Vous êtes ici

Élections législatives, un boycott massif en Kabylie

Troublé et enchevêtré, par le rejet dense de la population de ces dites élections de la flétrissure et de la honte , le régime des félons a procède à des pratiques lucifériens traditionnelles en faisant appel aux Gitans arabes Tunisiens vivant clandestinement en Kabylie depuis de langue années, des extras wilayas importés par bus des régions lointaines , handicapés, citoyens vulnérables et autres fonctionnaires menacés de représailles pour bourrer les urnes.

sam_2589_web.jpg

Elections législatives, un boycott massif en Kabylie
Elections législatives, un boycott massif en Kabylie

Cependant, cette influence expéditive et punitive orchestrée par les barbouzes et autres soubrettes des forces du mal n’a fait que renforcer la détermination de la majorité des citoyens de la Kabylie qui rejettent en bloc ces élections de la continuité et du dédain. Selon une information fiable, le taux de participation à 17h est de deux pour cent en haute et basse kabyle. Aussi, notre source ajoute également que dans l’algérois et la Mitidja, on a enregistré seulement cinq pour cent de taux de participation à la même heure, dont la majorité des votants ne sont autres que des corps constitués et quelques fidèles domestiques du régime.

Les rares vieux citadins que nous avons rencontrés au square 1er novembre du centre ville de Tizi-Ouzou, ont préfères jouer au dominos que d’y aller voter, un septuagénaire, nous a même déclaré, qu’il a été menacé par les candidats du FLN , si n’ira pas voter pour eux, sa retraite sera suspendue par le gouvernement. Autant, pour certaines régions du pays ou le bourrage des unes et la fraude ont été signalés par de nombreux représentants de formations politiques « d’oppositions » à travers tout le pays. Nous tenons à informer nos lecteurs, que kabyle.com et autres confrères d’autres quotidiens Francophones étrangers ont été empêchés violement par la police de prendre des photos à l’intérieur des bureaux de votes, pour fidélité, respect et professionnalisme à nos liseurs, on s’est contenté des photographies la ville des genêts. La sécurité des journalistes et la liberté d’expression sont menacées,. Faire du journalisme en Algérie est un risque intrépide.

B.A pour Kabyle.com

sam_2585_web.jpg

Elections législatives, un boycott massif en Kabylie
Elections législatives, un boycott massif en Kabylie

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Pourquoi voter, sachant que les résultants sont déjà décider et connu de ceux qui organisent ces élections chimériques.
La bonne nouvelle pour ces députes virtuels qui viennent d'acquérir des star-topes pour une durée de 5 ans est assuré pour vivre comme des Nababs au frais du peuple misérable.
A savoir la chute de Rome était aussi quand les Sénateurs Romains monnayaient ou acheter leur place pour les privilèges.    
A mon avis dans ce cas précis il faut lire la presse Corse, dont la façon ils contestent certaines élections à la Française !!! 

Ajouter un commentaire