Vous êtes ici

Kabyle.com radié d'Adsense, des sites de news amazighs bloqués en Algérie

De nombreux sites kabyles et algériens comme TSA une société de presse privée enregistrée en France sont bloqués depuis quelques semaines par Algérie Télécom.

Divers procédés ont été employés pour bloquer les sites d'information. La technologie Deep Packet Inspection permet aux fournisseurs de services de filtrer et de détourner le contenu basé sur des mots-clés. Dans le même temps les adresses IP des sites sont filtrées par les réseaux de téléphonie mobile (Mobilis,...) selon un rapport du Comité de Protection des Journalistes.

Dans un entretien radiophonique avec la Chaîne 3 de l'Etat (Canal 3), le ministre algérien de la Communication Djamel Kaouane a nié la responsabilité de son ministère dans le bloquage des sites et déclaré que les directeurs du site devraient demander des explications aux prestataires de services.

Les rédacteurs en chef de 16 sites algériens d'information dans une déclaration commune datée du 23 octobre estiment que" rien ne justifie la censure", un tel blocage s'assimilant à une attaque contre la liberté de la presse.

Les contenus dérangeants de Kabyle.com ont pu être la raison de la radiation du site kabyle d'information le plus connu et le plus populaire du réseau Google Adsense depuis plus d'un mois. Aucune information n'a été communiquée au préalable et à postériori par la firme américaine, l'adresse de son webmaster étant désormais blacklistée empêchant tout recours.

map_fiw_2017.png

Map FIW 2017
Map FIW 2017

https://freedomhouse.org/report-types/freedom-world

Rubriques: 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.