Vous êtes ici

Naissance de l'Université Populaire Kabyle

Mohand Larvi Tayev

Des rencontres avec toutes les franges de la population, des conférences débats significatifs visent l'ensemble de la population kabyle. Des efforts seront entrepris pour "sortir le peuple algérien de l'ignorance dans laquelle il est plongé, d'abord en Kabylie. Nous en sommes à la 7ème séance , les gens ont tous été acquis et très respectueux de l'entreprise"  déclare à Kabyle.com Mohand Larvi Tayev. Il n'exclue pas de soutenir d'autres actions similaires en Algérie. L'universitaire souhaite pallier aux manques éducatifs, doter la Kabylie d'organismes d'éducation populaires pour transmettre des savoirs théoriques et pratiques pour tous.

Cette opération est baptisée  « ranimez-vous ».

Aussi, des militants actifs, universitaires, intellectuels, artistes, étudiants et autres citoyens de la société civile collaboreront à cette iniatiative première du genre du C.N.K. «  Cette manifestation  est un signe de courage et  de détermination, nous lutteront corps et âme pour la démocratie, la liberté d’expression et  la justice sociale,  nous disant non à l’impunité, la dictature et à  l’arabo baatisme, nous revendiquons  notre kabylité, c’est un droit absolu, nous voulons être libre, nous somme au 3e millénaire, tous les régimes dictatoriaux  sont en voix  de disparition, il y a que la démocratie et la liberté qui triompheront, le peuple kabyle est maître de son  destin, c’est pour cela que nous luttons fermement pour la liberté et la justice, notre avenir est entre nos  mains  » nous a déclaré  un membre très actif du mouvement.

Cependant, dans un pays où toutes manifestations, grèves, contestations et autres regroupements  sont interdites, cette caravane risque  de subir  « un châtiment »  surtout  lorsqu’on sait que ce pouvoir ne recule devant rien.

Conscients  des pratiques et de la culture répressives du pouvoir,  les organisateurs prendront toutes les dispositions nécessaire pour le bon déroulement et  la réussite de cette rencontre avec les citoyens.

Balak A.

Pour plus de renseignements sur cette action : [email protected]

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Bravo pour cette initiative !

La résistance est sacrée, même si elle est menée par une minorité.

La majorité de notre peuple est bernée par le système oppresseur. Mais, elle va sans doute ouvrir les yeux si on lui tient le langage de la vérité.

"Si tu ne sais pas où tu vas, n'oublie jamais d'où tu viens"

 

C'est la clef de la réussite pour notre region. L'idee d'aider nos freres et soeurs en Kabylie a toujours hanté ma pensee. Des livres gratuits partout pour qui ca prend un cheminement.

ici a Vancouver les aides ne manquent pas.

Bravo. Notre culture est laique, la limiter à l'arrivèe des hilaliens est une forme miserable de colonisation. Libertè de choix du culte. Mais avant tout choix il est du devoir de l'Etat de former et informer le citoyen. La liberté est dans l'élevation qualitative de la pensée humaine et pas dans le choix du maitre à suivre.

Di tazwara , ma yella tram ahat zemregh ad fkegh tamughli-w ghef tedyant agi !ihi Kra qqaren (ayen yelhan yelhan xas yekka-d si mekka) ma d nek qqaregh (ayen yelhan yelhan melmi ara nzer ansa id yekka?

taseddawit ma yella yefka-d afus n tallelt i wegdud s tmusniwin -is ahat s tidett tezmert

ad rfed akka timetti ad t-ddu gher zzat maca ma yella tadyant agi ad lal akken ad t sbed tazzayrit nnighawen an tezzi an tenned am imezwura Nnegh , ad nebnu tagmatt n kalitus yettaran tili ar berra.

aya d tamughli-w kan wama deg wannar umennugh ghef teqbaylit, Mmis n taghatt ad t-yecc wuccen.

 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.