Le premier site des Kabyles - archives du magazine
Vous êtes ici : Accueil » L’actu médias berbères » La Dépêche de Kabylie : un logo, un symbole, une région

La Dépêche de Kabylie : un logo, un symbole, une région

D 12 octobre 2002     H 10:40     A     C 44 messages


agrandir

La Kabylie par ci. La Kabylie par là. Et si on parlait pour une fois concrètement juste pour avoir une petite idée sur ce qui se fait ou s’est fait pour cette Kabylie au delà du discours, au delà du combat politique et culturel. Des résultants !

Des réalisations culturelles comme la Montagne de Baya et la Colline oubliée ont marqué notre histoire contemporaine de par leur qualité et leur symbole. Deux films en Tamazight enfin en Algérie ! Ces films kabyles n’auraient pas pu voir le jour sans la contribution de toute la région, l’acharnement de leurs réalisateurs respectifs et les talents des comédiennes et comédiens kabyles qui avaient donné leur meilleur aux dialogues et à leurs rôles. Leurs répliques étaient tellement authentiques qu’elles nous transportent à chaque fois dans l’âme de ces villages de Kabylie oh combien chers à Mouloud Feraoun, Mouloud Mammeri, Tahar Djaout et Matoub Lounès.

En cette année 2002, d’autres défis sont lancés pour la Kabylie pour se construire sans les institutions algériennes. D’ailleurs, la Kabylie s’est toujours faite sans le pouvoir central d’Alger. Le peu qu’elle a aujourd’hui cette Kabylie, elle le doit surtout à la jeunesse sacrifiée de ses enfants émigrés depuis les années 20 en France.

côté du combat citoyen qui tient tête depuis presque deux ans, 40 ans à la dictature militaire d’Alger, des Kabyles se sont mis à produire, à financer des grands projets pour créer des emplois et donner vie à une région qui a beaucoup souffert. Ifri est un parfaite exemple de réussite en Kabylie. Cependant, ce peu d’investissement n’a pas su ou n’a pas pu garder ces milliers de jeunes kabyles qui se sont lancés dans l’aventure incertaine de l’exil en France notamment.

Dans la foulée de toutes ces incertitudes et ces déchirements personnels, familiaux et culturels, un journal voit le jour pour écrire sur la Kabylie et pour la Kabylie. La Dépêche de Kabylie, le journal des Hommes libres lit-on dans le Logo qui embrasse à la fois le nom de la région Kabylie et le sigle ( Z) du combat identitaire du peuple amazigh tant porté et chéri par la Kabylie. La lettre Z en tifinagh bien entendu.

En l’espace de quelques semaines, la Dépêche de Kabylie se targue une place privilégiée à côté du journal Le Matin. Ce dernier est très apprécié dans la région de Kabylie du fait qu’il ait toujours accompagné le combat du mouvement citoyen. Un journal qui a déclaré la guerre à Bouteflika et ses sbires d’Orient.

Chaque matin, le lecteur kabyle regarde sa Kabylie dans son journal à elle, à lui. Des correspondants sont recrutés un peu partout en Kabylie. La Dépêche cherche encore d’autres correspondants dans les coins reculés de la Kabylie. Du coup, on peut lire ce qui se passe aux Ouadhias, à M’Chedallah, à Sidi Aïch, aux Genêts avec précision et beaucoup de cÂur. Nos journalistes parlent de nous chez nous enfin !

Certains se plairaient à spéculer sur les vraies visées de son propriétaire Amar Ben Younes. En démocratie, tout est permis dirait-on. Mais, ce qui est certain est que M. Ben Younes a le mérite d’investir dans l’information et non pas dans une Pizzeria. Avec le temps, ce sera un acquis pour la Kabylie, un héritage pour les générations futures. Qu’ai-je dis ? La Dépêche de Kabylie est déjà un acquis pour la Kabylie !

