Vous êtes ici

Quarante millions pour un indu député et deux mille dinars pour un invalide

Une frange vulnérable de la société kabyle, souffre douleur, dans une région où la précarité, misères, détresse et chômage font ravage , le salaire « des indus législateurs de salons » élus avec Zéro voie , s’élève à 400 000 dinars (3200€ - quarante millions de centimes) par mois, sans compter les avantages et autres privilèges. Pire encore, des milliards sont distribués à des personnes douteuses et autres barons félons locaux proches du régime ténébreux , et dire que des centaines des milliers de défavorisés, d’infirmes et autres malades chroniques sont dans un état de calamité, (le malheur des uns fait le bonheur des autres). Cela se passe en Kabylie, un territoire délaissé, oublié, clochardisé et marginalisé par le pouvoir central.

cfpa.jpg

CFPA Tizi-Rached source FB
CFPA Tizi-Rached source FB

D’après les statistiques tenues par l’association des handicapés moteurs et visuels, le nombre d’invalides s’élève à plus de trois millions. Ils sont sans aucune ressource, vivent dans des conditions sociales des plus déplorables. Un chiffre jugé important vu la densité de la population qui serait estimée entre six et sept millions d’habitants (Haute et Basse Kabylie).

« Cette frange de citoyens ne dispose pas de prise en charge adéquate des pouvoirs publics » nous déclarent les responsables de la dite association. « Les difficultés rencontrées sur le terrain est la preuve palpable à savoir : l’insertion social et professionnelle». Aussi, la plupart d’entres eux ne sont même pas recensés au niveau des services sociaux et des municipalités, puisque seuls les 100% d’invalides touchent la pension de 2500 dinars par mois (20€) , pour ce qui est des non voyants, la somme est fixée à 2000 DA le mois voté par les corrompus délateurs illégitimes législateurs du palais Zighout Youcef. Cette information, nous a été communiquée par le président de l’union des aveugles de la Wilaya de Tizi-Ouzou.

Cependant, aucune perspective n’est envisagée pour ceux, dont l’incapacité d’invalidité est inférieure à 100 %, quant au sein même des CFPA (centre de formation professionnel), aucune structure de formation n’est spécialisée pour accueillir ces jeunes handicapés, car leurs capacités physiques ne leurs permettent pas de suivre certaines formations !

En revanche, seulement deux handicapés visuels ont pu suivre le cycle normal, c'est-à-dire l’enseignement général dans des lycées polyvalents, pour l’année 2014-2015, et ce malgré, les efforts consentis par les formateurs des deux écoles des non voyants–sourds–muets et handicapés moteurs de la cité sociale de Boukhalfa, une localité située à quelques encablures de la ville des genets.

Toutefois, une question se pose, quel avenir réservé pour ces invalides sans métier ? Quel est le rôle du « législateur » ? Surtout lorsque, on sait que c’est déjà difficile de trouver un emploi pour des personnes saines de corps et d’esprit, où le chômage bat son plein en Kabylie, particulièrement dans les régions montagneuses où l’investissement est quasiment inexistant. Devant cet état de fait, les handicapés lancent un appel au ministre de la formation professionnelle pour la création d’un centre de formation spécialisé compatible avec les différents handicapes et ateliers protégés. Ceci pour une égalité des chances pour tous les citoyens sans aucune distinction.

Balak. A pour kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Commentaires

Je suis vraiment choquée par cette incroyable différence entre un citoyen humble de la société civile et un valet corumpu indu élu, delinquant, malfrats et  apostat  de la republique des voyous . Je salue l'auteur de ce magnifique article. Grand bravo à K.C  . Une lectrice fidéle du site kabyle.

Le rapport entre le salaire d'un député algérien et le smig algérien est de 22 fois, il est seulement de 6 fois en Allemagne et de 5 fois en France. Pour comparer ce rapport avec une autre republique bananiere, il est de 14 fois en Tunisie. La palme du mépris pour les citoyens revient donc à l'algérie. 

C'est une façon de dictature d'acheter la paix sociale à travers quelques Judas qui sacrifient leurs frères pour quelques Dinars de plus!!!  .
Aux armes citoyens, la chasse est ouverte contre les Faisans de mauvaise augures .

Les kabyles doivent  etres solidaires et unis, seul moyens  de mettre fin à la tyrannie des ennemis de l'humanité  arabo islamo baathiste , destricteurs de l'univers . Soyez courageux et pregmmatiques, luttons tous ensemble contre ces forces du mal  Vive K.C  

Plus de 400 députés toucheront plus de 12 milliards de centimes chaque mois. Le trésor publique devra solliciter un prêt auprès de la banque centrale pour honorer ses dépenses. Il va falloir imprimer des billets à blanc pour payer nos élus, et le peuple en payera la prix en subissant les effets de la gestion chaotique des gouvernants.

Des gouvernements qui se succèdent sans réel projet économique ni politique, dont le principal objectif n'est que de maintenir en place un vaste système corrompu, et à leurs postes des incapables et des incompétents, sur fond d'un semblant démocratique et d'une vraie dictature militaro-islamo-arabiste.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.