Vous êtes ici

Association AMUSNAW

Association culturelle Tizi-Ouzou

BP 123 TIZI-OUZOU RP ALGERIE

071 13 88 77

amusnaw.new.fr

tourismesolidaireenkabylie.new.fr

 

L'association culturelle AMUSNAW existe depuis 1991, sous le n° d’agrément  77 Drag/ Mg  et s’est assigné les objectifs suivant :

- Assistance et accompagnement des jeunes;

- Formation de cadres associatifs;

- Alphabétisation et alphabétisation juridique des femmes;

- Chantier de jeunes volontaires;

- Soutien psychopédagogique d’enfants victimes de violence,

-  Constitution de réseau autour de la citoyenneté patrimoine et environnement.

 

AMUSNAW est une association à but non lucratif libre et autonome de toute doctrine politique et religieuse.

 

Principales actions réalisées et en cours de réalisation :

 

1) Chantier de jeunes  volontaires :

L’action cible surtout les Centre Hospitalo-universitaires et services infantiles. A travers des chantiers de nettoyage de désinfection et animation autour du livre pour la prise en charge psychopédagogique de l’enfant malade. 

L’un des chantiers est réalisé au lendemain du tremblement du 21 juin 2002 ayant touché le centre du pays, AMUSNAW s’est dépêché sur les lieux du drame pour assister les psychologues  par une logistique composée de bibliothèques pour enfant installées dans 17 sites sinistrés, cette action a permis une assistance psychopédagogique des enfants touchées par le drame.

 

2) Formation de cadres associatifs,

- La  gestion administration des associations,

- La gestion de cycles d’un projet,

- La communication associative,

- La gestion du temps,

Chaque année et ce depuis 1996, Amusnaw organise avec des associations partenaires une formation destinée aux cadres associatifs, cette formation fait bénéficier environs une vingtaine de cadres et animateurs associatif.

Ce projet est en voix d’être financé par la Banque mondial.

   

3) Alphabétisation, et juridique des femmes : 

Vu la situation de la femme dans notre pays, et particulièrement dans la région de Kabylie, qui est une société à tradition conservatrice, travailler directement avec des femmes, ce n’est pas chose aisée, donc à travers des cours par correspondance et l’organisation de journées d’études, nous pouvons toucher le maximum de femmes et les sensibiliser à propos du leur statut personnel défini dans le fameux code de la famille et code coutumier.

Avec le Collectif De Femmes Du Printemps Noir, nous travaillons sur le thème ‘violences contre les femmes et enfants’, et consiste en une cellule d’écoute pour femmes et enfants victimes de violences.

Ce projet a reçu un co-financement du fond mondial des droits humains.

 

4) Constitution de réseau autour de la citoyenneté patrimoine et environnement :

Le réseau a pour objectif  la vulgarisation et la promotion des droits de l’homme, par différentes actions, notamment,  conférences-débats, journées d’études, séminaires, et colloques sur la question de la citoyenneté, dont quelques thèmes;

- Liberté d’expression

- Egalité des sexes

- Protection de l’environnement

- Des cours de langue Français arabe et Tamazight

- La sensibilisation sur tous les thèmes, notamment par des projections de films documentaires et l’organisation de débats autours des sujets traités

- La vulgarisation des activités d’animation de proximité (théâtre, cinéma, animation recréation pour enfant…).

 

Production audio-visuelle :

 

Films produits :

« Dawal kan » (que des mots) film court métrage en Kabyle sous titré en Français.

« Ddigh d yir Rfiq » (le mauvais compagnon), film fiction traitant sur la confiance et la trahison, réalisé en coproduction avec l'association Amezgoun n Djerdjer. 

 

En cours de réalisation :

- «La dernière cigarette», film fiction long métrage, traitant sur le phénomène du suicide.

- « Nif de lherma» (honneur et dignité)  film documentaire avec des témoignages réels et séquences de fiction,  traitant du phénomène de la violence envers les femmes.

- « Tahar Djaout » film documentaire sur la vie et oeuvres de Tahar Djaout, écrivain journaliste assassiné par les terroristes en fevrier 1989. 

 

Projet soutenu par des bailleurs de fond :

En septembre 2004, l’association AMUSNAW a ouvert une médiathèque au centre de la ville de Tizi-Ouzou, ce projet est réalisé à l’aide d’un financement de l’union européenne, et  représente un espace multimédia où des cours et formations en informatique (bureautique, Internet, photoshop, montage vidéo…) sont dispensés par des enseignants, et pour la promotion de la lecture publique un espace  bibliothèque qui dispose des ouvrages et manuels pour enfants inexistants et inaccessibles sur le marché.

Cette médiathèque sera bientôt baptisée du nom de l’éminent écrivain ‘Tahar Djaout’,  

 

Projet : Cellule d’écoute pour femmes et enfants victimes de violences

Financée par le fond mondial des droits humains, réalisé en partenariat avec le collectif de femmes du printemps noir, et le collectif de femmes pour l’égalité et la citoyenneté.

 

Projet générateur de revenus pour les femmes :

L’introduction de la notion du commerce équitable et  le tourisme responsable par le projet ‘tourisme solidaire’  en partenariat avec le collectif femmes pour l’égalité et la citoyenneté et le collectif de femmes du printemps noir du coté algérien et d’autre par le forum de femmes méditerranées de marseille.

 

 

Amusnaw