Vous êtes ici

Ahmed Ouyahia Sur Brtv

21 contributions / 0 nouveau(x)
Dernière contribution
Anonyme
Ahmed Ouyahia Sur Brtv

Le traitre U'Yahya mamelouk par exellence, le roi du "notre bloc civilisasionel" (langu de bois fln pure jus) nous ressort son baratin, style "ma kabylie bien aimé" la main sur le coeur la larme à l'oeil en evoquant les '123 martyres' (ce ne sont pas des martyres car ils ont ete assassiné ils ne se sont pas sacrifié).

Mais dans toute cette langue de bois, quelques phrases assassines ressortent du lot, un vrai regale.

Dommage que ce bohnomme est choisi d'etre le camp des mamelouks car il est vraiment brillant.

[QUOTE]AHMED OUYAHIA SUR BRTV

[B]Le chef du gouvernement, M. Ahmed Ouayahia, a reçu pour la première fois la chaîne BRTV au niveau de la chefferie du gouvernement. Pendant plus d'une heure d'entretien, plusieurs questions ont été abordées. [/B]

LE chef du gouvernement était très à l'aise et s'est exprimé exclusivement en kabyle. Les thèmes qui ont constitué l'essentiel des échanges étaient les élections présidentielles et la crise de Kabylie.

Sur le premier sujet, le chef du gouvernement a tenu à préciser que "l'Etat algérien fera tout ce qui est de son ressort pour que le scrutin soit transparent et libre".
[B]Concernant le groupe des dix[/B], le chef du gouvernement a tenu à préciser que "leur zèle n'est pas justifié.
Parmi le groupe en question, seuls ceux habitués à faire de l'opposition peuvent être admis pour une critique acerbe de l'administration, tandis que les autres, qui ont été aux commandes des plus hautes sphères du pouvoir, ne peuvent se permettre un tel discours, [U]puisque c'est sous leur gouvernance que les textes qui régissent l'administration aujourd'hui ont été adoptés", qualifiant leurs sorties de saisonnières, "car on n'entend parler d'eux qu'à l'occasion des rendez-vous électoraux". [/U]

Et d'enchaîner qu'être au poste de chef du gouvernement n'est pas une mince affaire : "L'Algérie reste un pays à construire, et chaque jour, on s'intéresse à tout ce qui se passe de Maghnia à Tébessa et sur tout le territoire national, c'est-à-dire que la charge de responsabilité qui nous est assignée n'est pas chose aisée en ce sens que l'élection présidentielle devra focaliser l'intérêt des citoyens.

Signalons au passage que plus de 300 observateurs étrangers et près de 600 journalistes sont conviés à être présents en Algérie pour constater le caractère démocratique du scrutin et l'impartialité de l'administration.

L'organisation, le contrôle, la surveillance sont menés avec le plus grand soin. Tout fonctionnaire qui enfreindra la loi sera passible de tribunaux."

Et de souligner que le "retrait de l'armée du champ politique constitue une avancée considérable dans la pratique démocratique dans notre pays".
Tout en soulignant que "la présence de cette institution dans le champ politique est due à l'échec de la classe politique à des moments d'extrême importance de l'histoire récente.
En 1992, l'Algérie a failli plonger dans le chaos, les fondements de la République étaient gravement menacés et c'est à ce moment que l'ANP a joué son rôle, encore une fois historique, pour faire barrage aux fossoyeurs de la République".

[B]La crise en Kabylie[/B]

L'autre chapitre sur lequel s'est étalé M. Ahmed Ouyahia a été la crise de Kabylie abordée dans tous ses contours.
Après avoir rendu hommage aux 124 martyrs du printemps noir, il a abordé les péripéties du dialogue.
M. Ahmed Ouyahia s'est dit prêt à reprendre langue avec les archs à deux jours du scrutin du 8 avril, et que ce calendrier ne le dérange guère, pour peu qu'une solution définitive soit envisagée avec les archs. M. Ouyahia reconnaît que le mouvement citoyen est porteur d'un projet à même de susciter l'espoir des Algériens.
Sa faisabilité tout de suite pose un tant soit peu problème.
Il a rappelé que les 15 points de la plate-forme d'El Kseur sont légitimes et en mesure d'être pleinement satisfaits.
L'achoppement du dialogue dont la cause est la constitutionnalisation de tamazight, dira que le malentendu est dans la forme et pas dans le fond. D'ailleurs, tient-il à préciser, il a demandé aux 24 délégués d'être "très explicites sur le caractère officiel revendiqué et de dire que l'article 3 bis qui consacre son caractère national avec sa pleine promotion est en soi une amorce pour l'officialité".
"En ma qualité de premier chef je suis en train de parler en kabyle de l'intérieur même d'une institution de la République."
Sans omettre de signaler que les populations de Kabylie sont dans le besoin le plus urgent d'une relance économique, surtout les localités qui ont souffert le martyre.

