Vous êtes ici

Yannayer 2967 - Les étudiants indépendantistes en action

En effet, des centaines de milliers de Kabyles femmes ,hommes, vieillards et enfants ont bradé la répression et la tyrannie pour dire non à la dictature, tyrannie , impunité, hogra , islamisme, terrorisme, arabisme, oui pour l’autonomie et l’indépendance de la Kabylie libre et démocratique. Ils sont venus des quatre coins du pays, d’Europe, d’Amérique du nord, catalane, du Sahel et de Tamazgha pour dire que l’Algérie n’a jamais été et ne sera jamais un pays Arabo islamo baathiste. Les populations des deux capitales de la Kabylie profonde (Djurdjura et Hammadides) se sont réveillées tôt le matin par des klaxons, youyous et chants patriotiques kabyles, une marée humaine a envahi ces dites métropoles.

Les campus de l’UMMTO et celui Abderhmane Mira de Vgyath, ont été bondés d’étudiants, enseignants, Intellectuels, hommes de culture, fonctionnaires, travailleurs, artistes, entrepreneurs, médecins et des medias étrangers présents en masse. Au premier rang, les militants du MAK (Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie) et les animateurs de la coordination estudiantine indépendantiste. Leur nombre est incalculable, des centaines de milliers d’autonomistes crient haut et fort l’indépendance de la Kabylie sans tabous. La majorité sont des jeunes qui scandent des slogans hostiles au pouvoir Algérien « L’Algérie n’est pas un pays arabe, oui pour le GPK, Ferhat Yalla Yalla, pouvoir assassin, oui pour la Kabylie autonome, nous sommes pas des arabes , nous voulons une Kabylie libre, laïque , démocratique, républicaine et les arabes dehors ». Ils étaient 50 000, à Tizi-Ouzou, 40000 à Bejaia selon les organisateurs. La marche avait commencé aux enivrons de 10h à partir du portail universitaire de hasnaoua 1 jusqu’à la place de l’ex hôtel de ville.

La population civile a participé massivement à cette manifestation de protestation. Les deux grandes villes de la Kabylie (Yemma Gouraya et Sidi Balloua), sont devenues des contrées des autonomistes avec le soutien, l’adhésion très imposante et indéfectible de toute la population citadine de ces deux citadelles riche d’histoire. Aussi, nous avons constaté de visu, la présence importante de la gente féminine habillée en tenue traditionnelle kabyle, qui a collaboré promptement à cet événement qui sera marqué à jamais dans l’histoire de Yennayer 2967 Iamazighen , il y avait également de nombreuses femmes cadres, médecins, enseignantes, anciennes Moudjahidates et autres femmes aux foyers.

L’organisation de cette manif a été impeccable, les animateurs n’ont ménagé aucun effort pour mettre tous les moyens adéquats pour la réussite de cette journée historique. Tout au long de la marche, les gens affluent et se bousculent pour rejoindre la manifestation, la superficie de la grande rue de Tizi-Ouzou et la place guidon de Bejaia ont été trop exigues pour recueillir un monde aussi impressionnant, des étudiants indépendantistes déterminés à franchir tous les dangers et autres obstacles. Cette énième marche singulière, initié par la coordination des étudiants indépendantiste a été une réussite totale. La population a adhère massivement à cette manifestation, baptisée par les organisateurs « Kabylie indépendante, démocratique, juste et libre » A travers une déclaration, les portes de cette manif, ont dénoncé fortement, les forces tyranniques, répressives et néocolonialistes du régime despotique Algérien qui sèment la haine l’animosité, la Fitna, interpellent la population et les forces vives de la Kabylie profonde a être solidaire , uni pour combattre les forces occultes partisane du chaos du peuple kabyles et lance un défi aux détracteurs , tyrans, kabyles de service et aux barrons détrousseurs des richesses du pays , qu’ils accusent haut et fort de laquais du régime autocratique et arabo islamo baathiste, d’appliquer sa dictature devant le peuple.

 

Photographies Balak A. Kabyle.com Tous droits réservés

Pour asphyxier la réussite de cette grande marche de contestation, les autorités locales corrompues, indus élus et valets du pouvoir nauséabond, n’ont pas trouvé mieux que de remplir des autocars par des centaines d’handicapés mentaux, monteurs, nécessiteux, personnes sans abris, les pauvres migrants du sahel venus d’autres Wilayas. Aussi, ils ont obligés les élèves des écoles primaires, enseignants, fonctionnaires et autres travailleurs du secteur publique à sortir dans la rue pour entre carrer, la marche populaire organisé par les étudiants indépendantistes, Faute de quoi des sanctions sévères leurs seront affligées. Egalement, ils ont organisé un couscous poulets géant pour tout le monde à la maison de la culture Mouloud Mammeri, un gala artistique gratuit animé par la diva de la chanson d’expression kabyle Nouara avec la participation de certains chanteurs de salons qui chantent pour leur tube digestif. Nonobstant, la population a préfère rejoindre la marche des indépendantistes que d’assister à ces festivités carnavalesques orchestrées de toute pièces par les antagonistes du peuple et leurs serviteurs sans honneur ni dignité Il est à signaler par ailleurs, que le camps universitaire du colonel Mohand Oulhadj de Bouira, a été assiégé par les forces répressives, les étudiants ont été empêchés de sortir pour manifester, des affrontements violent ont été éclatés entre la police et les étudiants déchainés durant toutes la matinée.

Contacté par nos soins à Bouira, Hocine Azem, ex membre de l’exécutif du MAK, nous a affirmé que de nombreux étudiants ont été arrêtés par les service de sécurité. Au moment où nous mettons en ligne, la wilaya de Thouvrith est quadrillée par les éléments de gendarmerie, militaires et les CNS, tous les axes routiers menant vers ce département ont été fermés aux automobilistes. Idem pour la haute et la basse Kabylie, des barrages ont été dressés par les CRS toute la journée pour empêcher la population de rejoindre les chefs lieux des wilayas de Bejaia et de Tizi-Ouzou. A noter, que la marche a tenue toute ses promesses, des centaines de milliers de citoyens ont répondu à l’appel des organisateurs, cette dernière, s’est déroulée dans des bonnes conditions, aucun incident n’a été signalé.

Reportage réalisé par Balak.A pour kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 

Commentaires

Je ne me libérer pas de l'arabo-tiermondisme pour me foutre dans siono-cabalisto-mondialisme.

merci pour le billet et l'enthousiasme, mais juste un mot que vous aviez utilisé que les islamistes propagandistes aiment bien utiliser ainsi que les journaux algeriens, ce mot est fitna. ça nous rappelle un peu le language utilisé par les barbus notemment : fitna, macha alla, djazaka all khayrn, aslan, et la liste est longue. l'islamisation de la kabylie ne passera pas vers la vitesse superieur . et les kabyles doivent reelement se solidariser financierement psychologiquement afin de combattre les ennemies de la vie de l'amour et de la liberte. ol nous faut une generation bien eduque bien equilibrée , nous on est deja victimes de ce system un changement doit s'imposer pacifiqument , on ne va pas tomber ds la violence.
nous savons que le terain est infesté de kds, c'est pour ça qu'on doit se solidariser entre nous et suis sure que beaucoup de kds changeront de camp au moment propice.
tanmirt

Pages

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.