Vous êtes ici

Une purge oglu-erdogannienne à l'université de Kabylie

A peine installé, le recteur de l’université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou, Arezki Derridj, ex-doyen de la faculté des sciences biologiques et agronomiques vient de jeter l’éponge. Cette information, nous a été communiquée par le service de la communication du rectorat. Nommé par décret présidentiel, le mois de mai dernier par le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, après la démission des professeurs Hannachi et Ouardene, respectivement, enseignants à la fac de génie électrique pour le 1er et enseignant à la faculté de médecine et chef de service au CHU Nedir de la capitale de Djurdjura pour le deuxième.

En effet, le départ inopiné de ce premier responsable de la troisième grande universté d’Algérie installé seulement depuis trois mois, a suscité de nombreuses interrogations au sein du corps enseignants, fonctionnaires et estudiantins. Pour rappel, la direction du rectorat de l’UMMTO a connue en espèce d’une année trois recteurs, Jamais cette institutions n’a subi un aussi remodelage depuis sa création en 1978. Selon une source fiable, le régime est à la recherche d’un chef compatible, assidu, fidèle voir adepte de la politique vile initié par ce dernier pour une durée indéterminée. L’universté Mouloud Mammeri est le seul bastion des libertés, contestations, oppositions, et de débats d’opinions encore actif en Kabylie.

Désormais, la purge version Erdogan est bel et bien commence en terre de Kabylie. Il est à signaler, tous les directeurs de wilaya, cadres administratifs, organismes économiques publics, chefs d’établissements du secteur éducatif, formation professionnelle, enseignement supérieur, direction de la jeunesse et des sports, de la culture, secrétaires généraux des municipalités, directeurs de banques, hôtel des finances entres autres qui ne sont pas favorables à la politique d’autruche et autocratique sont exclus de faite. Assurément, la Kabylie est estropiée de sa matière grise, ses compétences, sa probité, et sa liberté. Le nettoyage continue, l’obscurantisme et la médiocrité gagnent de plus en plus du terrain, la démocratie, les droits de l’homme sont menacés et l’avenir est incertain.

Par ailleurs, on a appris que le recteur démissionnaire serait remplacé par un enseignant de la faculté des sciences économiques et de gestion. Aussi, les raisons qui ont motivé le professeur Derridj à démissionner restent floues. A-t-il quitté son poste de recteur volontairement ? Ou bien, il a été limogé ? La réponse est claire, il n’ y a pas de fumée sans feu.

B.A pour kabyle .com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Commentaires

Ce magnifique article mérite d' étre à la une de K.C.  Grand bravo pour l'auteur que je tiens personnellement à remercier pour son travail plus que professionnel . Vous avez retracé la realité absolue et occulaire, une campagne de purge à d'ores et déja commencé avant Erdogan.   

Vous avez raison , ce genre de papier exclusif sa place est à la une, il aurait certainement un grand impact et un succés auprés des lecteurs de kabyle.com, suratout pour les fidéles. le publier sur la page d'nfo continu  ,passera inapercut . Le peuple kabyle a vraiment besoin  d'articles plus sensationnels et percutant pour eveiller les consciences des citoyens. Nous n'avons  pas de presse digne du nom en Algérie encore moins en kabylie  . les kabyles ont soif de l'information crédible  qui relaté la réalité qui se passe dans la région, tous est censuré, le pouvoir monopolise les medias, la kabylie est isolé . Dieux Merci, heureusement, il y a   des sites et autres journaux electroniques en ligne  kabyle    qui font un travail d'information remarquable. Un instituteur en retraite fidéle lecteur de votre site. Mes respects .

Merci beaucoup d'avoir mis cet aticle à la une, il est trés important pour  les lecteurs de K.C et autres, pour savoir ce qui se passe en kabylie. ils se réveilletont certainement, car  ces derniers sont soudoyés par la doctrine et les monsenges des arabos baathites adeptes du chaos de la kabylie. Soyez vigilants et prudents mes chers comùpatriotes, la kabylie est en danger. Un kabylie soucieux de l'avenir du peuple kabyle.  Merci K.C   

vous avrez donne un titre  pour  cet article   plus que magnifique. Une realité que personne ne pourra contesté .  la régime turannique Algérien est identique à celui d'ordogan, il a orchestré un soit disant coup d'état avorté pour rester le plus llongtemps possible, une prouesse typiquement muslmane  qui a donné ces fruits avec la complicité de l'occident et les USA. lE COM%BAT du pére spirituel de la democratie et de la laicité Mustapha Kamel Atta turque  est violé par le fondamentaliste integrsite Ordogane, un tyran islamique .   

Le seul critère de nomination en Kabylie est la soumission, tout poste quel qu'il soit ,du plus haut au plus insignifant est occupé par le soumis,l'inculte,l'incompétent , du directeur d'école,subdivisionnaire d'une structure,responsable de succursale,secretaire de mairie ou daira,chef d'une agence jusqu'aux directeurs de Wilaya,....et Lhadi  Ould Ali

Le pouvoir tyrannique arabos islam baathistes, veux  transformé L'UMMMTO DE kABYLIE en Djammat El Azhar, une institution fondamentalistes géré par les wahabistes adptes du chaos de la kabylie  et des republicains laics , voila l'objectif de ces tyrans criminels terrorisles barbares. Les kabyles laquais du régime despotiques  se rejouissent  et revent d'un califat islamique en terre de kabylie.

Azul awk; je l'avait déjà dit et écrit sur ce forum que les arabes voudraient tranferer délocaliser la mec à TIZI enfin au pays kabyles par ce que plus musulmans que nous les kabyles tu meurs tout a fait éxact les bons musulmans sont kabyles pas arabes  les arabes s'encontentent de leur momo et voçiférer allah wakbar ça leur suffit bAsta la religion ils l'abondonnent à des abruttis de kabyles qui la font trés bien avec zéle vu le nombre de mosquées salfos-wahabhites à leur disposition et les remplissent tels que des moutons ceux de panurge et de laid que l'on ménent aux abattoirs les sacrifier au nom de leur allah antit tout;ils craignent l'enfer alors qu'ils vivent enfer sur leur terre celle kabyles par la faute de ces barbares qu'ils leurs ménent une vie d'enfer il faut êtres masos pour ne pas voir les dégats de ces salafos-wahabhites qui endorment au nom de leur allah;abas la mafia arabos salafos-wahabhites abas leur pouvoirs pourris corronpu; vive la kabylie libre;

Ajouter un commentaire