Vous êtes ici

L’état de droit et la justice sociale LLAH YARHAM au pays des mirages

Le mois de ramadan version 2017, est des plus dépensier, voir effrayant pour la population algérienne. Selon une étude d’un organisme international spécialisé en gaspillage, confirmée et approuvée par le gouvernement, l’Algérie est le pays le plus gaspilleur dans le monde musulman.

Selon toujours les statistiques de cet office, 120 millions de litres de laits, 70 millions de kgs de légumes, 200 millions de baguettes, 60 millions kgs de fruits, 130 M kgs de sucreries et autres friandise, 500M de litres de jus, 20 M kgs de céréales, 320 M de litres de l’huiles et 70M de kgs entres la viande rouge, blanche et le poisson, tous ses produits finissent dans des décharges publiques durant seulement un mois, un chiffre astronomique de gaspillage jamais enregistré au vingtième siècle.

Cependant, L’Algérie n’est autre qu’un un pays de consommateurs , dépendants à cent pour cent des puissances industrielles, production local zéro, une économie quasi-inexistante, absence totale de croissance, de planification et de technologie, un « état » qui vit uniquement de la rente pétrolière et gazière depuis plus d’un demi siècle. Toutefois, tous les experts et autres analystes aguerries s’accordent tous, à dire que l’Algérie est l’un des rare pays qui détient les richesses naturelles les plus sûres dans le monde. Le paradoxe, la deuxième « puissance économique » Africaine après (l’Afrique du sud), n’arrive toujours pas à se décoller du sous développement et de misère qui touche un tiers de la population, une réalité absolue que nul ne pourra nier, six algériens sur dix vivent au seuil de pauvreté, chiffre validé par les instances de l’évolution des croissances internationales et confirmer par le gouvernement d’Alger. Un vrai paradoxe, (un pays riche, avec un peuple pauvre), ils se demandent où va l’argent de la rente ? Conséquence, les richesses sont dilapidés, un pays congréné par la corruption et la fuite des capitaux vers d’autres cieux notamment dans les pays les plus riche et industrialisés, (France, Grande Bretagne, USA, Espagne, Maroc et Dubaï, des lieux sûr pour les barons et les pillards du régime, qui gouvernement le pays d’une main de fer et sans partage depuis l’indépendance du pays en 1962.

Conscient, de l’approche de leur fin de règne et le rejet du système répressif, opaque et dictatorial par le peuple, le régime despotique, autocratique ,tyrannique et manipulateur a trouvé une parade la plus efficace, acheté la paix, stabilité et la sécurité par tous les moyens, distribué une partie de l’argent de la rente, un pari presque réussit du moins pour le moment. En revanche, toutes les valeurs, de la société ont été détruites.

Pis encore, pour maîtriser, bâillonner et museler le petit peuple, les décideurs n’ont ménagés aucun effort pour fabriquer des militants et des enfants de demain soumis à l’idéologie macabre ( arabo islamo baathiste) qui participent activement à la destruction massive de la nation, de son identité culturelle et historique, l’école sinistrée est l’exemple oculaire le plus frappant, troublant et dramatique de l’histoire de l’Algérie post-indépendante, un vrai désastre et une calamité, des génération ont été sacrifiées, saccagées et dévastées par les détracteurs du savoir, et du progrès, une véritable menaçante pour une Algérie de demain ! En dépit, de la crise économique foudroyante qui frappe l’Algérie de plein fouet depuis plus de trois ans, les maîtres du chaos continuent leur politique de la terre brulée sans aucune retenue. Encore moins de Bienséance. Quelle Animosité ! A quand le peuple retrouvera enfin sa souveraineté et la lumière ? Viendra-t –il un jour, où l’Algérien profitera de son labeur et des richesses de sa terre natale ? Parviendra – il (peuple) de s’en débarrasser de ces prédateurs carnivores féroces ? Une chose est sure l’espoir fait vivre, l’optimisme est une réalité !

B.A pour Kabyle.com

 

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

L’Algérie, pays congréné par la corruption, le pillage et l’indigence
Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

L'algérie n' a jamais été une nation, il est gouvernée par des tyrans   et des apostats de culture bedouine nefaste qui detruisent  tout ce qui est beau , des ennemies de l'humanité, de la nature  et des maudits de Dieu, ils ont ni histoire, ni culture,  ni identité er encore moins le savoir, ils detruiront à coup sûr ce grand pays magnifique, il faut les mettre en état de nuire car ils represent le danger  et la haine. Je remerci l'auteur de cet article plus que parfait qui relate la realité  de la decadence et la decende aux enféres du pays de  Jugurtha  en voie de disparition.  un lecteur  de kabyle.com   

@MohOukaci

Oui ils ont change le monde  a cause de leur  terros qui s'evissent dans les pays occupes comme l'Algerie mais aussi a travers le monde !

Ils ont érigé toute une économie sur la rente pétrolière, et si celle-ci venait à manquer, c'est une réaction en chaine qui se produira dans le pays. Il y aura un effet domino qui touchera tour à tour des pans entiers de la société. Le pouvoir utilisera ses anciennes méthodes qui consistent à allumer le feu lui-même pour absorber les révoltes populaires. A condition que la colère du peuple  n'échappe pas à son contrôle.

Nous sommes toujours et encore sous la Dictature militaire, et on ne peut donc loin de la démocratie,  de l'Etat de droit ...

Le " Pouvoir réel " est aux mains des Maîtres de la Police politique secrète (SM-DRS-DSS) et certains Généraux de l'Etat-major qui commandent, décident de tout, font ce qu'ils veulent, et ne sont pas prêts à se résoudre pour la^cher du lest, céder les rênes du pouvoir, d'autant plus qu'ils se considèrent comme les " propriétaires exclusifs et uniques de ce pays, et pire encore, ils ont " tué des centaines de milliers de citoyens, et volé des centaines de milliards ", et savent bien qu'ils sont coupables, responsables et passibles devant les Tribunaux internationaux s'ils perdent la main .... D'où leurs persistances à demeurer au pouvoir cou^te que cou^te, par la répression permanente, les manipulations, les provocations, la propagande, et toutes sortes de pièges, sortilèges et stratagèmes.

Seul un grand mouvement populaire, pacifique, puissant, déterminant pourra les déloger.....

La transition vers la démocratie et l'Etat de droit ça s'impose, ça ne se donne pas. L. Ben Méhidi disait : " La liberté ça s'arrache, ça ne se donne pas " !

Peur l'heure, il n y a pas d'opposition, tous les partus sont foutus, car ils roulent tous pour le Pouvoir militaro-mafieux (SM-DRS-DSS).....

Et la Dictature militaire continue !

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.