Vous êtes ici

Interview de Sofiane Ikken, avocat et membre fondateur du Rassemblement Pour la Kabylie

Kabyle.com: azul maître et merci d'avoir accepté cette interview.

Sofiane Ikken: c’est moi qui vous remercie car vous avez  ouvert votre journal à notre mouvement pour expliquer son projet et sa démarche.

Vous faites partie des membres fondateurs du RPK, parlez-nous un peu de votre mouvement pour donner plus d'éclairage à nos lecteurs.

Notre mouvement  était en gestation depuis plusieurs années. Il est né d’un rapprochement d’un certains nombre de cadres militants qui ont quitté le MAK au milieu des années 2000 et  certains autonomistes kabyles connus, pour avoir ouvert le débat sur le projet dans la fin des années 90 dans le cercle des intellectuels MCB France. Pour citer quelques uns, il y avait Ahmed Ait Bachir , Hamou Boumedine, Sofiane Adjelane, Malika Baraka, Aziz Tari, Nourddine Bellal…Cette rencontre s’est cristallisée au cours du séminaire de Taquerboust en 2011 autour du thème « la Kabylie en débat ». Les échanges entre ces militants ont permis de sortir  en 2014 avec un texte fondateur qui est le Manifeste pour la reconnaissance constitutionnelle d’un statut  politique particulier de la Kabylie. Depuis nous avons agit autour de ce qui peut s’apparenter à un Forum politique : le Manifeste Kabyle.
La décantation  qui s’est opérée au sein du MAK, l’été dernier, après l’abandon par ce  dernier de l’idée  de l’autonomie pour s’orienter exclusivement vers l’idée de l’indépendance, nous a ouvert la voie pour nous organiser  et reprendre notre projet.

 

Sofiane Ikken

Donc vous êtes issus de la crise du MAK ?

Non, les militants du MAK qui sont dans le RPK aujourd’hui ont quitté le MAK bien avant la crise du MAK, comme je vous l’ai dit tout de suite.  Je vous précise  que tant que le MAK intégrait le courant autonomiste, il était pour nous ma venu de créer un mouvement autonomiste par ce que, ça aurait jeté le désarroi dans l’opinion et on nous  aurait accusé de rééditer l’histoire du MCB 1 et MCB 2. Mais maintenant ce n’est plus cas puisqu’il y a deux projets celui de l’autonomie et celui de l’indépendance, du moins si on reste dans le courant « kabyliste ».

Votre mouvement a suscité de la polémique, on a même entendu certaines accusations à l'encontre de ses fondateurs. Quelle est votre réponse ?

Toute création d’un mouvement politique est sujet à politique, maintenant pour ce qui est de l’accusation porté à ces fondateurs, dont moi, que nous reproche-t-on exactement : le droit de faire de la politique, de nous organiser et d’exposer publiquement  notre projet? Pour ce qui est des taxations habituelles de création du pouvoir  et autres, on peut dire que les fondateurs du RPK ont  a leur actif un parcours politique exemplaire et aucun d’eux n’a été tenté  durant leur  longue carrière par le mangeoire du pouvoir autoritaire algérien. On est en Kabylie, on se connaît tous,  et vous pensez que s’il y avait des choses à dire, on aurait tardé à les faire  sortir!. Je suis avocat, qu’on accuse quelqu’un il faut des faits et des preuves,  sinon ça s’appelle de la diffamation.

Pensez-vous réellement que la nature de l'Etat algérien, jacobin et hyper centralisé, permettra une large autonomie aux régions ?

Quand on est convaincu d’un projet, on ne s’interroge pas, on n’attend pas la permission du pouvoir. C’est à ce dernier de s’adapter à la volonté d’un peuple et non l’inverse. Nous sommes, pour notre part, déterminés à aller jusqu’au bout et un jour la Kabylie sera autonome et se dotera d’un gouvernement et d’un parlement régionaux. La voie vers la régionalisation de l’Algérie est un processus inéluctable. Le pouvoir par ses machinations, ses manipulations et sa myopie politique peut le retarder, mais il ne pourra pas venir au bout de la détermination  du peuple kabyle quelque soit les soutiens ou les accommodements internationaux

Merci maître Sofiane ikken d'avoir accepté cette interview, un dernier mot.
 