[COLOR=Red]On découvre enfin M. Ouyahia fan de Lounis Aït Menguellet et de Matoub Lounès, et que dans ses moments de repos, il se laisse bercer par ses deux chanteurs favoris.[/COLOR]
Le chef du gouvernement a salué BRTV qu'il encourage vivement à aller dans la perfection et souhaiterait son installation en Algérie.
M. Ahmed Ouyahia a eu une sortie très convaincante sur plusieurs questions abordées, et s'est montré fin diplomate dans ses fonctions d'homme d'Etat.
Sur son éventuelle candidature en 2009, le chef du gouvernement répond en ironisant, qu'"on ne peut frauder 5 ans avant le jour J", une manière de répondre à ceux qui considèrent "les résultats de tous les scrutins en Algérie connus d'avance, faute d'ancrage dans la société".

Khaled Zahem [/QUOTE]

Anonyme

[QUOTE=Aferkiw]Le traitre U'Yahya mamelouk par exellence, le roi du "notre bloc civilisasionel" (langu de bois fln pure jus) nous ressort son baratin, style "ma kabylie bien aimé" la main sur le coeur la larme à l'oeil en evoquant les '123 martyres' (ce ne sont pas des martyres car ils ont ete assassiné ils ne se sont pas sacrifié).

Mais dans toute cette langue de bois, quelques phrases assassines ressortent du lot, un vrai regale.

Dommage que ce bohnomme est choisi d'etre le camp des mamelouks car il est vraiment brillant.[/QUOTE]

Pauvres tarés de BRTV !

Quand on connait le nombre de moutons qu'on compte parmi nous, introduire le loup dans la bergerie est tout simplement d'une crétinerie sans nom.

Quand on connaît l'ouverture des medias lourds pour ce qui nous concerne, lui offrir cette TRIBUNE c'est tout simplement nous CHIER DESSUS !

Si j'avais l'abonnement je l'aurais réduit en miette.

Quelles cloches!

Je vous suggère à tous d'envoyer un email avec nos "FUCKS LES PLUS RESPECTUEUX" !

Anonyme

Oui mais aghyul, tu veux une télé kabyle pour le zdaq erdaq style beurkfm, ou une télé comme les autres avec des debats politiques ?

Quand j'etais sur brtv à l'epoque ils interdisaient tout debats politiques et de ce fait je trouvais la chaine ennuyante, je pense qu'il faut laisser tous kabyle s'exprimer dessus, et l'interdire au xarbits panarabiste et autres muzzites...
Et les kabyles ne sont pas dûpe, FLN is FLN...

Une autre question, ne pense tu pas que la Kabylie gagnerait plus à se rapprocher du pouvoir ?

Anonyme

[QUOTE=oxyntha]Oui mais aghyul, tu veux une télé kabyle pour le zdaq erdaq style beurkfm, ou une télé comme les autres avec des debats politiques ?

Quand j'etais sur brtv à l'epoque ils interdisaient tout debats politiques et de ce fait je trouvais la chaine ennuyante, je pense qu'il faut laisser tous kabyle s'exprimer dessus, et l'interdire au xarbits panarabiste et autres muzzites...
Et les kabyles ne sont pas dûpe, FLN is FLN...

Une autre question, ne pense tu pas que la Kabylie gagnerait plus à se rapprocher du pouvoir ?[/QUOTE]

No comment ! )-:|

Anonyme

[QUOTE=Aghyul Llaxla]No comment ! )-:|[/QUOTE]

amekh no comment ?

Tu crois toujours à l'utopie de l'algerie ?

Anonyme

[QUOTE=oxyntha]amekh no comment ?

Tu crois toujours à l'utopie de l'algerie ?[/QUOTE]

Moi je sais que je brais. Toi c'est koi ?

Anonyme

[QUOTE=Aghyul Llaxla]Moi je sais que je brais. Toi c'est koi ?[/QUOTE]

:mia~

La Fontaine nous dit qu'une femme fidèle,
Devenue veuve, alors qu'elle était jeune et belle,
Ne resta dans le deuil que le délai décent,
Son chagrin s'étant fait, bien tôt, évanescent.

