Vous êtes ici

Le probe journaliste kabyle, Hacene Bachir Cherif est décédé

Co Fondateur du journal la Tribune en 1994 avec le feu Kherdine Ameyar, un éminent journaliste de tous les temps, natif de kabyle également, il devient patron du journal après le décès de ce dernier. Ces deux distingués modèles de la presse écrite d’expression française, ont marqué d’une pierre blanche des jeunes générations dans les milieux médiatiques, intellectuel es, universitaires et culturels, dans un pays où la liberté d’expression est bâillonnée, muselée et réprimée par un régime le plus autocratique dans le monde contemporain . Pour rappel, la presse Algérienne, a payé un long tribu durant la décennie noir, plus d’une centaine de journalistes ont été barbarement assassinés par les hordes terroristes intégristes et autres forces du mal. Vingt ans après la guerre civile et la répression, de nombreux journalistes croupissent encore dans les cellules des prisons Algérienne et d’autres ont tout simplement perdu la vie dans des conditions dissimulé. Quel lendemain pour la liberté d’expression au pays des tourmenteurs ?

Il est à signaler, que le défunt journaliste sera inhumé ce lundi au cimetière de Ben Aknoun sur les hauteurs du grand d‘Alger. L’ensemble de la rédaction de kabyle .com présente ses condoléances à la famille du défunt. 

B.A pour Kabyle.com

hacene-cherif-bachir.jpg

Hacene Bachir Cherif
Hacene Bachir Cherif

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Il aimait tellement son  village Azouza et sa kabylie notamment Larbaa Nath Iraten dont il était fier de cette magnifique citadelle . région de Abane Ramadane , Boulifa, Si Moh Ou M h'end , Hamdi Mahiout ( journaliste et co fondateur  du quotidien  liberté assassiné  par les forces du mal, Boussad Abdiche grande plume du journalisme Algerien d'expression Francaise. Merci  à  Kabyle.com qui n'a ménagé aucun effort pour lui rendre un vubrant hommage à ce grand Monsieur de la presse dans un pays tyrannique et repressif.  Un Cousin du DEFUNT.

Oui comme tu le dis, il aimait tellement sa Kabylie qu'il a préféré se faire enterrer loin de sa terre natale, loin de ses aïeux, à Ben Aknoun, à 120 km de chez lui.

Bref, qu'il repose en paix !

Condoleances a sa famille mais de grace il n'avait rien a faire avec la Kabylie et les Kabyles si ce n'est son origine.

Wa da kaci, 

     En suivant ton raisonnement jusqu'au bout, si tu considères qu"'il n'a rien a faire avec la Kabylie et les kabyles ", il n'a rien à faire ici sur le site kabyle Kabyle.com. 

Tant qu'on y est, pourquoi ne pas affirmer aussi qu'il était pour l'indépendance de la Kabylie ? Sérieusement, il faut arrêter de publier n'importe quoi sur votre site. Cet article, comme beaucoup d'autres d'ailleurs, n'a ni queue ni tête. Je comprends que vous n'ayez pas les moyens de recruter de véritables professionnels, mais quand-même... Vous avez franchement atteint le fond et j'ai bien des raisons de croire que vous allez trouver bientôt du pétrole. La Kabylie mérite vraiment beaucoup mieux.

Vous ne respectez  meme pas la memoire  de ce defunt  journaliste, vous etes un faux kabyle  malveillant . K.C a fait que son travail  d'information, il  n'a pas besoin de vos conseils .      

Azul,
il me semble que tous les intellectuels (es),les élites kabyles (es),chanteurs kabyles (es),artistes et autres qui sont conscients du génocide quotidien programmé par le pouvoir, et de surcroit ne soutiennent pas franchement le combat de la Kabylie meurtrie en ces moments charnières de son existence,je suis désolé ,mais ils sont beaucoup très loin de la fierté kabyle en particulier et celle d'amazigh en général.Ceci dit ,tout un chacun est libre de l'être ou pas.En revanche, je crois qu'ils ont faillis à leurs devoirs moral envers leur seule mère patrie la Kabylie livrée à elle même.Le plus important est j’espère qu' ils ne viendront trouver des excuses le jour où la Kabylie serait définitivement libérée de la tutelle arabo-islamique décadent,hein?! La Kabylie profonde fière d'elle même ne demande pas de l'impossible à ses enfants,elle exige que chacun de nous soit fière de son identité et qu'il affirme sans artifices où qu'il soit sans dénigrer tout de même les autres.Tanmirt

Ajouter un commentaire