Actualités Kabylie - Kabyles dans le monde

  • Mokrane Neddaf
    Je ne sais pas comment vous expliquer un rejet pareil, même dans la culture entre les deux peuples qui ne parlent pas la même langue. Je suis comédien, certains parmi vous sont venus me voir, en Kabylie et ici en France, dernièrement à la fin de l’année passée. J’ai donné deux spectacles consécutifs au café Royal Est à Paris dans le 10° Arrondissement. Mon spectacle intitulé: "Un Parisien Kabyle" relate la vie d’un kabyle qui a fui la dictature du régime arabo terroriste faisant face à une autre vie sous d’autres cieux. Le spectacle a été écrit en deux langues kabyle et français, mise en scène par moi-même.
    Mokrane N
    9 commentaires
  • Bouteflika
    La précampagne présidentielle algérienne 2019 a bel et bien commencé avec la succession au trône de la Djoumhouria wirathia (la république héritière absolue Algérienne). En effet, tous les regards sont branchés sur le Frère cadet de Fakhamatou rais Abdelaziz Bouteflika, en l’occurrence Saïd, l’homme fort du régime de l’ombre et 1er conseillé du président. Tous les observateurs, politologues et autres analystes, s’accordent à dire que le future Rais ne serait que le frangin du locataire de Mouradia depuis presque deux décennies de règne sans partage. Rappelons que ce dernier (président) a été victime d’un AVC (accident cardio-vasculaire) sévère pendant cinq longues années, incapable d’assumer ses fonctions de premier magistrat du pays.
    Balak.A
    3 commentaires
  • Mas Omar CHEMINI
    La famille du défunt a convié une cérémonie  au centre funéraire Athanée (avenue Saint Augustin) qui accueillit la dépouille du regretté Dda Omar. Une fois  la prière des morts faite autour de la famille et des amis, le cercueil fut orné de bouquets de fleurs de toutes sortes, son cadre (son sourire et son charisme), des bougies : la chanson « Tivratin» de l’artiste Ait Menguellet retentait telle une prière pour apaiser tout ses cœurs chagrinés, les enfants du défunt entouraient leurs mères pleurèrent dignement et en écoutant cette poésie kabyle poignante :
    Talwit Taqvaylit
    1 commentaire

Culture

  • Tasdawit
    Des premiers contacts ont été établi avec des professeurs tuteurs en Tamazight.Une réunion constitutive est organisée à la fois en présentiel et à distance afin de mettre en place l'université numérique amazighe sur une plateforme LMS et environnement numériques de travail en Europe et Afrique du Nord, établir un premier cahier des charges.Je vous envoie aujourd'hui ce lien pour saisir vos disponibilités pour un meeting à Lyon. Le lieu sera précisé aux personnes participantes !Je vous invite donc à saisir vos disponibilités sur ce Doodle :https://doodle.com/poll/4tqbuxavhvi8w4yg
    Stéphane Arrami
  • Interview du caricaturiste Ahmed Medjani
    Ahmed Medjani vient d'éditer un livre (album de caricatures satiriques ) au éditons Noir et Blanc, un livre que vous pouvez acheter durant l'exposition, consacrée à son oeuvre artistique à Toulouse durant tout ce mois de février, comme vous pouvez l'acheter en ligne sur les sites de l'éditeur : www.noiretblanc-editions.fr et noiretblanceditions.bigcartel.com. Dans cette interview le caricaturiste revient sur  cette exposition et sur la sortie de son livre.
    Amar BENHAMOUCHE

