Vous êtes ici

Vente aux enchères des postes de députés pour les prochaines élections législatives

A quelques semaines des élections législatives, des caméristes du régime, affairistes et autres corrompus se bousculent  pour trouver des places sur les listes des formations politiques satellitaires du pouvoir.

Selon notre source, les agoras sont très onéreux, seuls les corrompus, les larrons et autres  barrons tyrans proches des décideurs,   ont les  moyens de payer chère   le fameux  poste de législateur au palais  Zighout Youcef pour cinq années renouvelable, la tradition  autocratique oblige.  Au moment  où la Kabylie  traverse une crise sociale,  économique, identitaire et culturelle  des plus brulantes , des délateurs Kabyles de services s’accaparent, profitent  de la  calamité, misère des millions d’indignés touchés de plein fouet par le dénuement   pour remplir leurs poches.   

En effet, la population  est dans  un cul-de-sac,   le manque flagrant de plusieurs produits alimentaires de base sur le marché, l’inflation du dinar et la politique  d’austérité décrété par le gouvernement a perturbé la vie quotidienne des citoyens. Par conséquence, des ésœuvrements, exacerbations  et colères ont atteint un paroxysme sans précèdent, des  centaines de citoyens  se sont descendus dans la rue pour exprimer leur courroux contre la vie chère, chômage, hogra, l’impunité et la répression,  des  manifestations de protestation ont été signalées un peut partout à travers de nombreuses localités de la haute et basse Kabylie. 

Quoique, le malheur, l’indigence  et le froid glacial qui s’abat sur la Kabylie ces derniers jours   et  l’absence de denrées alimentaires de première nécessité, n’ont pas empêché les forces de l’ordre à employer la matraque signe de répression accoutumée du régime en place, cette intervention musclé, punitive et  tyrannique,  a mis de l’huile sur le feu, des mouvements de protestations d’envergures ont été intensifiés à travers de nombreuses régions. Cependant,  Le régime continue de réprimer brutalement  la contestation des citoyens qui revendiquent, un minimum de dignité, d’honneur  et un droit de vivre décemment. 

Conscient de la dangerosité et du mépris des autorités à l’encontre de la population, certains contestataires ne comptent pas  baisser les bras, des manifestations et autres rassemblements se sont multipliés dans toute la Kabylie. Toutefois, des partis politiques Khoubziste relais du pouvoir autocratique se préparent pour les prochaines  élections législatives  et appellent  la population à voter  pour eux. Quel déshonneur !    

Habituées au mensonge, langue de bois  et  la propagande électorale, la population a opté pour la contestation et appelle tous les citoyens de la Kabylie a boycotté massivement ces élections qu’ils qualifient de mascarade et invité le peuple à sortir dans la rue pour dire Barakat (ca suffit) !                              
 
B.A pour Kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Bravo Balak, un excellent papier, en effet , la kabylie  est dans le gouffre, tout ce que vous avez relatez est une verité occulmaire  et incontestable, des postes de "parlementaires de la honte " sont vendus par Chakara aux voyous et autres apostats  pour remplir leur poches . Pauvre peuple kabyle. A bon entendeurs salut!  Un lecteur de K.C

Par contre monsieur l'auteur de l'article nous les kabyles nous ne diront pas barakat, nous avons assez payer pour les autres.

Nous diront Balka,  oulech smah oulech mais pour notre propre compte cette fois çi , nous nous laisserons plus avoir par les tenant le l'algérie "uni et uindivisible", la kabylie trace son chemin celui de la libertè....rendez le 20 avril pour la remise du mémorandum sur l'auto détermination de la kabylie.

 

Dites moi pourquoi les paris arabes n'ont jamais inscrit un mot en tamazight alors que les partis kabyles le font ? Bien quofficielle, la langue tamazight est rejeteé par les partis arabes algeriens. Trouvez cela normale que nous nous  accéptons leur idome et pas eux ?

Ajouter un commentaire