La Dépêche de Kabylie a le mérite de prendre position quand il le faut. Durant le mois de juillet et le début du mois d’août, ce journal a lancé une pétitions dans ses colonnes exigeant la libération des détenus politiques de Kabylie. Un espace noir à la Une de la Dépêche a été consacré également aux grévistes de la faim dans les prisons de Kabylie. Cette pétition a eu un échos extraordinaire auprès de l’opinion publique et de la famille politique algérienne. Les détenus de Kabylie quant à eu n’arrêtaient pas de faire les éloges de la Dépêche dés leur libération le 05 août 2002.

La Dépêche de Kabylie est composée d’une équipe de professionnels connus pour leurs talents et la qualité de leurs articles. La communauté immigrante qui est un peu partout dans le monde attend avec impatience de lire la Dépêche de Kabylie sur Internet, à l’instar des autres journaux algériens.

Djamila Addar

25 Messages

  • Félicitations pour votre article fort bien écrit qui redonne un peu espoir aux Kabyles dans ce contexte tendue mais non moins riche et décisif pour l’avenir Kabylie. En effet, sans le déclic du Printemps noir, la Dépêche de Kabyle n’aurait peut-être pas vu le jour Pour une fois, un média kabyle digne de ce nom avec des plumes qui mérite le plus grand des respects. Cela nous honore. Et pour cause, la presse nationale algérienne semble déjà avoir pris un wagon de retard par rapport à notre journal kabyle, car côté écriture, El Watan, Liberté ou Le Matin, ça traine la patte, le français y est malmené. Nous attendons néanmoins que la Dépêche se "kabylise" davantage et qu’elle investisse des espaces plus intimes voire plus tabous, que cela relève de la sociologie kabyle, de la psycho, de la cultur de notre peuple Nous, Kabyles, ne nous connaissons pas, nous ne parlons pas de nous, nous sommes comme étrangers à nous-mêmes. Nous avons une telle soif de nous découvrir. La Dépêche de kabyle doit impérativement initier cette démarche pour qu’une vériatble conscience kabyle se forge. Je pense qu’un média de ce genre permettra de créer un espace public duquel émergera je l’espère une vériatble conscience nationale kabyle qui transcende le carcan villageois et régional, car la Kabylie jouit de toutes les conditions nécessaires au devenir nationale : langue, territoire, mythes et histoire commune Parler de la Kabylie, faire parler de la Kabylie, faire parler la Kabylie, contribuera à coup sûr à réconcilier la Kabylie avec sa souveraineté nationale perdue.
    Vive la dépêche de Kabylie, vive d’autres initiatives de genre, vive la Kabylie libre autonome ou indépendante.
    Kkret a yiqvayliyen i wekken an sali Tamurt nnegh !

    Un souverainiste kabyle


  • Azul,

    longue vie à notre journal.
    Il faut faire en sorte que la Kabylie gagne du temps et le rachète.

    Ceci passe entre autre par le dévellopement de la communication.

    Les médias sont un moyen de réalisation par excellence.

    Bon courage à toute l’équipe du journal.

    Amar.


  • je comprends pas comment Djamila qui vit à montreal parle d’un journal qui sort en kabylie ?
    ...alors j’attends la réponse ?


    • Azul,

      C’est tout à fait légitime de vous poser cette question.

      Cet été, j’étais en Algérie et j’ai eu la chance de découvrir beaucoup de choses merveilleuses voire prometteuses qui donnent espoir en des jours meilleurs chez nous.

      Parmi ces merveilles un journal La Dépêche de kabylie et beaucoup de romans, de livres d’hisoire de sociologie, de tamazight.a fait chaud au coeur de voir son pays revire, tenir le coup malgrè ces dures épreuves.

      La Dépêche de Kabylie a déjà un succès en Kabylie et commence à se faire une place dans l’Algérois.

      Voilà, je lisais chaque matin au moins cinq journaux dont la Dépêche. J’ai visité Ses locaux d’Alger et de Tizi Ouzou. Je voulais même interviewer les responsables du journal si j’avais le temps...

