Vous êtes ici

Aperçu de campagne électorale communale en Kabylie

Attention aux candidats voyous

Nous sommes de nouveau en pleine campagne électorale. Ne cherchez pas d'intru, c'est les mêmes têtes qui reviennent. Les débats sont forts nombreux et souvent bien organisés et démocratiques, surtout auprès des candidats FFS et RCD, pour ne citer que ceux-là.

Il y a bien sur parfois quelques dépassements de paroles, de débats stériles, de dialogues de sourds, d'échanges émotifs et même des cas rares de violence verbale et de menace comme ce fut le cas ce jour du 8 Novembre 2017 dans mon village natal du nom d'Aït Ziri (un village tristement connu par le passé par ses hauts fonctionnaires qui ont vendu leurs âmes au diable).

Un échange 'virulent' et d'accusation a eu lieu entre un candidat du RCD venu présenter son programme, et un candidat du MPA, monopolisant ainsi tous les deux le débat initial qui devait se dérouler autour de ce programme du candidat du RCD.
Je me suis avancé pour signifier aux deux antagonistes des deux camps qui monopolisent ce débat en ces termes dans ma langue maternelle Tamazight:

'' ilaɛnaya n-nwen fak-t amnuγ garawen am iyuẓad af tqacuct n ugudu',
llan aṭṭas n imdanen iran ad fken isteqsa'
(s'il vous plait, arrêtez vos chicanes comme des coqs sur un monticule,
il y a beaucoup de gens qui veulent poser des questions''.

Tout d'un coup j'ai aperçu un attroupement et des cris autour de moi. A mon grande surprise et stupéfaction j'ai vu des gens retenir le candidat du MPA qui retirait sa veste et s'élançait vers moi avec des insultes et des mences pour m'agresser.

Un signe fort ''démocratique'' que donne ce candidat du MPA pour débattre de l'avenir de notre commune. Ce bonhomme candidat du MPA (qui est aussi un membre de ma famille: BEN YOUNES Dj) veut imposer et régler les problèmes politiques de cette campagne par la force. Vous vous rendez compte, il n'est que candidat, imaginez s'il serait amené à être élu!!?).

Malgré l'intervention des gens présents pour le retenir, il continuait à me proférer des insultes et des menaces avec ses points d'argiles fermés, qu'il desserrera par la suite pour essuyer ses larves.

Cette histoire vraie qui s'est déroulé dans mon village natal (un village tristement connu par par le passé par ses hauts fonctionnaires qui ont vendu leurs âmes au diable) démontre l'immaturité à tous les niveaux de certains candidats 'voyoys' et surtout l'irresponsabilité de ceux qui les acceptent et les autorisent à figurer sur les listes de leurs partis. J'ai bien peur qu'avec de tels candidats voyous, la population ne se donnera même pas la peine de se déplacer pour voter.

Bien à vous
Arav BENYOUNES
(écrivain)

arav-benyounes.jpg

Arav entre l'avocat ( Adghirni ) et le mathématicien / poète ( Udades) source : FB
Arav entre l'avocat ( Adghirni ) et le mathématicien / poète ( Udades) source : FB

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.