Vous êtes ici

Yasmina OUBOUZAR : « Le peuple kabyle est entré dans un long processus de libération »

Kabyle.com : Madame Yasmina Oubouzar, azul et merci d'avoir accepté cette interview.

Yasmina Oubouzar : Azul, c’est à moi de vous remercier.

Un nouveau mouvement politique kabyle, Rassemblement Pour la Kabylie, vient de naître ce 24 févier 2017. Comment vous avez reçu cette nouvelle ?

Je ne suis pas étonnée outre mesure. Cela fait longtemps que l’on connait l’existence des autonomistes Kabyles, sans pour autant que leur structuration ne se soit jamais concrétisée. Ce courant, qui n’est au final pas si nouveau que ça, est essentiellement composé des acteurs du « manifeste kabyle », il n’y a donc pas de quoi en faire un drame. Et quand bien même ce courant serait considéré comme minoritaire, il n’en demeure pas moins qu’il existe. La Kabylie étant fortement imprégnée de l’idéal démocratique, il est tout à fait normal que le courant autonomiste kabyle acte son existence et se dote d’une représentativité politique.

Cependant, de mon point de vue, la revendication strictement autonomiste est aujourd’hui dépassée en Kabylie, sans compter qu’elle n’a, à mon sens, aucune chance d’aboutir dans un environnement arabo-islamique. A ma connaissance, et de par le monde entier, il n’existe aucun exemple de cohabitation pacifique avec l’arabo-islamisme. Il est donc utopique de croire que cela serait éventuellement possible dans un pays comme l’Algérie qui en a fait le fondement même de son existence et son arme de destruction massive de la Kabylie. Il ne faut pas perdre de vue que le racisme anti-kabyle et plus largement anti-amazigh est consubstantiel à l’Etat algérien. Celui-ci œuvre avec acharnement, et depuis son existence, à briser la Kabylie, tout comme il œuvre à éradiquer toute possibilité d’existence propre à tous les peuple Amazigh, y compris en dehors des frontières qui lui ont été attribuées par la colonisation française, comme on a pu le constater avec tous les soulèvements Touarègues, minutieusement laminées par l’Etat algérien.

Il faut aussi rappeler que le MAK a longtemps défendu l’option strictement autonomiste avant de passer à la revendication d’un referendum pour l’autodétermination de la Kabylie où le peuple kabyle serait en définitive le seul et véritable dépositaire de ses choix, sans compter qu’il est impérieux de sortir de l’infernal huis-clos algérien qui, pour rappel, a déjà couté beaucoup trop de vie à la Kabylie. Du point de vue du droit international, l’autonomie est considérée comme une problématique interne à l’Algérie qui ne concerne en rien les instances internationales. Or, la Kabylie est véritablement sous régime coloniale car, quand on impose de force à un peuple une autre langue, une autre culture et une autre identité au détriment et en remplacement des siennes propres, cela s’appelle du colonialisme, qu’on veuille le reconnaitre ou non ; et le colonialisme on ne s’en accommode pas, on le combat. Le droit à l'autodétermination est un droit universel inaliénable pour tous les peuples du monde, y compris pour le peuple kabyle qui a le droit de s'exprimer pacifiquement, politiquement et en toute liberté pour sa souveraineté.

Cela dit, pour en revenir au RPK, je préfère quand même voir émerger en Kabylie une organisation autonomiste kabyle plutôt qu’une autre organisation algérianiste de type FFS ou RCD où les « petits arrangements » avec des formations totalitaires tels que le FLN, le RND et les islamistes en tous genres (y compris les terroristes soi-disant repentis) sont,  pour le coup, carrément démoralisantes.

Beaucoup de militants ont mal digéré l'arrivée du RPK sur la scène politique Kabyle. De votre part, est ce que vous voyez l'existence de plusieurs mouvements et tendances politiques comme quelque chose de positif ou de négatif pour la cause kabyle?

