Vous êtes ici

Au secours, la Kabylie brûle !

Les quatre départements de la Kabylie, à savoir : Tizi-Ouzou, Bgayet, Tubiret et Boumerdes sont ravagés par des incendies d’origines criminels ces dernières 48 heures. Les températures ont atteint 50 à 53 degrés à l’ombre. La Kabylie n’a jamais vécu pareil cataclysme dans son histoire.

Des dizaines de personnes adultes vulnérables et autres nourrissons n’ont pas pu résister a la chaleur suffocante qui s'est abattue durant plus d’une semaine sur le territoire de la Kabylie. Des hôpitaux et autres centres de santé sont pris d’assaut 24h sur 24 par des milliers de malades en danger de mort.

Le manque de moyens matériels, l’absence de structures de santé adéquates, personnels spécialisés, ambulances médicalisées entres autres, ont fait que les majorités de ces malades n’ont pas malheureusement pu être sauvés.

Toutes les forets, espaces vert, montagnes, champs d’oliviers, figuiers, vignes, ont été entièrement brulés. Vu l’inexistence de matériels logistiques et techniques appropriés, Les éléments de la protection civile ont été incapables de réagir devant cette catastrophe macabre, dont des millions de citoyens kabyles se souviendra à jamais. Délaissée, isolée et oubliée sciemment par les autorités, la population se solidarise, s’organise et lutte intensivement un tant soit peu, afin de sauver leurs foyers et mettre à l’abri leurs progénitures en péril. Il est à signaler, qu’un plan Marshall a été décrété par les comités de villages, quartiers et la société civile. Ils appellent, toute la population à se mobiliser massivement pour combattre implacablement les félons criminels qui veulent mettre à feu et à sang la Kabylie et son peuple. A cet effet, des comités de vigilances, ont été installés dans chaque villages et communes.

Par ailleurs, pour des mesures de sécurité des milliers de familles ont du quitté leurs domiciles pour se refugier dans d’autres villages avoisinants. Aussi, selon la cellule de communication de la protection civile, les risques d’autres foyers d’incendies restent très levés en basse et haute Kabylie. Au moment où nous mettons en ligne, des feux géants ont été signalés dans la Kabylie du sud (Draa El Mizan, Maatka , Oued Ksari, Ath Zemzer , Tirmitine et Tizighenif. Egalement, dans la forêt de la Soummam et à Tubiret. Le bilan est très lourd, de nombreuses habitations calcinées, des centaines d’hectares de champs agricoles, forêts et montagnes ont été brulés, deux citoyens ont perdu la vie et des dizaines de pompiers blessés. 

B.A pour Kabylie

 

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Thèmes associés: 

Commentaires

Les moyens de lutte contre les incendies dont dispose une ville portuaire comme Bgayet sont dérisoires et inappropriés. Vous rendez-vous compte que Bgayet n'a même pas d'avion Canadair. Les dirigeants autoproclamés et incompétents de Bgayet ont-ils alloué un budget et des moyens matériels adéquats et suffisant pour lutter efficacement contre les incendies? Je ne le crois pas. Un camion de pompier à lui-seul ne permettra pas de circonscrire les incendies.

« NOUS VOULONS CONNAITRE LA VÉRITÉ ».

« Ciṭuḥ nettɛaddi fell-as
A w ibɣun ad yess yimɣuṛ
Ma d aṭas ur-t-neǧǧaǧa
ammar w itteddun meɣṛuṛ. » . Youcef Ou Kaci.
.
« La vérité ne porte jamais préjudice à une cause juste ». Gandhi

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.