Vous êtes ici

Tamazight grande absente du projet de loi de finances 2018 en Algérie

Le projet de loi de finances 2018 a été adopté ce dimanche à la majorité par l`Assemblée populaire nationale (APN), lors d'une séance plénière présidée par Said Bouhadja, président de cette institution parlementaire, en présence du ministre des Finances, Abderrahmane Raouya, et d'autres membres du gouvernement.

Les députés de la majorité présidentielle ont voté contre la promotion de la langue Tamazight en Algérie bien qu'elle soit promue langue nationale et officielle dans la nouvelle constitution algérienne à côté de la langue arabe.

apn.jpg

Tamazight grande absente du projet de loi de finances 2018 en Algérie
Tamazight grande absente du projet de loi de finances 2018 en Algérie

La commission a formulé une série de recommandations portant sur la nécessité d’accélérer la numérisation en arabe de tous les départements ministériels et institutions de l’État outre les administrations centrales afin de concrétiser l’e-gouvernement arabiste.

Visiblement l'Algérie ne réussit ni sa transition numérique ni sa mutation démocratique.

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Les Kabyles de hier comme ceux d'aujourd'hui s'extasient à chaque fois qu'on parle d'eux sans recevoir quoique se soit...

Mais enfin arrêtez de rêver de la bonne foi des arabisants.

Depuis l’usurpation de pouvoir par le CLAN de Ojeda en 1962, les seules régions à qui on a versé des milliards pour crée de la main-d’œuvre et surtout l'économie pour sortir le pays de la précarité c'est les Chawis de l'Est et les Oranies de l'Ouest, mais hélas depuis 55 ans ils n'ont rien produit sachant que cet argent est détourné pour s'acheter des villas et hôtels particulier en France et en Angleterre.

Y a qu'à voir à Paris tous les hôtels particuliers=palais, acquis par les généraux mercantiles et n'en parlons pas des entreprises et usines acquis par les corrompus du CLAN qui font travaillé les ouvriers Français souvent les nôtres sont mis à l’écart . Je me souviens des années 1970 d'une usine de filature qui devait être installée par les Français à Vgaïth=Bougie dont celle-ci est détournée pour l'installée du côté de Setif, mais une fois  construite ils se sont rendu compte qu'il n'y a pas assis d'eau pour la production du fil, dont l'usine abandonnée à cause d'un Chawis qui s'appelait Boumedienne.

Il y a quelques semaines j'ai lu dans le journal le monde qu'une usine de Peugeot va être installée à Oran sachant que cette ville possède déjà des usines mais sans matière grise hélas.

Pourquoi Ahmed Ouyahia premier ministre Kabyle de service n'a pas choisir Tizi Ouzou ou le chômage grimpe aux arbres pour la simple raison il sacrifie ses frères pour remplacer Boutef le légume avarié et aussi plaire à ses maîtres les arabes Saoudes.

Donc à mon avis, il n'y a rien a attendre des députés kabyles de services et surtout pas des arabisants qui souhaitent votre anéantissement !!!

Il faut se rappeler que la Roue tourne et surtout ne pas oublier.

Quelle chance, elle a cette tamazight !  Mais, ils viennent de commencer un journal/qutodien ou je ne sais quelle frequence, en Tamazight mais usant de l'alphabet arabe. Voila ou va l'argent que les akbyshes attendent du regime. bref, ils passent a la vitesses superieure, celle d'arabo-islamiser le contenu-meme.

Bref, le Tamazight ou la misere, c'est pour les algeriens, les Kabyles ne doivent avoir de preocupations que:

1. Soutirer leurs enfants de l'abrutissement, par l'ecole algerienne. Les khrabos retirent leurs enfants des cours de tamazights, mais les kabyshes, s'en foutent eperduemment, comme des batards ne's par accident !

2. Taqvaylith est le brobro des Kabyles, qu'il travailler davantage. La grammaire a besoin davantage de travail, et de travail serieux-particulierement dans les mutations, avec des traits d'union ou apostrophes... raccorder les articles et les fins de verbes, etc. c'est lourd et inutile.