Je pense que les réactions négatives à l’émergence du RPK sont essentiellement dues au traumatisme causé par la longue guéguerre entre le FFS et le RCD qui se sont évertués à se neutraliser mutuellement plutôt qu’à neutraliser les méfaits notoires de l’Etat algérien en Kabylie. Résultat des courses, ces formations ont perdu leur authenticité et sont devenus des appareils « indéfinis » en perte croissante de crédibilité en Kabylie sans pour autant en gagner en Algérie où ils peinent à se faire reconnaitre le statut de formation politique « nationale ». Il n’y a que l’Etat algérien qui les crédite d’un statut « national » pour ses besoins de « leurres démocratiques », essentiellement destinés à la communauté internationale qui, de son côté, fait semblant d’y croire.

Quant à l’existence en Kabylie de plusieurs tendances politiques kabylistes, de mon point de vue, quand le débat est honnête, serein et respectueux, la diversité est toujours une richesse, à condition bien sûr de ne pas mentir au peuple kabyle sur les véritables objectifs de la ligne politique défendue. La cause kabyle a besoin de tous les Kabyles, qu’ils soient indépendantistes, autonomistes ou même « indécis »… En Kabylie, pour faire passer une idée ou un concept, il faut convaincre et non imposer. Si le fait d’imposer une quelconque politique au peuple kabyle avait été faisable, avec tous les moyens dont il dispose, cela fait longtemps que l’Etat algérien aurait fait de la Kabylie un bastion de l’arabo-islamique.

Par ailleurs, il faut rappeler que la société kabyle est imprégnée d’une longue tradition démocratique où l’unicité ne fait pas partie de ses attributs. L’acceptation démocratique de la divergence d’opinion, comme d’ailleurs de la diversité religieuse est, me semble-t-il, une des valeurs essentielle du peuple Kabyle. Nos ancestrales et légendaires assemblées villageoises en sont témoin, et ce même si la moitié de la société kabyle, c’est-à-dire les femmes, en est exclue. C’est d’ailleurs là un des points sur lequel nous devrons rapidement évoluer si nous voulons vraiment nous débarrasser du modèle social arabo-islamique qui fait de la domination et de l’asservissement des femmes l’une de ses principales caractéristiques.

Plusieurs voix qui se sont soulevées en taxant les fondateurs de ce mouvement d'acolytes du régime central d'Alger.  Qu'en pensez-vous?

Je crois que nous sommes tous intoxiqués par ces histoires du DRS algérien qui serait à l’origine de toute nouvelle initiative politique. Il me semble que nous devons être extrêmement attentifs à ne pas reproduire, sous la bannière kabyle, la fameuse « main étrangère ». Nous n’allons quand même pas reproduire les schémas de l’Etat algérien, qui, pour museler le peuple kabyle le taxe de suppôt de la France, d’Israël, du Maroc etc,. On se souvient que pour intoxiquer le peuple kabyle, la propagande algérienne qualifiait la création du FFS d’œuvre de « la main étrangère». Par la suite le FFS a lui-même taxé la création du  RCD d’œuvre du « DRS » et ainsi de suite ; il en a été de même avec l’Aarach et même avec le MAK et maintenant le RPK.

Alors, oui bien sûr qu’il y a des acolytes de l’Etat algérien et ils sont, à mon avis, dans toutes les structures politiques kabyles et algériennes. Pour autant est-il raisonnable ou même productif pour la Kabylie de taxer toute opinion ou structure kabyle divergente de « création du régime algérien » ? Il est temps de se remettre en question et d’admettre que nous n’avons jamais su mettre de la sérénité dans nos débats. Après plus d’un demi-siècle de lutte en faveur de la Kabylie, nous sommes encore incapables de débattre dans le respect des opinions de l’ensemble de nos compatriotes kabyles. Il est affligeant de voir à quel point les insultes et les dénigrements « squattent » les réseaux sociaux et, à mon avis, c’est là un fait tout à fait voulu, d’autant que la plupart de ces spécialistes « es insultes », sont tous sous « pseudos ».