      Je continue à lire la presse algérienne, à écouter les radios amazighes (BRTV et la chaîneII) Via Internet.

      On espère avoir La Dépêche sur Internet aussi.

    • C’est simple. Il suffit soit d’avoir entre les mains une copie soit par le biais d’un ami. dans mon cas, Je viens de revenir d’Algérie et j’ai ramené une copie et je vis aux USA.

      Awtul

    • Drole de question ?
      C’est tout a fait normal et indispensable que la diaspora Kabyle participe a notre sacre combat liberateur du joug arabo-islamiste.A ce titre je rend hommage a Djamila Adar pour tout ce qu’elle fait pour participer a ce combat.C’est tres important de creer des lobbys d’opinions a l’etranger pour expliquer et attirer l’attention sur ce qui se passe reellement en Kabylie.On a qu’a prendre exemple des puissants lobbys Juifs qui existent partout dans le monde.Sans ca un combat qui se deroule a huit clos et dans les conditions que vous connaissez , est voue a l’echec. Je suis fier de pouvoir lire un Journal Kabyle a qui je souhaite longue vie dans une Future Kabylie Liberee des Nazis tel que Zerhouni and Co(qui paieront tot ou tard leurs crimes,j’en suis convaincu).
      Bon Courage Djamila, le combat continu !
      Arezki.
      Bon Courage Djamila
      Bonne courage Djamila

    • Bravo Djamila pour ton engagement, j’ai l’intime conviction que nous arriverons à faire de notre Pays une référence en matière de démocratie et de Liberté. Toutefois, une question me vient à l’esprit : comment es-tu ?, je suis sûr que tu es très mignonne, pourais-tu publier ta photo au même titre que tes articles ?

      Tendrement

      Jugurtha-Ismal

  • Way to go guys !!!
    Je suis fier d’appartenir a cette meme Kabylie que vous servez et adorez. Bon courage, et bonne chance pour votre journal.
    Que dieu benisse notre chere kabylie et protege ses enfants. Ulac Smah Ulac,
    Tamazight mulac ala.
    Vive la kabylie dans une Algerie plurielle et enfin democratique.

    Voir en ligne : la depeche de kabylie : un logo, un symbol


  • Azul fellawen

    Wa Massa Djamila Addar, avant d’ecrire tes betises, il faut bien se renseigner qui est deriere le quotidien "La Depeche de kabylie" ? Quels sont les objectifs et les intentions de ce journal ? Franchement massa Addar Djamila, tu ecris pour le plaisir de voir ton nom affiché un peu partout comme tu t’affiches bêtement a Montréal.

    Pour ton information Mr Amara Ben Younes, même si tu n’avais pas l’occasion de l’interviewer, je te dirai pour qui il roule, lui même l’a dit que sa demission du gouvernement n’a aucun lien avec les évenements de kabylie.
    Je ne comprends pas pouquoi tu lui fais toute cette publicité gratuite, et pourtant d’après mes informations en pocession, tu as même organisé une mascarade à Montréal pour soutenir les victimes de Kabylie.

    Au fait l’objectif principal de la Depeche de Kabylie est de créer un troisième pôle en Kabylie composé de Mrs Amara Ben Younes, Med Cherif Hanachi, El Hadi Oul Ali, etc... pour casser la dynamique Kabyle.

    J’aimerai bien savoir comment un député procure tous ces moyens pour lancer un quotidien national ? La réponse est la suivante : Le général Toufik de la DRS est deriere La depeche de Kabylie, et Mr Amara Ben Younes roule pour la DRS.
    Alors, Mme Addar arrête de citer des noms propres comme Djaout, Mammeri, Matoub pour des betises.