Le conteur ironise, dès lors, allègrement,
Mais nous paraît déçu par ce comportement.
Il faut se souvenir que, souvent grands seigneurs,
Messieurs les moralistes étaient pour la rigueur.

Ils avaient du talent, des lettres, de l'esprit
Et passèrent leur vie, le nez dans leurs écrits.
Ils rapportaient les vices et les crimes cachés,
Que l'on ne sait comment, ils avaient dénichés.

Les moeurs évoluent, les moralistes aussi.
Peu de dérèglements leur causent grands soucis.
La censure, abolie irréversiblement,
Ne dénonce plus rien et personne ne ment.

Les travers des humains tentent les humoristes,
Et inspirent aussi des caricaturistes.
Ils provoquent le rire, ce qui peut, quelques fois,
Suggérer à certains de faire d'autres choix.

:applause:

Anonyme

Azul,
c-wi kan ur nelli akw d'ijeh'nad' n iyuzad'!
Donner l;antenne a Uyahia releve de suicide identitaire! Surtout au pretentieux tombeur du mvt cotoyen. Ya si abdeka, rahum fel jib (maitre abdeka, ils (mvt citoyen) mangent dans ma main comme des moutons de l'aid). Malin celui qui se croit fossoyeur... Apres le 8 Avril, les fossoyeurs changeront de camp. Uyahia fera son entree les pieds en avant. Que Kuc nous protege.
-Ghost
[QUOTE=oxyntha]Oui mais aghyul, tu veux une télé kabyle pour le zdaq erdaq style beurkfm, ou une télé comme les autres avec des debats politiques ?

Quand j'etais sur brtv à l'epoque ils interdisaient tout debats politiques et de ce fait je trouvais la chaine ennuyante, je pense qu'il faut laisser tous kabyle s'exprimer dessus, et l'interdire au xarbits panarabiste et autres muzzites...
Et les kabyles ne sont pas dûpe, FLN is FLN...

Une autre question, ne pense tu pas que la Kabylie gagnerait plus à se rapprocher du pouvoir ?[/QUOTE]

Anonyme

[QUOTE=Aghyul Llaxla]Pauvres tarés de BRTV !

Quand on connait le nombre de moutons qu'on compte parmi nous, introduire le loup dans la bergerie est tout simplement d'une crétinerie sans nom.

Quand on connaît l'ouverture des medias lourds pour ce qui nous concerne, lui offrir cette TRIBUNE c'est tout simplement nous CHIER DESSUS !

Si j'avais l'abonnement je l'aurais réduit en miette.

Quelles cloches!

Je vous suggère à tous d'envoyer un email avec nos "FUCKS LES PLUS RESPECTUEUX" ![/QUOTE]

A mon avis on peu laisser U'Yahya s'exprime avec une signaletique adequate comme pour les films de cul.

genre en sosu titre "ATTENTION CET INDIVIDU EST UN MENTEUR NOTOIRE" ou "PREVENEZ VOS ENFANTS DENE RIEN ACEEPTER DE CET INDIVIDUS ET D'AVERTIR LE COMMISSARIAT LE PLUS PROCHE"

Anonyme
Ces gens la ....

... Ouyahya, Ghozali,Sadi,Hanoune ce sont les gentils gamins du quartier proprets et bien eleves.
.... ils sont controles par les affreux jojo malpropres et vulgaires qui leur font dire ce qu'ils veulent.
.... je pense que Ouyahya n'est que la congaie d'un general.
:)

Anonyme

[QUOTE=zombretto]... Ouyahya, Ghozali,Sadi,Hanoune ce sont les gentils gamins du quartier proprets et bien eleves.
.... ils sont controles par les affreux jojo malpropres et vulgaires qui leur font dire ce qu'ils veulent.
.... je pense que Ouyahya n'est que la congaie d'un general.
:)[/QUOTE]

Algérie : la revanche de l'ouest
Richard Labévière, RFI, Edito international du 26/02/2004

Abdelaziz Bouteflika sérieusement en route pour un second quinquennat tandis que ses adversaires peinent à s'organiser. C'est la situation qui domine à six semaines du premier tour de l'élection présidentielle algérienne. Depuis plusieurs semaines, il sillonne en tous sens le pays, tambour battant, devant les caméras de l'unique chaîne de télévision nationale, exploitant tous les événements du calendrier officiel: accueil du président chinois, conférence ministérielle de l'OPEP, Euro-med sur la santé et coups de fils réguliers qualifiés de [COLOR=Red][I]«particulièrement chaleureux et amicaux»[/I] avec Jacques Chirac[/COLOR].