Pensez-vous qu'une politique de débat contradictoire doit être instaurée en Kabylie?

Bien sûr. Tous ceux qui luttent pour la cause kabyle, qu’ils soient indépendantistes ou autonomistes, doivent pouvoir s’exprimer librement sans que cela ne soulève de drame chez les militants kabylistes .... Si les kabyles se combattent entre eux, s’ils en arrivent à se détester entre eux, il va de soi que le seul bénéficiaire d’une telle situation est l’Etat algérien. Le mieux à faire, c’est de trouver des dénominateurs communs et de les défendre ensemble dans le respect et la fraternité, d’où la nécessité d’instaurer un débat contradictoire.

Madame Yasmina Oubouzar, merci d'avoir accepté cette interview, un dernier mot aux Kabyles.

Au lendemain de l’annexion de la Kabylie aux « possessions françaises en Afrique du Nord », qui a pris par la grâce d’une ordonnance militaire française la dénomination « Algérie », le peuple kabyle est entré dans un long processus de libération qui ne s’est pas achevé avec la prétendue indépendance algérienne. Si le peuple kabyle a farouchement combattu le colonialisme français, ce n’est certainement pas pour faire allégeance au colonialisme arabo-islamique diaboliquement incarné par l’Etat algérien, ni pour se dissoudre dans une fausse nation qui fait de l’anéantissement du peuple kabyle un préalable à sa propre existence…Alors, faisons confiance au peuple kabyle.

Vive la Kabylie et son merveilleux peuple.

Entretien réalisé par : Amar BENHAMOUCHE

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 

Commentaires

Madame,ne dit on pas "ända kani  izadhen  arayass, lvavour  yaghraq"

S'il y'a deux courants ,un qui tire à gauche et l'autre à droite je pense que ça va se déchirer au milieu il se créera une fracture,une division que ,vous n'êtes pas sans savoir,sera exploitée par le régime mephistophelique d'Alger et même cette division est,sans doutes, de son instigation,et il n'y a que les aveugles qui ne voudraient pas voir!

Dites nous ce qui empêcherait,par exemple demain le régime d'Alger,pour écarter et discréditer le MAK de faire semblant de mener des tractations avec le Relais du Pouvoir en Kabylie (RPK)?Une fois que le peuple est leurré ,en obtenant des cacaouettes pour les singes,le régime machiavélique d'Alger pourra mener l'estocade aux velléités indépendantistes et même autonomistes!

Croyez madame que cette fois les kabyles n'ont pas le droit à l'erreur ,car de l'autre côté le rouleau compresseur de l'arabo islamisme s'est mis en branle avec l'aide des pays matrice de cette fumeuse idéologie!

Qu'est ce que le FLN de l'époque pensait des organisations rivales qui se créaient?ou même des gens qui avaient le malheur de ne pas être d'accord avec lui? En tous cas il ne faisait pas dans la dentelle en guise d'approbation il leur affichait un beau sourire kabyle!

Nous madame,nous on tue personne mais on a le droit de dire que le RPK est une création du pouvoir! Toutes les supputations vont dans ce sens. Pourquoi a t il attendu aujourd'hui pour apparaitre ?pourquoi juste avant la décision du dépôt du mémorandum à l'ONU?pourquoi veut il une Algérie démocratique et plurielle alors que tout le monde sait que c'est une utopie?.....et encore des questions qui en  appellent d'autres !

Dites ce que va être votre réaction quand demain vous apprendrez que ce RPK est en négociation avec le pouvoir et que unilatéralement  et malgré sa non représentativité "il mangera des cacaouettes sur nos têtes".

N'oubliez pas toutes les trahisons passées,de ceux là même à qui on a fait confiance et que maintenant qu'ils ont" baisé "les kabyles (excusez le terme,mais il faut dire la realité aussi honteuse soit-elle) ils sont en train de se pavaner dans les salons du pouvoir et faire le beau pour leurs maîtres en échange de quelques piastres ou monnaie de singe, pire que des chiens!ces gens là concluaient des marchés juteux pour eux et leurs familles tandis que les pauvres kabyles se faisaient trucider. Souvenez vous du boycott scolaire qui n'à pas été mené à son terme,sabordé pour des intérêts futiles et mercantiles de ceux là même qu'on suivait comme des moutons!

