Vous êtes ici

Les incendies criminels touchent la ville de Tizi Ouzou

Aussitôt alertés, les éléments de la protection civile appuyés par les riverains ont bataillé durement et avec beaucoup d’énergie durant toute la soirée du jeudi à vendredi pour enfin empêcher les flammèches d’ atteindre leurs maisons. Les résidents de cette paisible localité estudiantines, de la périphérie de la ville de Tizi-Ouzou, ont vécu un véritable calvaire, des nourrissons, personnes âgées et autres malades chroniques ont été évacués en urgence et dans un état de santé critique au CHU Nédir de la ville des genêts par des pompiers, a cause de la chaleurs torride insupportable provoquée par la fumée toxique . Pour rappel, quatre vingt pour cent de la superficie de Kabylie est réduite en cendre ce mois de juillet, cette tragédie restera gravée dans la mémoire de la population à jamais.

boukhalfa.jpg

Les incendies criminels touchent  la ville de Tizi Ouzou Boukhalfa Kabyle.com D.R.
Les incendies criminels touchent la ville de Tizi Ouzou Boukhalfa Kabyle.com D.R.

Cependant, aucun villages ni régions n’ont été épargnés par cette catastrophe, un vrai désastre indescriptible a frappé de plein fouet la terre de Kabylie, les citoyens ne savent pas à quel saint se vouer. Toutefois, des milliers de familles sinistrées, des centaines de bétails ont trouvé la mort, des dizaines de maisons et autres engins agricoles ont été calcinés. Il est à signaler, que les pensionnaires du centre de personnes âgées, enfants assistés et les handicapés résidents à la DAS (direction de l’action social de Boukhalfa) ont été évacué momentanément par les éléments de la protection civile vers d’autres établissements pour mesure de sécurité. Par ailleurs, d’autres foyers d’incendies ont été enregistrés le même jour à Tirmitine, Bouhinoune, Sidi Namaane, Attouche, ces petites localités sont toutes situées sur le périmètre de la capitale de Djurdjura. Aussi, on a appris dans la soirée de jeudi, qu’un étendu feu à dévasté la forêt de Yakourene, des centaines de singes résidents dans cette magnifique réserve depuis des siècles ont perdu la vie.

Au moment où nous mettons en ligne, le feu n’est toujours pas maitrisé par la protection civile et les éléments de L’ANP, selon certains spécialistes que nous avons accosté, cet éléphantesque incendie risque de toucher la spacieuse forêt de la Soummam. Selon ces derniers, un danger qui peut provoquer un cataclysme.

B.A pour kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Thèmes associés: 

Commentaires

En effet, la ville de TiziOuzou est encerclée par des incendies criminels  depuis plus d'une semaine , le feu gagne Tala Alam, Anar Amellel, Laazib H'med  et d'autres cartiers à la nouvelle ville  et la population reste passive , c'est comme de tous va bien . Je suis vraiment degouté et révolté, les citoyens préferent faire  la queu pour ramener du lait pour leurs enfants  que de sortir dans la rue pour dire halte au deluge qui detruie la kabye . Je suis vraiment trés triste ! Heureusement, il y a K.C pour denoncer cette catastrophe qui mis en danger des centaines de milliers de foyers. Je remercie vivement l'auteur de cette article.

Le regime et ses pyromanes a decide de ne pas laisser une foret vivante en Kabylie

Merci d'avoir denoncer le chaos de la kabylie notre cher Balak , vous etes l'ami du petit peuple et l'homme le plus discret, vous faites un travail plus que remarquable , vous honorez le site K.C , un media populaire kabyle. Les lecteurs vous admirent 

A mon humble avis les pyromanes sont bien de chez nous, le faite des endroits ciblés. Dont à ce propos je ne pense pas qu'un Chawis de l'Est ou un Oranie, surtout un Algérois complexé par ses aires supérieure, viendrait spécialement pour mettre le feu à des endroits qui lui sont inconnus.
Rappez vous l'assassinat de Matoub dont l'endroit ou il fut tué, surtout à savoir l'heure ou il avait quitté la ville pour se rendre chez lui. Pensez vous qu'en arabisant de l'Est ou de l'Ouest puisse savoir à quel moment qui parte et la route qu'il empreinte pour se rendre à son domicile si ce n'est ces proches peut être même de son village qui l'ont vendu pour quelques dinars.
Donc pour moi, les pyromanes de Tizi et de toute la Kabylie sont bien de chez nous, acheter comme des chèvres par les arabisants pour commettre l'irréparable, mais le paradoxe ils oublient qu'ils sont sur le même bateau!  
Je dis solennellement à nos jeunes Laïcs de se méfier des jeunes Kabyles qui fréquentes les Mosquées, car ils sont des bombes à retardement .   

Hé les pyromanes !?
Si ma mémoire est bonne ,semble-t-il que ce sont les américains qui disent ceci : la première fois c’est un accident ou c’est le hasard,la deuxième fois c’est peut-être une coïncidence,par contre une troisième fois c’est un complot.
« à bon entendeur, salut ! » ! Tanmirt

Bien sur que c'est un complot! Bruler a vifs les Kabyles dans leurs fiefs! Diabolique n'est ce pas? Meme la colonisation francaise n y avait pas penser. IMaginer, bruler toutes les foretes pour ne donner aucun endroit aux maquisards pour se cacher.

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.