Vous êtes ici

Les « anges gardiens d’Allah » contrôlent les actes de mariage des couples sur les plages de Kabylie

Des rixes idéologiques, vols et autres agressions ont été signalés dans de nombreuses mosquées ces derniers jours en Kabylie entres les fidèles sages tolérants et les salafo Wahabistes radicaux.

La capitale du Djurdjura est la plus touchée par ce phénomène qui gangrène la vie des fidèles humbles et autres citoyens. En conséquence, l’impunité, l’intolérance, violence et l’islamisation de force de la société, sont devenues la priorité des intégristes avec la main tendue de certains prêcheurs de haine, qui utilisent les mosquées comme lieux de propagande et de frayeur, cela se passe au su et aux yeux de la passivité des autorités et services de sécurité, censées protéger la population.

Ankylosée par la terreur des délinquants et malfrats convertis en barbouzes « ecclésiastique » fondamentalistes, les citoyens sont incapables de se défendre par peur de représailles de ses « périlleux » sermonneurs de Fitna ». Ils sévissent en toute liberté, sans aucune crainte, ni inquiétude. Cependant, les services de sécurité brillent par leur absence, la peur a changé de camp, les groupes obscurantistes imposent leurs lois en toute impunité.

Après les agressions des jeunes filles habillées en robes kabyle, tenue de plage, les chrétiens de confession, les consommateurs de boissons alcoolisées, les patrons de bars et les non jeûneurs « ces prédicateurs d’ antipathie », ne veulent pas s’arrêter là, il y a quelques jours, ils se sont pris, aux jeunes adolescents, personnes adultes habillés en bermudas et shorts au centre ville de la capitale de Djurdjura, en cette période caniculaire, ils invitent ce qu’ils appellent « les mécréants » de s’habiller « décemment ».

Des jeunes filles habillées en bikini (maillot de bain) ont été agressées à la plage le petit paradis d’Azzfoune, une ville balnéaire située à une soixantaine KMS du chef lieu de la wilaya de Tizi-Ouzou devant des estivants.

Des groupes de barbouzes barbus habillés en tenue afghane sillonnent les plages de la Kabylie maritime toute la journée, en menaçant les restaurateurs et autres débits de boissons de ne plus vendre de l’alcool et des jeunes couples à ne pas s’exposer en tenu de plage. Ils exigent encore l’acte de mariage à ces derniers, c’est du jamais vu dans l’histoire de la Kabylie contemporaine.

Acculé dans leur propre honneur, les citoyens de la Kabylie maritime, ont décidé à l’unanimité de chasser ces escadrons de la terreur en terre de leurs ancêtres. A cet effet, des consignes ont été données à tous les commerçants, restaurateurs, plagistes, estivants et autres hôteliers de signaler tout harcèlements, intimidations et autres agressions émanant de ces déments gangsters intégristes sans fois ni loi, qui s’autoproclament des « anges gardiens d’Allah ».

Contacté par nos soins, les membres de ce dit comité de vigilance, nous ont signaler que la sécurité totale des estivants et de la population est bel et bien revenue. Par ailleurs, on a appris, que des climatiseurs, tapis et des coffres-forts de certaines mosquées de la ville des genêts seraient dérobés par des repris de justice et autres délictueux, qui portent double casquette (entre religion et la délinquance). Devant l’opacité et le laxisme délibérés des « élus locaux », services de sécurité et les autorités régionales, qui encourage le chaos de la Kabylie profonde, la population kabyle lance un appel à tous les citoyens digne de prendre en considération ce danger qui guette en permanence l’économie touristique, le patrimoine, la culture et l’histoire de toute une région porteuse de progrès, liberté et d’émancipation, ils interpellent les comités de villages et autres dignitaires d’intervenir en urgence pour mettre fin à ce cauchemar étranger à la société kabyle connue pour sa culture laïc, la tolérance, le vivre ensemble et le respect de toutes les confessions religieuses.

Les citoyens s’interrogent, qui est derrière ces tribuns qui sèment le dédain et la haine ?

B.A pour Kabyle.com

Vous devez être connecté pour lire la suite de cet article.

Connectez-vous ou inscrivez-vous si vous n'avez pas encore de compte.

Rubriques : 
Thèmes associés: 

Commentaires

Meme la police, procede au controle d'identité des couples à Tigzirt et Azffoune ,   la kabylie est devenue Kaboul  et la population kabyle reste indefférente à cette impunité.

Je n'ai jamais entendu de ces controles dans ma Kabylie. je suis de Vgayet et j'ai fais toutes les plages du coin avec ma femme. 

Ajouter un commentaire

You must have Javascript enabled to use this form.