Le président Bouteflika ne manque pas une occasion de défendre son bilan et d'annoncer ce qu'il appelle des mesures de consolidations nécessitant la poursuite de l'action. Il vient d'augmenter le salaire des jeunes au bénéfice d'un contrat de pré-emploi avec l'Etat, trente mille de ces contrats ont été signé depuis le début de l'année. Et les islamistes conservateurs du MSP, l'ex-Hamas, qui faisaient partie jusqu'à maintenant du front du refus rejoignent l'Alliance présidentielle avec leur potentiel de quelque sept cent mille voix aux dernières élections. Même l'union des Zaouias regroupant plusieurs milliers de dignitaires religieux vient d'être réactivée pour apporter son appui au président qui dispose désormais de comité de soutien dans toutes les Wilayas.

Créé à la mi-février un Front national de soutien rassemble quatorze formations politiques dont le RND et les «redresseurs» du FLN entrés en dissidence, ainsi qu'une dizaine de micro-partis, une trentaines d'organisations nationales et près de mille cinq cents associations locales. Et la toute puissante centrale syndicale UGTA qui doit réunir sa direction, début mars, devrait elle aussi, rejoindre l'inexorable mouvement.

Enfin, le silence, sinon le ralliement de la hiérarchie militaire entérine la revanche de l'ouest sur les traditionnelles élites de l'est du pays, les Chaouias appelés BTS - officiers originaires du triangle Batna/Tébessa/Souk-Ahras.
[COLOR=Red][U]Le faiseur de roi comme on l'appelle à Alger, Larbi Belkheir, l'indéboulonnable directeur de cabinet de la présidence est originaire de l'oranais[/U][/COLOR]; le président et son très fidèle ministre de l'Intérieur Yazide Zérouni étant tous deux natifs de Tlemçen. Objectif affiché de cette machine de guerre électorale faite notamment de complicité géographique et générationnelle: la réélection d'Abdelaziz Bouteflika dès le premier tour pour éviter le risque d'un toujours possible regroupement du front du refus.

Anonyme

[QUOTE=Aferkiw]Algérie : la revanche de l'ouest
Richard Labévière, RFI, Edito international du 26/02/2004

Abdelaziz Bouteflika sérieusement en route pour un second quinquennat tandis que ses adversaires peinent à s'organiser. C'est la situation qui domine à six semaines du premier tour de l'élection présidentielle algérienne. Depuis plusieurs semaines, il sillonne en tous sens le pays, tambour battant, devant les caméras de l'unique chaîne de télévision nationale, exploitant tous les événements du calendrier officiel: accueil du président chinois, conférence ministérielle de l'OPEP, Euro-med sur la santé et coups de fils réguliers qualifiés de [COLOR=Red][I]«particulièrement chaleureux et amicaux»[/I] avec Jacques Chirac[/COLOR].

Le président Bouteflika ne manque pas une occasion de défendre son bilan et d'annoncer ce qu'il appelle des mesures de consolidations nécessitant la poursuite de l'action. Il vient d'augmenter le salaire des jeunes au bénéfice d'un contrat de pré-emploi avec l'Etat, trente mille de ces contrats ont été signé depuis le début de l'année. Et les islamistes conservateurs du MSP, l'ex-Hamas, qui faisaient partie jusqu'à maintenant du front du refus rejoignent l'Alliance présidentielle avec leur potentiel de quelque sept cent mille voix aux dernières élections. Même l'union des Zaouias regroupant plusieurs milliers de dignitaires religieux vient d'être réactivée pour apporter son appui au président qui dispose désormais de comité de soutien dans toutes les Wilayas.

Créé à la mi-février un Front national de soutien rassemble quatorze formations politiques dont le RND et les «redresseurs» du FLN entrés en dissidence, ainsi qu'une dizaine de micro-partis, une trentaines d'organisations nationales et près de mille cinq cents associations locales. Et la toute puissante centrale syndicale UGTA qui doit réunir sa direction, début mars, devrait elle aussi, rejoindre l'inexorable mouvement.