    Un Bérbère de la Kabylie Profonde


    • votre article est magnifique, je viens d’écrire un autre aux responsables de ce site. mais ils n’ont pas voulu le publier. parceque j’ai dit que monsieur benyounes avait un père qui a une agence de voyage à BARBES. QUE C’eTAIT LES COTISATIONS DES CENTAINES ET DES CENTAINES D’ALGERIENS qui avaient l’algérie au coeur. mais monsieur BENYOUNES LES A Détourné à son profit.
      et le frère à Benyounes est le gendre de nezzar. alors pour l’argent il y en a. à savoir ce qu’ils veulent faire à travers ce journal que je lis régulièrement. c’est une autre affaire. vous avez peut être raison pour cette nouvelle cliquye qui veut émerger. mais les arouchs sont là. je pense qu’ils sont très vigilents.
      quant à la charmante dame qui a fait cet article, je pense qu’elle magnifique et qu’elle fait du bien pour la kabylie même si les intentions du directeur du journal lui sont inconnues, cela reste louable. mais si elle sait, et elle fait cette pub, elle peut aller se faire cuire un oeuf

    • amara benyounes est un agent de la DRS, les aarouch aussi biensur, ait ahmed viens de nous trahir,said sadi est un agent du pouvoir...et quoi d autres ayemma yemmma il n ya que vous qui etes clean...pauvre kabylie itsi khoussen dhirgazen a kam khounwi, a l occasion dites nous qui est clean en kabylie ?pendant que vous y etes , paranoia quant tu nous tiens ........
      si ca continue comme ca a tsihkou lkhouvz il bouyoune !!!!!!!

    • a massa et puis aussi comment expliquer l’obtention de l’agrement de la depeche en l’espace d’un mois alors que d’honnetes citoyens environ 300 attendent leurs agrements depuis des annees ?

  • Azul !

    En effet, la dépêche de Kabylie est un nouvel acquis pour la kabylie et son combat.

    Il vient s’ajouter à d’autres acquis tel que la BRTV oubliée dans votre article.


  • je regrette seulement que pas une page de notre dépêche ne soit en Tamazight.
    CE serait un plus non négligeable, en attendant un quotidien entièrement écrit en Tamazight.

    Longue vie à la Dépêche de Kabylie.


    • une page en tamazight vous avez dis ?? n’oubliez pas que le patron de cet organe est de ceux qui ont marchande tamazight ,et les enfants de boycotte ,soyon serieux !

    • normalement ont repond au imbecile par le silence.mais vue la haine qui aveugle tes yeux il est de mon devoire de dire que c’est les gens comme toi qui ont fait que le pouvoire tiens encore en vie en kabylie .pour nous nous savons se que vaut amara ben younes.ghori aamara dhizem.achour

  • la dépéche de kabylie est un journal regional , qui a une ligne editorial republicaine . malheureusement il ne se vend pas a ORAN


  • Tanemirt-im a Djamila pour l’information et Bienvenue à la
    Dépêche de Kabylie.
    Qu’importe le propriétaire de ce journal et ses convictions politiques, l’essentiel est de nous donner des nouvelles de Kabylie.
    Ce nouvel organe d’informations vient renforcer le paysage politique, culturel et autre dans toute la KABYLIE.

    Tanemirt a Djamila et Tanemirt i Mas Benyounes.

    Tassadit


  • azzul fellawen !
    Cet article n’est pas si innocent que sa, Djamila sait ce qu’elle fait !

    existe t il un lien entre aârav Benyounes et Amara Benyounes ?

    La clé de la réponse est la, car aârav vit a Montréal !