Mon dernier mot, c’est le rassemblement, le rassemblement autour de nos valeurs pour le bien être de la Kabylie, et surtout de notre jeunesse qui a subi la plus grande des tragédies en 2001. Il faut nous rassembler dans l’acceptation de nos différences et on réintroduisant le débat  démocratique au sein de la société. Nous voulons avoirs ni d’adversaires, ni d’ennemis en Kabylie, nous en avons assez qui nous guettent de l’extérieur.

Entretien réalisé par BENHAMOUCHE Amar.

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

L'autonomie ne vous conduira nulpart, si ce n'est dans une impasse. L'impasse de l'assimilation et de l'oubli. Pourquoi vous obstinez-vous à vous mettre sous la tutelle de ceux qui vous méprisent et qui vous ont conduit droit dans le mur. N'ayez pas peur de la liberté. N'ayez pas honte d'être kabyles. Ne vous sentez pas inférieur à eux. Soyez fiers de vos "vrai" ancêtres. Tous les dirigeants incompétents qui se sont succédés jusqu'à présent n'ont fait qu'organiser le pillage de ce pays, en favorisant leurs proches à des postes importants pour mieux se servir. La réalité c'est que des innocents croupissent en prison pour déli d'opinion ou de culte, et cela dans l'indifférence générale de la communauté internationale. Un navire sans un bon capitaine finira toujours par échouer. On comprend pas très bien quel est le cap et pourquoi ce pays accuse un retard de développement aussi important par rapport à ses deux voisins qui n'ont pourtant pas la chance d'avoir des ressources naturelles en gaz et pétrole. Qui tire vraiment les ficelles ? Pourquoi vous resignez-vous à ce point ? Pourquoi ne regardez-vous pas les choses en face ? Ma grand-mère m'a dit une fois que la kabylie c'était plus comme d'antan, et que maintenant il n'y avait plus d'hommes vaillants.

Je rejoigne l'observation d'Arzaz disant qu'il faut être fière de nos ancêtres quand on la chance de lire leur histoire. A savoir cette chance n'est pas donner à tout le monde le faite depuis des siècles c'est à dire depuis l'arriver des arabes en 642, depuis ces arabes que les arabisants ont qualifier de devins la première chose par laquelle qu'ils avaient commencés c'était le massacre des aristocrates Berbères, suivit le massacre des Érudits pour éteindre le feu de la pensée, la réflexion, le savoir, la culture enfin le savoir vivre Berbères. Aujourd'hui  que reste t il de la pensée au moins Kabyles pratiquement rien car la plupart des nôtres leurs cerveaux sont formatés à la façon arabes, dont le paradoxe aujourd'hui la plupart des Kabyles disent nos ancêtres les arabes.
Donc je dis à ce Sofiane et à tous, qui se disent intellectuels au lieu de vous divisés pour des intérêts qui sont seulement dans vos rêves, essayiez plutôt de réconcilier, de persuader, de convaincre les Kabyles par votre Rhétorique que la religion emporter par les arabes n'était que, une invasion pour faire du butin et de l'esclavages spolier nos terres aux bénéfices des Émirs et des Califes d'Arabie, car à l'époque ils crevaient de faim, d'ailleurs encore aujourd'hui sauf des princes que de noms et par procuration.
Ayez le courage de construire quelque chose dans laquelle tous Kabyles puissent se reconnaître et aller de l'avant pour faire oublier cette mascarade de dogme obscurantiste qui a détruit notre façon de vivre et de penser (Tout ça pour une promesse d'aller au paradis en échange de renier le passé de ses ancêtres)     

Je suis autonomiste et je suis convaincu que la meilleure solution aujourd'hui est l'autonomie pour commencer à arracher des droits  et sans trop de casse pou rles Kabyles . J'ai le droit de le dire sans me faire traiter de harki ? de m'organiser pour cela? Ou alors je n'ai que le droit de me taire car sinon c'est de la division , division  sur quoi d'ailleurs ?