Enfin, le silence, sinon le ralliement de la hiérarchie militaire entérine la revanche de l'ouest sur les traditionnelles élites de l'est du pays, les Chaouias appelés BTS - officiers originaires du triangle Batna/Tébessa/Souk-Ahras.
[COLOR=Red][U]Le faiseur de roi comme on l'appelle à Alger, Larbi Belkheir, l'indéboulonnable directeur de cabinet de la présidence est originaire de l'oranais[/U][/COLOR]; le président et son très fidèle ministre de l'Intérieur Yazide Zérouni étant tous deux natifs de Tlemçen. Objectif affiché de cette machine de guerre électorale faite notamment de complicité géographique et générationnelle: la réélection d'Abdelaziz Bouteflika dès le premier tour pour éviter le risque d'un toujours possible regroupement du front du refus.[/QUOTE]

... Boutef est lui meme un affreux Jojo et il est associe a Belkheir qui est le baleze du coin.
... ceci dit ils ont reussi a encongayer pas mal de monde dont Khalida Messaoudi, et certains islamistes.
... la bande des chaouis n'a pas dit son dernier mot et je pense qu'il va y avoir du rififi en avril.
:)

Anonyme

Yecca ed wucen .

yettru, du meksa...

Anonyme

[QUOTE=zombretto]... Boutef est lui meme un affreux Jojo et il est associe a Belkheir qui est le baleze du coin.
... ceci dit ils ont reussi a encongayer pas mal de monde dont Khalida Messaoudi, et certains islamistes.
... la bande des chaouis n'a pas dit son dernier mot et je pense qu'il va y avoir du rififi en avril.
:)[/QUOTE]

Du rififi par kabyles interposé ????

Encore ???

Moi je prone la partitione et qu'on laisse les chawis et les demi-morlocks regler leurs comptes.

Anonyme

[QUOTE=Aferkiw]Du rififi par kabyles interposé ????

Encore ???

Moi je prone la partitione et qu'on laisse les chawis et les demi-morlocks regler leurs comptes.[/QUOTE]

... nous aussi a Oran on a un projet independantiste.
... mais d'abord il faudrait que nous procedions a l'epuration ethnique.
:)

Anonyme

[QUOTE=zombretto]... nous aussi a Oran on a un projet independantiste.
... mais d'abord il faudrait que nous procedions a l'epuration ethnique.
:)[/QUOTE]

Je te vois venire, Vous gardez le petit (Bouteff) et ne reve meme pas pension alimentaire, nous on s'occupe des filles (Louisa, Khalida), va falloir les ramener dans le droit chemin.

Anonyme

[QUOTE=Aferkiw]Je te vois venire, Vous gardez le petit (Bouteff) et ne reve meme pas pension alimentaire, nous on s'occupe des filles (Louisa, Khalida), va falloir les ramener dans le droit chemin.[/QUOTE]

.... Boutef c'est du menu fretin, il ne nous est d'aucune utilite, on le renverra chez sa maman.
.... Belkheir par contre c'est un vrai gangster haut de gamme on en fera un bon ministre.
:)

Anonyme
La maman de Boutef est une ...

... marocaine si je ne m'abuse ...
... parait q'elle tapinait dans un hamam a Oujda ...

En kabylie comme premier ministre, a part ce meme 'yahya je vois pas grand monde ...

[QUOTE=zombretto].... Boutef c'est du menu fretin, il ne nous est d'aucune utilite, on le renverra chez sa maman.
.... Belkheir par contre c'est un vrai gangster haut de gamme on en fera un bon ministre.
:)[/QUOTE]

Anonyme
Si elle tapinait ....

[QUOTE=Aferkiw]... marocaine si je ne m'abuse ...
... parait q'elle tapinait dans un hamam a Oujda ...

En kabylie comme premier ministre, a part ce meme 'yahya je vois pas grand monde ...[/QUOTE]

.... c'est que c'etait une marrante , alors je ne comprends pas comment elle a fait pour generer un pareil tare.
:)

Anonyme

[QUOTE=zombretto].... c'est que c'etait une marrante , alors je ne comprends pas comment elle a fait pour generer un pareil tare.
:)[/QUOTE]

... ca vient p'tet du geniteur, unetare quise planque dans le Chromosome Y.

Anonyme

[QUOTE=Aferkiw]... ca vient p'tet du geniteur, unetare quise planque dans le Chromosome Y.[/QUOTE]

avec une degaine pareille, le geniteur devait etre une taupe ou un castor...