    Saïd


  • toutes mes amitiés à toi Djamila que j’ai eu le plaisir d’admirer quand tu étais sur la chaine II.
    je ne doute pas un instant de ta réelle ferveur, de ta sincérité pour tout cet amour que tu voues à ton pays et plus particulièrement à ta Kabylie.
    mais.. et encore une fois mais..., permets moi de douter du choix que tu as fais pour faire tant d’éloges à une feuille de choux telle que "la dépêche de Kabylie"
    les opportunistes et les affairistes ne perdent jamais la direction du "fric et des gros sous " ils sont constamment en activité pour gonfler leur comptes en banque, mais jamais là où ils doivent être pour affronter la réalité de la kabylie et tout faire pour apporter un tant soit peu du bien fondé de leur amour pour cette région.D’ailleurs tu l’as si bien dit "un logo, un symbole, une région."n’est-ce pas là une réunion de tous les ingrédients pour faire avaler des couleuvres à tous les lecteurs Kabyles ? c’est du tout trouvé ! Bravo pour cette finesse commeciale !
    Sincérement, cite moi un article objectif paru dans ce.........je n’ose pas dire journal
    Si vraiment la kabylie lui tenait à coeur, pourquoi interrompre le chemin politique ?
    Sartre l’a si bien dit "La politique c’est l’art de jouer avec le feu sans se brûler les doigts "Monsieur s’est brûlé les doigts le jour où lui et ses acolytes ont bradé Tamazi&t
    Alors autant ne pas se brûler les poches.
    yanayas ouccen "tibara madam h’mant"
    Le chacal a dit"suivant la trace des chevres avant que ça ne soit trop tard"
    Makalil


    • a vous cher monsieur, j’avoue que je n’arrive pas a croire ce que tu as ecrit, car croit moi comme le dit le proverbe kabyle < aqvayli ar d ivan athinegh u qvayli>comme il est advenu de hend umerri et des autres, a chaque fois qu une chose emane de nous ,(le kabyles bien entendu) on s’acharne contre elle pour la briser si on la tue pas concretement on fait de notre meiu pour la salire
      donnons l’occasion aux autres de participer a promouvoire cette region , et meme si il y’a des fins lucratives derriere leurs participation cela n’empechera pas que l’initiative est bonne et porteuse d’autres bonnes initiatives.
      je tiens a felliciter cette initiative qui va donner naissance a d’autre journeaux . tanmirth a djamila, et a monsieur benyounes,et a toi aussi cher monsieur .

  • Djamila Addar dit : "En cette année 2002, d’autres défis sont lancés pour la Kabylie pour se construire sans les institutions algériennes. D’ailleurs, la Kabylie s’est toujours faite sans le pouvoir central d’Alger. Le peu qu’elle a aujourd’hui cette Kabylie, elle le doit surtout à la jeunesse sacrifiée de ses enfants émigrés depuis les années 20 en France."
    Je ne comprends ce qu’elle écrit : " Se construire dans les institutions algériennes". Celles du pouvoir ? Si la Kabylie s’est faite seule donc elle s’est faite en dehors des institutions !!!
    La Kabylie se lance dans d’autres défis donc elle en a déjà.
    Elle nous dit : "le peu que la Kabylie a aujourd ?hui elle le doit à la jeunesse sacrifiée de ses enfants émigrés !!!
    Avec tous ces défis, la Kabylie a peu de choses et elle le doit à ses immigrants !

    Tous ceux qui sont restés en Kabylie n’ont-ils donc rien fait ?
    Fatma N’Soumer, Si Moha Ou M’Hand, Mouloud Feraoun, Mammeri... n’étaient pourtant pas immigrants.
    Elle connaît bien l’histoire de la Kabylie et des algériens !!
    Oui ! L’immigration a eu une influence mais est-ce la seule ?
    D’autres régions d’Algérie ont connu aussi une grande immigration durant la guerre de libération !
    Elle ajoute : « La Dépêche de Kabylie a le mérite de prendre position quand il le faut. Durant le mois de juillet et le début du mois d’août, ce journal a lancé une pétitions dans ses colonnes exigeant la libération des détenus politiques de Kabylie »

    Que veut dire prendre position quand il le faut pour un journal ?

    Normalement les journalistes se doivent d’informer et d’analyser des faits au quotidien. Lancer une pétition n ?est pas un mérite !
    Sont-ils journalistes ou politiciens ??
    Ce qu’elle oublie de nous dire Djamila Addar c ?est que Amara Ben Younes était ministre du gouvernement qu’il attaque aujourd’hui.