Madame ce temps là est révolu,quand la kabylie sera libre et indépendante et ancrée dans une démocratie institutionnalisée et immuable alors la différence d'opinion aura toute sa place et légitimité,mais si vous voulez vous diviser avant même d'avoir une roupie de sansonnet je ne pense pas qu'on ira loin!les batailles d'egos n'ont pas raison d'être quand vous êtes sur un tas de fumier.Il faut se retrousser les manches et tous ensemble déblayer ce merdier après on parlera de démocratie car pour l'instant on est dans la pire dictature!

En dernier lieu,ça n'éleve pas le debat d'accâbler ceux qui donnent leurs avis avec des insinuations mesquines du genre ceux qui postent leurs avis sont sous pseudonymes,et même ça sent la condescendance ! Je ne vais pas m'étaler sur le sujet, mais sachez que ces gens là sont aussi sur le terrain et qu'ils font de leur mieux pour la cause et avec pour seule intention et objectif la liberté pour la kabylie,loin de toute considération et sans aucun objectif sonnant et trébuchant comme ce RPK qui, si il arrive à prendre de l'ampleur on en reparlera de lui avec les mêmes termes qu'aujourd'hui on parle du FFS, du RCD,  MCB (s) et les AROUCHS !Quant au MAK on y adhère parceque c'est la dernière cartouche pour la kabylie!S'il échoue,ou si le pouvoir central arrive à le corrompre je ne donne pas chère de notre bien-aimée kabylie car comment résister à la politique diabolique et infernale de cette angerie militaro-maffio-arabo-islamo-baathistMadame,ne dit on pas "ända kani  izadhan  arayass, lvavour  yaghraq"

S'il y'a deux courants ,un qui tire à gauche et l'autre à droite je pense que ça va se déchirer au milieu il se créera une fracture,une division que ,vous n'êtes pas sans savoir,sera exploitée par le régime mephistophelique d'Alger et même cette division est de son instigation,et il n'y a que des aveugles qui ne voudraient pas voir!

Dites nous ce qui empêcherait,par exemple demain le régime d'Alger,pour écarter et discréditer le MAK de faire semble de mener des tractation avec le Relais du Pouvoir en Kabylie (RPK)?Une fois que le peuple est leurré ,en obtenant des cacaouettes,le régime machiavélique d'Alger pourra mener l'estocade aux velléités indépendantistes et même autonomistes!

Croyez madame que cette fois les kabyles n'ont pas le droit à l'erreur ,car de l'autre côté le rouleau compresseur de l'arabo islamisme s'est mis en branle avec l'aide des pays matrice de cette fumeuse idéologie!

Qu'est ce que le FLN de l'époque pensait des organisations rivales qui se créaient?ou même des gens qui avaient le malheur de ne pas être d'accord avec lui? En tous cas il ne faisait pas dans la dentelle en guise d'approbation il leur affichait un beau sourire kabyle!

Nous madame,on tue personne mais on a le droit de dire que le RPK est une création du pouvoir! Toutes les supputations vont dans ce sens. Pourquoi a t il attendu jusqu'a aujourd'hui ?pourquoi juste avant la décision du dépôt du mémorandum à l'ONU?pourquoi veut il une Algérie démocratique et plurielle alors que tout le monde sait que c'est une utopie?.....et encore des questions qui appellent d'autre questions!

Dites ce que va être votre réaction quand demain vous apprendrez que ce RPK est en négociation avec le pouvoir et que exclusivement et malgré sa non représentativité "il mangera des cacaouettes sur nos têtes".