En l'an 1555 nos ancêtres koukou (kabyles) ont préféré s'allier au Pacha d'Alger Salah Rais et à ses turc-attomans pour chasser les espagnols de Bgayet = Bugia (Bougie). En 1962 nos parents et grands-parents se sont fait escroquer et usurper le pouvoir par des imposteurs arabisants (arabo-islamistes). Il ne faut pas s'étonner de ce qu'ils vous font subir aujourd'hui, puisque c'est grâce à vous qu'ils ont pris le contrôle de l'ex-empire colonial.

TAMAZIGHT : FIBRE SENSIBLE ET OBJET DE MANIPULATION IDÉAL pour LE RÉGIME MILITARO-MAFIEUX.

Voilà une aubaine pour Le Pouvoir militaro-mafieux : le terrain très sensible, malléable et manipulable à merci, comprenant les questions idéologiques, linguistiques et culturelles, un domaine que les « stratèges en chambre » de la Junte dictatoriale, utilisent pour mobiliser les divers groupes extrémistes qu’ils instrumentalise, jouent les uns contre les autres, élève et monte les communautés et les régions, et arbitre à sa guise, comme bon lui semble. Ce qui lui permet de diviser totalement pour régner durablement, de séparer, d’isoler, de délégitimer (discréditer) politiquement telle ou telle formation ou région (….). Ce qui lui permet de neutraliser tous les mouvements contestataires et protestataires, et de rendre quasi impossible la construction d’un pôle d’opposition vraiment oppositionnelle, farouchement et frontalement engagé contre le Pouvoir militaire, qui est l’Obstacle premier, l’Ennemi principal, le Mal originel, l’Origine du mal, le Démiurge…. .

LE POUVOIR MILITARO-MAFIEUX JOUE LA MANIPULATION

.... qui débouchera sur le pourrissement de la situation, l'exacerbation des problèmes...

Il en a intérêt, ça lui profite amplement, ça lui est rentable. Car tant que ça divise, ça sépare, ça isole, ça délégitime, ça prolonge son existence, et tant mieux pour les Généraux criminels et mafieux.....

Tamzight est la fibre sensible, d anziz, ça lui permet de continuer à diviser. Ce qui est rentable et profitable pour le Pouvoir militaro-mafieux !

DOMINATION POLITIQUE ET SECURITAIRE, MARGINALISATION ECONOMQUE, ALIENATION CULTURELLE ET LINGUISTIQUE…… .

C’est en termes politiques, dans une démarche vraiment oppositionnelle, qu’il faut appréhender les problématiques. Car la crise est « multidimensionnelle », et fondamentalement, essentiellement et d’abord « politique », liée à la confiscation de la souveraineté populaire dès 1962 par une camarilla militaro-mafieuse : c’est donc la « question du pouvoir », qui pose la question de la transition, de l’Etat de droit, de la démocratie…..renvoyées aux calendes grecques par les Généraux décideurs ! Employant tous les stratagèmes, les subterfuges, les mécanismes, les stratégies, pour contrer et endiguer tout ce qui peut menacer ses fondements et mettre fin à sa perpétuation. . Nous avons affaire un Régime dictatorial, « militaire et mafieux » (mafieux = clanique, Clans militaro-mafieux) qui repose sur trépied : 1.La Police politique (DRS, ex-SM, ex-MALG), 2. Le Commandement militaire (Police politique + Etat-major), 3. Clans rivaux, antagonistes, désunis entre eux, mais « unis « d »d » contre la population civile… . Le Régime militaire dominant exerce le pouvoir avec ses « instruments de domination » :
-1) Appareil répressif dominant / de domination : Police politique et ses troupes d’assaut, et ses Escadrons de la mort, + Gendarmerie, + Police ;
-2) Organes de propagande dominante / de domination: journaux, radios, télés, revues, blogues, sites, éditions, institutions éducatives et culturelles d’abrutissement et d’embrigadement (écoles, collèges, lycées, facs, mosquées, zaouïas, etc.)
-3) Idéologie dominante / de domination : l’arabo-islamisme, idéologie fascisante et mystificatrice, rétrograde et réactionnaire, jacobine et chauvine…….passée à travers « la langue (consacrée dominante » , par la politique criminelle d’arabisation-islamisation. . C’est avec la langue arabe (qui véhicule l’islam/isation), pas avec Tamazight (= Liberté) que le Régime militaire dominant impose son « idéologie dominante / de domination »…. .
Remarque importante : dans les trois " instruments de domination ", il y'a beaucoup de kabyles....C'est dire que le Pouvoir n'est pas " régional ou ethnique, mais " militaire et mafieux (=clanique).

