Vous êtes ici

Le festival culture du tapis d’AtH Hichem, un patrimoine dévié de son identité initiale

Habillée, en Djelbabe (burka) jusqu’au dents , accompagnée par le wali, le Maire « RCD », indus élus locaux, valets du pouvoir, une armada de medias nauséabonds et autres pseudos artisans, la ministère déléguée à l’artisanat, Mme Aicha Tabagou à inauguré ce lundi à la maison de la culture Mouloud Mammeri de la ville des genêts, le sixième festival du tapis d’Ath Hicham, qui s'est déroulé du 23 au 27 à Tizi-Ouzou.

Délocalisé et déraciné, de sa contrée et de son identité originaire par les corsaires de l’histoire, ce dit festival international du tapis, un patrimoine typiquement kabyle crée par les sœurs blanches en 1889, vient d’être détourné de sa vocation initiale par les fossoyeurs des mémoires et de l’authenticité. En effet, cet art de tissage de haute gamme, a été mis en valeur par les femmes d’Ath Hicham, un village situé, à cinq KMS du chef lieu de daïra de Ain El Hammam ( ex- Michelet) , avant même la naissance des logiciels utilisé dans des fabrications industrielles, une vraie œuvre artistique qui n’existe nul par ailleurs. Aujourd’hui, ce patrimoine qui a fait la fierté de la région des Ath Yahia jadis, est squatté, dévié et contourné de son originalité sociale, économique, culturelle ,historique ,et identitaire par les dévastateurs hilaliens, adeptes de la terre brulée. Pour rappel, cette manifestation artisanale, s’est toujours déroulée au village d’Ait Hicham depuis des décennies.

Photographies Balak A. Kabyle.com - Kabylie D.R.

Des milliers, de visiteurs, stylistes, artistes, commerçants, créateurs, illustrateurs et autres touristes venaient chaque année au festival N’ Ath Hichem pour découvrir cet art unique au monde. Aussi, le tapis d’Ath Hichem est connu à l’échelle planétaire, les créatrices de ce patrimoine culturel kabyle ont participé à maintes reprises à des expositions et autres foires de renommées mondiale, qui se sont déroulées dans les grandes métropoles, comme Paris, Marseille, Lyon, Brussel, London, Marrakech, Tunis, Moscou entres autres, où elles ont eux un grand succès , des premiers prix et des médailles leur ont été décernés par des professionnels de l’artisanat pour leur travail traditionnel de qualité hors paire. Fielleux, de la grande réussite et du couronnement de ce patrimoine immémorial, qui prenait de plus en plus de l’ampleur à l’échelle internationale, les détracteurs opiniâtres de l’identité Amazigh, ont décidé en toute impunité, de décentraliser ce festival au chef lieu de wilaya, une manière de déshériter à jamais les ayants droit de ce patrimoine centenaire et le faire oublier pour les futurs générations, il y a de cela six ans, le plus grave, aucun kabyle digne du nom n’a crié au secours. Désormais, cet héritage tant protège par nos ainés, vient de changer d’identité, il est baptisé festival du tapis « arabo islamo des hachémites ».

Prochainement, ca sera le tour du festival des bijoux d’argent des Ath Yenni qui changera certainement de nom, cette fois ci, il sera délocaliser à Constantine, capitale de la culture arabo islamique. On lui trouvera surement, un joli « prénom » qui plaira à notre ami Enrico Macias, « un berbéro Franco juif » et auteur du best seller le soleil de mon pays perdu qu’il traduira « Kabylie mon beau pays perdu » dans son prochain album, une chanson de tiroir du feu Slimane Azem. Il est à signaler par ailleurs, que la population a boyocotté cette manifestation culturelle, les trois grande salles d’expositions que compte la maison de la culture Mouloud Mammeri sont deserte, hormis la presence des exposants.

B.A pour Kabyle.com

Commentaires

Sincérement, je  je n'as arrive pas à comprendre  les kabyles, ils sont tellement  passifs et innofensssifs que leur patrimoine culturelle est squatté en toute impunité par les Beni Hellal destructeurs des civilisations et del'humanité , comme vous le mentionnez trés bien dans votre excellent papier Levez vous mes camarades votre identité est en danger, ne soyez pas idiots, ,l'Algérie vous appartient  seul le combat et l'union peuvent faire disparaitre votre peur, avec un peu de courage vous gagnerez certainement la bataille  Je salut, le professionnalisme de l'équipe redactionnelle de  K C pour son bon travail . 

 

"l'algérie vous appartient" ... déjà qu'on n'y arrive pas avec la kabylie..

Sont tellement forts ces marchands de tapis avec leur poison dont raffollent nos mamans et nos soeurettes bénies soient-elles...

il conveint de savoir que les hachémites que l'on arabes ne sont rien d'autres que les descendanst d'at lhachmi de kabylie.Mais hélas bp n'ont encore rien compris à la fabrication arabe par la France et l'Angleterre.

Aucn arabe n'a une racine arabe y compris les "at messaoud" saoud réellement ,sinon... l'imaginaire.

Dites merci aux colonisateurs inventeurs de peuples à qui on a endossé la religion pour les faire exiter.

L'écriture ,la grammaire etc...n'a rien d'arabe en dehosrs de la supercherie historique.

Un simple test adn mettra en évidence l'imposture et fera retrouver aux dits arabes inventés leur vraie lignée originelle.

Faites le pari avec ceux qui osent se dire arabe...Et vous gagnerez ,certain à chaque coup. 80€ UN TEST.

Ajouter un commentaire