rpk 

le peuple kabyle vous a demasqué.

chavan, c'est toi le peuple kabyle? c'est toi son porte parole ? qui t'a demandé d'attaquer sans  preuves d'autres kabyles ?

Seriel  ,de quelle preuve as tu besoin ?des preuves materielle? demande les aux drs  ,moi je ne suis qu'un simple citoyen kabyle par contre j'ai  des preuves politique sur ce rpk et ce hamou. et si tu les veux relis la declaration  l'ors de sa creation et l'interview de hamou  juste apres toute est claire comme l'eau de roche.

il n'est pire aveugle que celui qui ne veux pas voir.

Exactement, Chavane ! Nous avons les preuves politiques.

Ce RPK n'est qu'un parti-officine, comme tous les partis. Il a été créé par le Régime militaire (SM/DRS/DSS) pour servir le Régime militaire (SM/DRS/DSS) !

Bien su^r, il va surement affaiblir le MAK, et rajouter encore de la division en Kabylie, séparer davantage, isoler encore plus la Région. Ce qui participe à la " neutralisation politique " de la Kabylie. C'est ça la " stratégie Belkheir-Ayyat " .... qui continue !

Dans les fameux textes au nom du RPK (ex Manipeste kabyle, ex CERAK, ex MKL de la SM), il n'y  rien d'oppositionnel. Bien au contraire. Quant aux aux fameux Animateurs et Coordinateurs, on les connait bien, et on sait leur collusion avec cette Gestapo des Généraux ....

Merci Chavane pour votre clairvoyance !

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.