Vous êtes ici

Une énième fois, les Kabyles exigent le départ de Hannachi !

Pour certains, la JSK a perdu sa verve depuis quelques années sur la scène  nationale et continentale, elle n’arrive pas à retrouver son lustre d’antan comme un club  dominateur du championnat national comme à son accoutumer. En effet, depuis environs une décennie, les lions de Djurdjura traversent des multiples crises et autres remaniements au niveau de la direction et du staff technique. Connue comme une formation stable, régulière, compétitive, concurrente et ponctuel  dans le passé, cependant les données ont complètement changées  ces
dernières saisons, la JSK est devenue une équipe quelconque vu le niveau de notre football que tout le monde connaît.  Aujourd’hui, ce grand club  a besoin de la stabilité, des moyens importants, des hommes de métiers, des techniciens professionnels  de haut niveau et des
infrastructures dignes du nom. Tous ces ingrédients feront de ce grand club mythique de la Kabylie profonde, un exemple à l’échelle nationale, continentale et même internationale, car la JSK est une équipe d’envergure mondiale avec un cachet particulier, c’est une vraie réalité
nul ne pourra  la contester.

Pourquoi les canaris ne gagnent plus !

En cinq rencontres jouées at home, les poulains du nouveau coach Tunisien récemment recruté par la direction des lions de Djurdjura,   ont fait quatre nuls et une défaite c’est  très inquiétant pour un club comme la JSK.  Selon les dires du staff technique, cela est dû à la mauvaise préparation de l’intersaison effectué en  Tunisie par l’ancien entraineur Mouassa,   où, il n’a   pas été à la hauteur de la confiance placée en lui par le boss kabyle. Selon toujours notre source, ce dernier a perturbé l’équipe par ses méthodes révolu dans le football moderne, c’est un technicien limité et qui n’a pas l’envergure de dériver un club comme la JSK. Aussi, la crise qui frappe de plein fouet le club légendaire de la Kabylie  a déconcentré les joueurs.

La défaite face au RCR  (Rapide club de relizane) a suscité la grogne des supporters Kabyles

Cette défaite est resté sur la gorge des fans des lions de Djurdjura, la   colère a monté d’un cran, les supporters ont été mécontents de la  mauvaise prestation de leur équipe. Chacun commente le match à sa façon, la majorité était vraiment déçue du rendement de l’ensemble des joueurs : «  On n’arrive pas à comprendre ce qui se passe, c’est une vraie débâcle, je n’ai pas reconnue la JSK » nous dira un jeune étudiant. Avant d’ajouter :  «   je viens de rater un TD pour venir voir le match, sincèrement, j’ai regretté amèrement, j’aurai dû  ne pas venir, je suis vraiment en courroux, contre les joueurs qui ne sont même pas capable de marquer  encore moins  de se défendre  » Pour Hamid, un fervent fan des jaune et vert nous a  déclaré : «  Le président doit recruter en urgence au moins un attaquants pour éviter une catastrophe, certains joueurs ne méritent pas leur place à la JSK, ils n’ont pas le niveau de ce grand club et ils ne sont pas kabyles . Moi je savais bien qu’ils allaient perdre   à Relizane, une équipe très modeste. Comment voulez vous gagner face aux grandes équipes, or qu’ils n’étaient même pas capables de faire un bon résultat contre la petite équipe de la trempe du RCR » Djamel, la quarantaine ancien sportif et amateur du football et un proche du président, nous a signalé : «  Il ne faut pas s’alarmer, le football est ainsi fait, il y a un gagnant et un perdant. On doit encourager notre équipe surtout dans les moments difficiles et de crise. La JSK est une grande équipe. Certes, elle n’arrive pas à faire des résultats probants, mais ça viendra, c’est une  question de temps, le championnat est long et le président a promis un renforcement au mercato. Je pense que tout rentrera dans l’ordre bientôt.  En effet, le public kabyle a été toujours fidèle mais exigeant. Les responsables des lions de Djurdjura, doivent prendre en considération les doléances des supporters qui revendiquent des résultats, la régularité, l’identité du club  et  la stabilité de leur équipe qui a l’habitude de jouer les premiers rôles, ce qui est tout à fait légitime pour un public aussi merveilleux que celui des canaris ,  mérite d’être satisfait et honoré. Pour  la majorité des  fans et autres supporters, le mal n’est autre que Moh Chérif Hannachi, qu’ils qualifient de domestique du pouvoir et la problématique de la JSK, ils   exigent  sa démission, seule solution que cette dernière retrouvera   sa splendeur  et son identité naguère  

Le président promet un recrutement de deux attaquants de métier et de haut niveau au mercato