Reportages, découverte de La Kabylie

  • Exposition sur la Kabylie en Pologne à Cracovie
    Du 8 juillet au 22 octobre 2017, le musée d'ethnographie de Cracovie (Kraków), en Pologne, accueille une exposition sur la Kabylie. L'exposition est intitulée "Na przekór. Kabylia."/"Against the Grain : Kabylia" (Kabylie : à contre-courant).La Kabylie est présentée comme étant l'une de ces régions d'Afrique du Nord qui a su sauvegarder son identité et sa culture.La Kabylie, son histoire et ses particularités sont illustrées par cette exposition à travers notamment les bijoux de la collection privée de Urszula Zanetti, les poteries du Musée ethnographique de Kraków (Cracovie) et les archives matérielles de la collection de Adam Rybinski.
    Stéphane Arrami
  • Yemma V’Ducha une femme, un symbole et une identité des Ath Iraten
    Issue d’une famille ordinaire, originaire, semble–t-il d’Izergouguene d’Ait Frah, un village situé à une dizaine de KMS du chef lieu communal de Larbaa Nath Iraten ( ex Fort national, ) pieuse depuis son plus jeune âge, elle a de tout temps aimée s’isoler pour méditer. Elle a refusé le mariage, malgré de nombreuse sollicitudes de prétendants mémé les plus influents. Non seulement de sa beauté inégale, mais surtout la force de son caractère et son intelligence. Cependant pour d’autres, son histoire ressemble à celle de Lalal fatma N’ soumer de Ouerdja . Yemma V’ Ducha, la vénérée des Ait Frah et des Azouzen, elle se situerait, selon les rares témoignages locaux au 17e siècle.
    Balak.A

International, face à l'arabo-islamisme

  • indépendantiste aux législatives en Savoie
    Trois mouvements indépendantistes savoisiens (Confédération savoisienne, État de Savoie - Gouvernement provisoire de l’État de Savoie et «Pour la Savoie»), auxquels s’est jointe l’association «Direction aux affaires savoisiennes», invitent leurs «sympathisants désireux d’aller voter» à se prononcer pour les candidats du parti sécessionniste «100% Savoie» les dimanches 11 et 18 juin 2017 aux élections législatives départementales de la Haute-Savoie, à savoir Lionel Falcy (remplaçante : Chantal Tissot-Dupont) dans la 2e circonscription [Photo, extraite du journal télématique «Opinions savoisiennes»] et Daniel Magnin (Annie Mayer) dans la 5e [2e photo, extraite de leur profil «Facebook»].
    Stéphane Arrami
  • Lettre de Louis Melennec à M. Jean-Luc Mélenchon
    Bien cher monsieur Mélenchon,
    Vous vous êtes signalé il y a peu, au moment du soulèvement des Bonnets rouges, par des propos peu amènes sur les Bretons - que vous ne connaissez pas -, les traitant notamment de "nigauds", et de sujets "manipulés par le grand capital", ou quelque chose de ce genre.
    Stéphane Arrami

Opinions, idées, chroniques

  • Shamy Chemini : «Je suis Kabyle et pour l’indépendance de la Kabylie»
    «Je pense qu’il est nécessaire d’exprimer ma pensée avant que le pouvoir assassin ne porte atteinte à ma vie comme il l’a déjà fait pour des Kabyles de grande valeur, notamment Matoub Lounès.
    En préambule, une évidence, mais qu’il est bon de répéter, je ne suis pas raciste ! Pour moi, il n’existe qu’une seule race, la race humaine. Ma vision est universelle, à condition que toutes les pensées des êtres humains soient englobées.
    Je suis plus besogneux que talentueux, solitaire, écologiste et surtout, je ne supporte pas l’injustice. C’est une des raisons pour laquelle je tiens à redire, expliquer, pourquoi je suis pour l’indépendance de la Kabylie.»
    Shamy
    1 commentaire
  • Ahmed Ouyahia a été nommé premier ministre en remplacement d’Abdelamdjid Tebboune, et après ? Nous n'avons rien à voir avec l’Algérie, même si elle change son premier ministre tout les cinq minutes, on s'en fout !Comment avoir de l'espoir dans un pays où des premiers ministres vont et viennent au moment où les jeunes algériens espèrent un aller sans retour au pays qui les a fait fuir.
    Mokrane N
    1 commentaire