Vous êtes ici

Appel à une mobilisation générale pour sauver le Docteur Kamaleddine Fekhar!

Après l'assassinat de deux mozabites dans les prisons de Tagherdaïte (Ghardaïa), Mrs Affari BAOUCHI et Aissa BENCHEIKH, et la mort dans des circonstances douteuses de Mr Salah GUEDDOUH dans l’une de ces prisons, la direction générale de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion sort de son silence et publie un communiqué via l'agence de presse algérienne APS, concernant la grève de la faim entamée par le détenu Mzab Dr Kameleddine FEKHAR et son état de santé.

Dans ce communiqué la direction pénitentiaire confirme que le Dr Fekhar a entamé sa grève de la faim depuis le 3 janvier 2017 et a été transféré à l’hôpital de Menéa le 15 janvier, puis à l’hôpital de LAGHOUAT. Remarquons que c'est le même parcours du défunt Affari BAOUCHI.

La direction n'a pas invoqué les raisons de la grève de la faim du Dr FKHAR, la cinquième depuis son incarcération. Par contre elle a accusé son avocat, Maître Salah DABOUZ, d'exploiter la situation du Dr FEKHAR pour faire du tapage médiatique. Maître Salah Dabouz a réagi en publions un commentaire concernant ce communiqué pour mettre les choses au clair.

L’administration pénitentiaire qui est accusée de maltraitance des détenus Mzabs qui a causée la morts de trois d’entre eux et la souffrance de l’ensemble des détenus dont des dizaines sont malades et « pris en charge médicalement » par du paracétamol!, veut passer du statut du bourreau à celui de la victime. Quel culot que d’accuser l’avocat de Fekhar de vouloir « exploiter » le malheur de ce dernier pour faire du tapage médiatique ! Sachant que ce malheur est bien réel est qu’il est, justement, causé par les employés de la prison.

Faut-il rappeler encore une fois que parmi les points de contestation du Dr Fekhar figure la maltraitance des détenus par l’administration et les employés des deux prisons ? Faut-il rappeler que cette administration qui n’a pas jugé utile de transférer un détenu Mzab handicapé moteur du deuxième étage au rez-de-chaussée ? Qu’elle a osé retirer le sucre aux grévistes, et que ce geste peut entraîner leur mors! ... etc. Si l’administration pénitentiaire n’est pas responsable de l’incarcération de Fekhar et de plus de 160 détenus Mzabs, elle est entièrement responsable de leurs conditions de détention inhumaines et dégradantes.

Que les directeurs des deux prisons de Taghardait et Ménéa et le procureur de la république sachent qu’Izmulen prépare des plaintes contre eux auprès des tribunaux à compétence universelles pour crimes contre l’humanité commis, entre autres, torture, maltraitance, non assistance à personne en danger de mort, pour les cas de Baouchi, Bencheikh et Gueddouh, et tentative d’assassinat de grévistes.

A l'image du communiqué à propos du défunt Mohammed TAMALT publié après sa mort, la direction générale de l’administration pénitentiaire veut, par son communiqué, se dégager de toute responsabilité quant à la situation critique dans laquelle se trouve le Docteur FEKHAR. Par son communiqué, l’administration pénitentiaire se prépare-t-elle pour annoncer la mort du Dr FEKHAR ? Fekhar n’avait-il pas déclaré pendant sa première grève de la faim : « Ils veulent me tuer » en accusant l’administration pénitentiaire. Nous craignons que le Dr Fekhar ait le même sort que Mohamed TAMALT.

Lors de sa dernière visite, l’avocat du Dr Fekhar a rapporté que ce dernier lui a dit " qu'il est parmi les plus grand admirateurs de Martin Luther King. " En effet, le Dr Fekhar qui incarne le combat de la communauté Mzabe pour sa liberté ne peut qu’être admirateur des grands Martin Luter King, Nelson Mandela, Lounes Maatoub et autres grands militants pacifistes qu’a connu l’humanité qui incarnaient les combatsjustes de leurs peuples.

Nous exprimons notre grande admiration pour la détermination infaillible du Dr Fekhar de défendre du fond de sa cellule sa communauté Mzabe qui " croupie " dans la grande prison à ciel ouvert " Le Mzab " avec ce qui lui reste comme seul moyen : Son corps.

Tout en saluant le courage et la détermination du grand Fekhar nous lui lançons un appel pour arrêter sa grève de la faim qui peut être fatale pour lui voir pour son combat. Le Mzab à besoin de Fekhar vivant.

Nous lançons un appel pour la mobilisation de tout le monde afin de sauver le Dr Fekhar et tous les détenus injustement incarcérés dans les geôles du pouvoir algérien avant qu’il ne soit trop tard. Une grande mobilisation peut aider à la satisfaction des revendications du Dr Fekhar et à arrêter sa grève de la faim.

Gloire aux martyrs Mzabs et liberté pour tous les détenus Mzabs.

Paris le 23 janvier 2017

Président d’Izmulen

Mohammed Dabouz

Association loi de 1901 ; Email : [email protected]

Association Izmulen Pour les droits des At-Mzab

https://izmulen.wordpress.com

Ajouter un commentaire