Comme ça était annoncé à maintes reprises par le boss Kabyle, la JSK renforcera son compartiment offensif  au prochain mercato. Ce qu’il a confirmé a la presse spécialisée,   qu’il recrutera deux attaquants binationaux de haut niveau dans un mois au plus tard. Cependant, il n’a donné aucun détail sur l’identité de ces joueurs de l’hexagone : «  J’ai promis un recrutement judicieux aux supporters juste à l’ouverture du mercato, je le ferai sans aucun problème. La JSK aura dans ses effectifs deux attaquants de top  et de métier. Je suis en contact très avancé avec le ménager de  ces deux joueurs, c’est une question de quelques jours et tout sera finalisé ». Par ailleurs, il demande à ses joueurs de faire un minimum d’effort pour revenir le plus tôt  possible au haut du tableau : «  La JSK mérite mieux, c’est une équipe qui joue les premiers rôles en championnat national et continental, on doit revenir en force. J’exige aux joueurs de frapper très fort lors des prochains matchs, les bons résultats sont impératifs pour espérer sauver  la  saison et pourquoi pas joué les premiers rôles » A- t-il déclaré.  Il est à signaler, que Moh Cherif Hannachi a annoncé plus de quarante fois sa démission depuis son installation à la tête de la JSK, sans mandat olympique ni élection. Il est toujours le baron autocratique du club phare de la Kabylie, sa mission n’est pas encore achevée. Partira-t–il un jour ? Certainement pas pour  le moment, il déposera sa cession, le jour où la JSK disparaitra  du monde du football et de l’identité kabyle.      
                                                                              
B.A pour Kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Les canaris en panne
Rubriques : 

Commentaires

Aaah ! Maintenant c'est le MOB  de Vgayet qui est sur la ligne de mire des saboteurs du systeme. Voyant un peu les choses.

Une equipe du MCO  Oran est venu jouer avec le MOB a Vgayet  et les jeours du MOB  n'ont pas ete paye depuis 6 mois par un mafieu de nouveau president , un franco-kabyle, ramene de France SVP que l'on presentait comme un industriel. Il s'est avere que c'atait un vaurien! Les supporters du MCOran  ou peut etre des agents deguises en supporters n'ont pas mieux fait que de lancer des pierres contre les supporters du MOB; de ce fait une reponse fulgurante des supporters du MOB a cree le KO dans le stade. La manipulation a marche a merveille. Le MOB seras suspendu de son stade pour plusieurs matches.  Incroyable mise en scene.

 Le clubs de Kabylie seront tous relegues en deuxieme division.. aux oubliettes. Pourquoi la JSK ramene des joeurs nuls d'ailleurs et un entraineur Tunisien ?

Sa mission est de liquider ce symbole identitaire kabyle qu'est devenue la JSK depuis les années 70; il quittera son poste lorsque le DRS lui en donnera l'ordre.

 

LA KABYLIE est victime des ripoux kabyles sans qui jamais le pouvoir ne pourrait atteindre un kabyle ou une entité.

Tant qu'une organisatyion de nettoyage n'est pas au commande on assistera à tous les coups tordus du pouvoir qui souvent sont inspirés par une intelligence qui a confisqué la liberté du peuple après l'indépendance. Les kds écervelés jouent pour leurs maîtres qui leur offre ce dont ils attendent...argent ,biens et humiliations et déshonneurs surtout.C'est au peuple de s'organiser à commencer par déjà s'entendre...ce qui en soi est loin voire très loin...Les sales coups ne sont pas prêts de se terminer...les kabyles indignes sont une calimité.

Depuis que les arabophones ont endossés le maillot de la Jsk, la perte et inévitable. Dinards et allah ouakbar...

Un des bozos de cette equipe ( anciennement la glorieuse  JSK ) , apres avoir marque un but n'as pas fait mieux que de faire un geste pour rallier les autres joueurs et aller faire la priere sur le terrain ! en direct a la tele SVP! Qui l'aurait cru que la JSK aller devenir un repere de wahabistes ?

Quand hannachi partira à petit feu, nous aurons peut-être la chance de choisir notre président de notre JSK, symbole Kabyle confisqué et colonialisé par un un vaut-rien qui ne sait même pas assembler une phrase correctement.

N'oublions pas que le capitaine s'appelle ali rial, il est derrière le départ de beaucoup de joueurs, défenseurs et entraineurs: sa déclaration  après l'assassinat d'Ebossé est un mensonge impardonnable alors c'est le 1er à appeler à la prière .

Le Hnech ne quittera pas la JSK tant que sa mission n'est pas terminé, apres avoir offert les grands chanteurs kabyles au pouvoir arabo-baathiste (menghellat, idir ...) c'est au au tour du club fare des Kabyles de vivre le mm sort.

 

la JSK est parmi les 3 equipes releguables d'apres le classement. Le prochain match a Bel Abbes n'est pas de tout repos. Hannachi a fait son travail en nous ramenons des jouurs barbus qui font la priere sur le terrain et un entraineur Tunisien qui n'as aucune idee sur le foot.

Ajouter un commentaire