N'oubliez pas toutes les trahisons passées,de ceux là même à qui on a fait confiance et que maintenant qu'ils ont" baisé "(excusez le terme,mais il faut dire la realité)les kabyles ils sont en train de se pavaner dans les salons du pouvoir et faire le beau pour leurs maîtres pire que des chiens!ces gens là concluaient des marchés juteux tandis que les pauvres kabyles se faisaient trucider. Souvenez vous du boycott scolaire qui n'à pas été mené à son terme,sabordé pour des intérêts futiles et mercantiles de ceux là même qu'on suivait comme des moutons!

Madame ce temps là est révolu,quand la kabylie sera libre et indépendante et ancrée dans une démocratie institutionnalisée et immuable alors la différence d'opinion aura toute sa place et légitimité,mais si vous voulez vous diviser avant même d'avoir une roupie de sansonnet je ne pense pas qu'on ira loin!les batailles d'ego n'ont pas raison d'être quand vous êtes sur un tas de fumier.Il faut se retrousser les manches et tous ensemble déblayer ce merdier après on parlera de démocratie car pour l'instant on est dans la pire dictature!

En dernier lieu,ça n'éleve pas  d'accâbler ceux qui donnent leurs avis avec des insinuations mesquines du genre ceux qui sent leurs avis sont sous pseudonymes! Je ne vais pas m'étaler sur le pourquoi mais sachez que ces gens là sont aussi sur le terrain et qu'ils font de leur mieux pour la cause et avec pour seule intention et objectif la liberté pour la kabylie,loin de toute considération et sans aucun objectif sonnant et trébuchant comme ce RPK qui si il arrive à prendre de l'ampleur on en reparlera de lui avec les mêmes termes qu'aujoird'hui on parle du FFS, du RCD,  MCB (s) et les AROUCHS !Quant au MAK on y adhère parceque c'est la dernière cartouche pour la kabylie!S'il échoue,ou si le pouvoir central arrive à le corrompre je ne donne pas chère de notre bien-aimée kabylie car comment résister à la politique diabolique et infernale de cette angerie militaro-maffio-arabo-islamo-baathiste aidée du Qatar, du Koweït, de l'Arabie saoudite,des Émirats arabes unis,de la Jordanie, Palestine, Syrie, et j'en passe? Ils mènent déjà la danse,ils vont mettre le paquet et cette fois je n'ose même pas y penser.Quand ils commencent à arabo-islamiser nos filles (dernières trouvailles des suppôts des bédouins d'arabie) alors je vous donne à imaginer le décor dans deux générations!

Donc de grâce arrêtez avec votre démocratie de science fiction et bienvenue à celle du "grand Maghreb arabe".Quant à nous le RPK on a même plus le droit de lui accorder le bénéfice du doute! Yibas ith tsaddi af ouchen!

Ce que cette honorable Dame n'a pas compris c'est le fait de confondre démoceatie et pluralisme sous un régime colonial. Certes, les Kabyles sont tous pour la démocratie, pour la liberté d'expression. Mais quand on est colonisé, puisqu'elle l'admet elle le dit elle même, le pluralisme sert la division et l'affaiblissement des militants. Il ne s'agit pas de remettre en cause les personnes qui veulent mettre en place ce nouveau parti, mais l'idée d'un 2e mouvement Kabyliste n'est pas un bienfait pour la démocratie. Il y a bien une démocratie reconnue au sein du MAK : on ne peut pas dire que les cadres ou les militants de ce mouvement sont tous de gauche, du centre ou de droite, religieux, musulmans, chrétiens ou athées, ils ont certainement et surement des ponts de vue politiques et des positionnements philosophiques différentes, c'est cela la démocratie. Cette Dame doit comprendre que l'affaiblissement du MAK par la mise en place du nouveau parti qui vient grignoter ses militants n'est en rien de la démocratie. Elle se trompe sur toute la ligne comme d'ailleurs ces dirigeants qui se croient plus intelligents en confondant aussi tolérance et baisser la garde. C'est trop facile de s'en prendre aux militants lambda qui voient sur le terrain la nuisance de ce nouveau parti et qui le dénonce. Certains ministres du GPK (des interviews sont sur le net) affirment même que l'apparition de ce nouveau parti est une bonne chose contrairement au Président qui lui est en phase avec les militants de base pour juger la chose à sa juste valeur c'est à dire une nuisance au combat pour la libération de la Kabylie. 