LE POUVOIR MILITAIRE JOUE LE POURRISSEMENT DE LA SITUATION, L’EXACERBATION DU/DES CONFLITS…. .

Comme à l’accoutumée, le Pouvoir militaro-mafieux -tous Clans et Cercles confondus – joue le pourrissement de la situation, l’exacerbation du/des conflits, engage l’épreuve de force, prône toujours la répression féroce, manipules et instrumentalise les franges et groupes extrémistes, il l’avait à plusieurs reprises en Kabylie, et ce depuis 1963, et de nos jours dans le Mzab. déplaçant ainsi » l’axe de la violence « vers cette région, et probablement vers les Aurès par la suite….. .

SEUL un RAPPORT DE FORCE POLITIQUE, PACIFIQUE… .

Sans « rapport de force politique », pacifique, déterminant et conséquent, une pression intérieure conjuguée à une pression extérieure, le Pouvoir militaire n’acceptera aucune solution (démocratie, Etat de droit, autonomie, ou…), et ne laisse agir que ce qui l’arrange et assure sa pérennité (violences, extrémismes, salafismes, divisionismes, …).

Seul un rapport de force politique, pacifique ", bien organisé, vraiment oppositionnel, farouchement et frontalement engagé contre le Pouvoir militaro-mafieux et ses valets et soumis, pourra aboutir à une dynamique de rupture d'avec ce Régime dictatorial milliaire et mafieux, qui est la sources de tous les problèmes. Car tant que le Régime dictatorial, rien ni possible, ni démocratie, ni Etat de droits, ni autonomie, ni autodétermination, ni régionalisation, ni Tamazight, ni paix, ni bonheur, ni prospérité, rien, niet, oulech....que la répression, les pressions, la corruption, la rapine, l'autoritarisme, le mépris de l'individu et de la collectivité, qui sont les caractéristiques de tous les Régime dictatoriaux, militaires ou royalistes.....

Seule la désobéissance civique, pacifique, organisée, vraiment oppositionnelle......pourra déboucher sur la rupture définitive avec le Régime militaire et mafieux au pouvoir, qui la cause de tous les maux et fléaux, qui joue le pourrissement et l'exacerbation de la situation, qui règne par la ruse et la force, la diversion et la terreur, les manipulations et provocations, la propagande et la répression, les tromperies et la prédation, et qui est donc l'Ennemi principal, l'Ennemi commun, l'Origine du mal, le Mal originel, le Déiurge....

La résistance, la désobéissance pacifique, et non la violence et la casse, qui sont les terrain de prédilection, les terrains favorite des Généraux criminels et mafieux, lesquels utilisent en permanence la force, la violence, les tueries, les massacres, les attentas, manipulent le terrorisme et le pratiquent en permanence. C'est un Régime militaire n" dans la violence, pratique la violence, manipule la violence, vit avec/par/de/pour ....la violence ! La violence est sa matrice première, principale, essentielle. La violence meurtrière est sa logique inhérence, intrinsèque. Le DRS (Régime militaire) n'est pas le DRS s'il ne sème pas la terreur, les massacres, les assassinats, les attentas.....

Azul,

Tamazight a été absente depuis belle lurette, depuis la venue de la secte l'islam.

Ignorons la langue arabe, banissons là hors de Kabylie, c'est tout.

Faites votre choix!!!

D'un coté un mouvement Aqvayli qui oeuvre pour une Kabylie Libre Laic et pour son peuple Kabyle, et de l'autre coté nos chers moutons bédouinkds qui ceux pavanent dans les salon de l'occident...

Ouvrez les yeux.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.