L'histoire de la guerre d'Algérie, les révolutionnaires de l'époque n'ont pas hésité à traiter les hommes qui sont contre la révolution de traîtres. C'est kif-kif aujourd'hui.

Une autonomie ? Je me demande vraiment ce qui se trame dans votre tête monsieur Ikken ?!.. Vous, vous croyez dans un état digne de ce nom ? Vous êtes en Algérie, ce pays qui avait massacré et emprisonne nos frères !. Qu'attendez-vous au juste de ceux qui ont perpétré le chaos tout à zimut en pays Kabyle. Vos frères du FFS et consorts nous ont fait perdre un temps précieux durant toutes ces années, permettant ainsi aux fossoyeurs fln de tuer la Kabylie et son peuple !. Pourquoi diable, entravez-vous la seule démarche, la seule qui pourrait rendre la fierté à mon peuple qui LA SOUVERAINETÉ, oui la seule solution viable pour mon peuple,  de se libérer, de braiser les chaînes. Monsieur Ikken, vous parlez de diffamation, quelle diffamation ?!. En dehors de vôtre trahison pour le peuple Kabyle !. Je sais, c'est un peu fort, mais, comment osez-vous proposer aux kabyles, un iniemme mirage de plus ?. Vous dites que c'est pour le bien de la Kabylie ?! Il est où ce"bien" pour les nôtres au sein d'une théocratie arabo-algerienne ?!. Vous avez vu l'état du pays Kabyle ? L'état de nôtre langue ? L'état culturel ? Environnementale ? La secte islamique a atrocement gangrené le pays Kabyle ? Aucun progrès social, bien au contraire, les kabyles n'ont jamais été aussi pauvres que ces quatre décennies, grâce à qui monsieur Ikken ?!.. Vous voulez toujours maintenir la tête des kabyles sous l'eau boueuse algérienne ?. Non, nous avons la firme attention, il va de nôtre devoir, de faire tout,  pour nous libérer de cette néfaste colonisation et domination de la bassesse de l'humanité,  qui est cette funeste république bannière et criminelle arabo-islamique Algérienne. Bien à vous,  ainsi que vos compagnons sclérosés, de rester dans le rafiot algerien, nous, nôtre route et celle qui va ramener au bon port, celui de la liberté donc de l'indépendance. Vive le Mak, vive les kabyles dignes, vive mas Ferhat et ces compagnons qui se battent pour les kabyles et la Kabylie. 

 

 

 

On croit rever, si ces gens avaient creer un parti bathiste ou islamiste , on les aurait pas autant trainé dans la boue. Avant cette solution miracle de l'indépedance,  Diana, vous etiez où ? votre sauveur lui militait pour l'autonomie , c'est donc un traitre qui s'est amendé et à qui vous avez pardonné ? Je ne sais pas ou on va avec cette intolerance et la societe kabyle vers laquelle vous voulez nous amener fait froid dans le  dos . Si c'est pour changer de dictature... 

Ulac laččah ce maître avocat qui est bourré d'arabe dans la tête n'acceptera jamais une Kabylie kabyle, français et anglais. c'est normal il faut pas s'étonner son métier d'avocat arabe sera consumer une foi la Kabylie sera indépendante. C'est fini les tribunaux arabes en Kabylie.

Tu as oublie de mentionner que tu habites dans un pays arabe,les arabes n'ont aucun  mot qui correspnond a l'autonomie dans leur vocabulaire

la bande de voyoux qui gere ton pays depuis 62 ne vont t.accorder rien du tout

Il faut plutot rejoindre le MAK, la au moins tu as le choix de voter pour l,independance oubien l,autonomie.Le  seul objectif des gens qui sont deriere ce manifest comme Hammou sont t,utilise pour casser le MAK

Maintenant si tu es dans ce projet pour gagner de l,argent : C,est une autre histoire

Rejoindre le MAK et on aura le choix ente l'autonomie et l'indépendance ? TIens, tiens, expliques nous ça , je t'informe puisque tu es en retard d'une guerre que le MAK n'est plus dans l'autonomie . Je remarque que tu n'as rien contre l'autonomie au sein du MAK (c'est hlal) et contre si c'est en dehors (c'est hram) .

Pages

Ajouter un commentaire