Vous êtes ici

La votation truquée d'avril 1860 en Savoie

Je vous laisse maintenant tirer vous-même la conclusion du récit de cette course, qui vous a fait connaître ce qu’a été le vote dans cette partie de la Savoie. C’est la plus amère ironie du suffrage populaire. L’urne aux mains de ces mêmes autorités desquelles émanaient les proclamations ; aucun contrôle possible ; des voyageurs surveillés et vexés, de peur qu’ils ne s’aperçussent de ce qui se passait ; toute opposition, toute liberté écartée par intimidation. On ne peut, en vérité, reprocher à l’opposition d’avoir abandonné la partie ; les chances étaient trop inégales. Quant au résultat du vote, personne ne doit s’en inquiéter, il sera aussi brillant qu’à Nice. Le seul danger est que les autorités de Savoie n’aillent, dans leur zèle, comme en France lors du vote de 1852, trouver plus de bulletins dans l’urne qu’il n’y a eu de votants !

Correspondant de The Times en Savoie. Journal de Genève, le 3 mai 1860 & “Suffrage Universel en Savoie” The Times, le 28 Avril 1860

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.