Le problème avec les gens comme Yasmina qui sont toujours très engagés au départ, c'est qu'on sait que tôt ou tard ils finissent toujours par se coucher à plat ventre. Tout ça c'est bidon, c'est du pipo. Vous me faites marer avec votre algerie plurielle où les kabyles sont devenus une minorité chez eux sur la terre de leurs ancêtres, et où ils sont tenu de d'assimiler à des arabes. Où c'est que vous avez vu une démocratie avec un parti en situation de monopole depuis 62, et un président qui s'accroche à son fauteuil malgré son état de mal santé. Qu'elle est belle la dictature avec un faux-semblant de démocratie, et des gesticulations politiques. Pauvres kabyles...

Oui, mais ça, allez le raconter à ceux et celles qui n'ont jamais rien fait contre le pouvoir, la Kabylie a assez donné.

Voila une dame qui soutient courageusement la MAK Anavad - contrairement à beaucoup - et on lui jette des pierres.

Donnez votre point de vue, mais respectez le sien, c'est la moindre des politesses.

Ma s tidets d Iqbayliyen i tellam, ihi, nekwni neqqar : "akal s tlisa, awal s lekyasa"

Vous êtes lamentable cher monsieur ! Vraiment honteux !... 

Je dirais plutôt vive la Kabylie libre et indépendante Madame Oubouzar. "Imposer" personne n'impose pour l'autre le peuple Kabyle doit se libérer d'abord après on discutera de la manière de gérer.

Les Kabyles doivent réfléchir comment contaminer les autres peuples AMAZIGHS par cette idée d'indépendance pour constituer à l'avenir la conféderation des Etats AMAZIGH.....!!!

Voici un dicton politique Americain, si sage a mediter: "Parfait est l'ennemi jure' de bien." Je  parle du MAK, il n'est pas parfait, grace a notre apprenti-dictateur (Ferhat), mais bien, rien que bien. Au moins lui, on pourrait s'en debarasser sans couler de sang ou attendre une eternite'. Ce que cette Madame et ses potes(dans le sens politique a Francaise), cherchent, c'est NOUS NOYER, ou plus precisemment NOUS DILUER, comme on le fait au vin, cafe', etc. Mais, faut etre realiste. Qu'est-ce qui les derange dans l'ide'e avance'e par le MAK, car il n'y en a qu'UNE, et la plus simple et facile realiser du mon - AUTO - Determination, ca, ces charlatants aussi, le cherche, a "determiner ce que le nain et ses guardiens, ont comme voeux pour nous ?" - Les MAKistes, cherchent la determination des Kabyles, eux-meme.  A l'evidence, ces manifesteux, n'ont d'ombitions que la gestion de ce que les bourikoux accepteront... C'est tout de meme triste !

A Madame, voici  un autre dicton Americain, qu'il est temps de faire circuler: AU DIABLE LA DEMOCRATIE, VIVE LA LIBERTE'.

La simple ide'e que tous les Kabyles ont compris a l'exception des manifesteux, c'est la FINALITE' DE LA DEMOCRTE',  et pas l'inverse. Ceci, retenez d'un Agma de chez vous: La liberte' guarantit la democratie, mais pas l'inverse. Tant qu'il y a la Liberte', on peut assurer la democratie... et la democratie s'evapore des que la liberte' deguage... Maintenez la Liberte' et la democratie sera toujours la !

Protegez votre poule et elle vous fera toujours des Oeufs. Eventuellement, un d'entre eux, vous donnera une autre poule.

Bref, le status de domine' vous derange, moi aussi. La difference est que je le denonce. Vous cherchez a nous priver, meme de ce droit, ya hlima !

Pages

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.