Vous êtes ici

Actualités - Kabylie News

La population de Mekla, une localité située à une vingtaine de kilomètres de Tizi-Ouzou, a vécu hier mardi une soirée cauchemardesque.Tout à commencé lorsque les éléments de la sureté de Daïra ont voulu empêché un gala artistique à la place de l’hôtel de ville, organisé en hommage à Lounes Matoub par la confédération locale du MAK (Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie) que la colère des militants a monté d’un cran.
5 commentaire(s)
mer 29 juin 2016
Matoub Lounès - La foule à Tawrirt Musa chahute les officiels
Les politiques algériens n'arrivent toujours pas à s’accaparer de la mémoire du rebelle. Dix-huit ans après son assassinat, Lounès Matoub reste l’espoir et la figure emblématique la plus encensée du peuple kabyle. Le poète, chanteur engagé, a beaucoup donné pour la Kabylie, subissant la torture, les blessures, les menaces. Cela ne l’empêchait pas de vivre dans sa Kabylie natale. Lounès s’est engagé corps et âme pour la cause identitaire, une cause juste et tangible. Il était aussi un résistant des causes citoyennes, un rebelle par excellence, qui refusait toute compromission.
20 commentaire(s)
sam 25 juin 2016
Artistes kabyles
Comme à chaque mois de Ramadhan, la direction de la culture de la wilaya de Tizi-Ouzou en collaboration avec le 1er magistrat de la wilaya , organise des « soirées artistiques et théâtrales » a des fins politico-politiciennes à la maison de la culture Mouloud Mammeri et au théâtre communal Kateb Yacine, une manière de soudoyer, tromper les citoyens et dissimuler le grand vide culturel, manque de l’oisiveté flagrant et l’absence d’activités culturelles et sportives que vit quotidiennement la population de Kabylie à longueur d’année.
18 commentaire(s)
ven 24 juin 2016
Le Ministre de la communication algérien chassé du village de Tahar Djaout
La population de la Kabylie, monte au créneau et dénonce fortement la récupération des commémorations et autres célébrations des artistes, intellectuels, militants, journalistes et autres figures emblématiques décédées, qui ont marqué l’histoire de la région avec une pierre blanche à des fins politico politicienne par le pouvoir despotique. Oubliées, isolées, occultées, muselées, humiliées et marginalisées durant de longues années par des pachas tyrans, la haute et la basse Kabylie sont devenues des willayas de subordination, manipulation et d’orchestration pour des besoins politiques d’un régime ténébreux en fin de règne et enquête de légitimité virtuelle.
4 commentaire(s)
lun 06 juin 2016
Un rassemblement des étudiants devant le portail de la résidence garçons de Boukhalfa
Une minute de silence a été observé à la mémoire  du jeune homme au visage angélique et innocent,  lâchement  abattu  par les gredins gangsters barbares. Il y avait une foule nombreuse composée essentiellement  de jeunes étudiants et étudiantes  de différentes facultés de l’université Mouloud Mammeri.
6 commentaire(s)
lun 23 mai 2016
La Kabylie maritime antique est anéantie : un califat islamique est installé
La restauration requière deux phases consistantes : remettre en état les sites touchés avant d’aborder les réparations où il sera fait appel aux spécialistes en la matière.
14 commentaire(s)
jeu 12 mai 2016
BELLAL Nouredine
Depuis une vingtaine de jours , l'université Mouhand Oulhadj de Bouira vit un climat de contestation et de révolte estudiantine. L'origine de celte révolte remonte au 19 avril dernier lorsque le comité autonome du département de langue et culture amazigh de l'université de Bouira a envisagé la tenue d'une conférence débat dans le cadre des activités commémoratives du double anniversaire du printemps berbère de 1980 et du printemps noir de 2001.
3 commentaire(s)
dim 08 mai 2016
Dans nos cités universitaires, le drapeau de la Kabylie remplace celui de l'Algérie
La chasse contre les militants du Mak est déclenchée.Les étudiantes de la résidence de M’douha, l’une des plus grande et ancienne cité universitaire de jeunes fille de l’UMMTO, ont arraché lundi soir le drapeau Algérien en le replaçant par l’emblème de la Kabylie.Alerté par les agents de la sécurité de cette dite résidence, l’intervention des forces spéciales composés de plusieurs éléments, n’ont pas tardé à investir brutalement l’établissement.
39 commentaire(s)
ven 29 avr 2016
Pages