    Pour une "journaliste" elle nous raconte n’importe quoi. Elle a aligné des mots et des phrases sans relations les unes des autres !

    Je me rappelle, une fois, où j’ai assisté à une de ses activités organisées à Montréal où elle nous avait dit que "Ifriqiya" venait de "taferka". Je crois qu’il faut bien revoir l’histoire de l’Afrique du Nord avant d’affirmer une telle chose.

    Elle oublie une chose : tous les hommes sont nés pour être libres et non esclaves !


    • Azul a Lies,azul merra,

      J’ai écrit un article pour annoncer la naissance d’un journal qui écrit sur la Kabylie et pour la Kabylie. C’est un choix. Je ne vois pas où est le mal à cela ! La Dépêche de Kabylie appartient à Amara Benyounes. C’est un fait. Il a été Ministre. C’est un fait aussi. C’est quoi le problème ?
      Est-ce un crime d’être Ministre en Algérie quand on est kabyle ? Est-ce un crime d’être général quand on est kabyle ? Est-ce un crime d’être député au parlement quand on kabyle ? Est-ce un crime d’être des services de renseignement quand on est kabyle ?

      Il y a beaucoup de questions qu’on pourrait se poser en lisant votre réaction et celles des autres.

      Les Kabyles ont le droit à l’erreur aussi. Amara Benyounes à ce que je sache n’a pas été impliqué dans des crimes organisés. Il a été Ministre comme Nait Djoudi et tant d’autres. On ne peut pas être plus kabyles ou moins kabyles qu’eux. Il y a plein de Kabyles dans les instituions algériennes qui servent la Kabylie discrètement et à leur manière mieux que certains Kabyles de l’opposition.

      Quand j’ai parlé de l’apport de l’immigration kabyle, je n’avais aucumenet réduit l’apport des Kabyles qui l’ont bâtie à l’intérieur. Ce que je voulais dire est que les institutions algériennes n’avaient pas inversti en Kabylie comme elles l’ont fait dans les autres régions. C’est la devise de l’immigration qui a donné un peu de vie à la Kabylie.

      Quant au nom de l’Afrique, il découle du mot amazigh ’’Taferka’’ qui veut dire à la fois la terre ( axal) et le lopin de terre ( tamurt nne& /axal nne&.

      C’est un article sur un journal qui vient de naître et non pas un procès sur les politiques kabyles. La Dépêche de Kabylie a besoin d’un peu de temps pour se perfectionner et répondre à la demande et aux exigeances de la Kabylie dans toute sa diversité.

      Pour terminer, il n’y a pas de mal à se faire de l’argent tout en servant sa région, son peuple.

      Merci pour toutes les personnes qui avaient réagi à ce modeste article.Vos remarques sont les bienvenues. On en tiendra compte à l’avenir dans le respect des vies privées et des choix politiques des personnes qui occupent l’espace public en Kabylie ou ailleurs.

      Djamila Addar

    • Et vous vous dites journaliste !!

      Vous avez raison. Il n’y a aucun mal aussi à être lèche bottes. Vous allez surement avoir votre place dans ce journal.
      Lisez Inb Khaldoun pour l’origine du mot Afrique !

    • "Pour terminer, il n’y a pas de mal à se faire de l’argent tout en servant sa région, son peuple."

      C’est la seule vérité que nous donne Djamila Addar.
      Bon courage ! Faites-vous beaucoup d’argent en vous servant de la Kabylie !

    • les gens doivent bien vivre mon pote je ne suis pas la pour la defendre mais elle as au moins le courage de ses opinions.De plus si les gens trouve ca nul ils n’ont qu’as pas l’acheter point final .C’est une peu comme les journaux à scandales en france tout le monde trouvent ca odieux mais tout le monde les lis (c’est bizarre non ,les gens serait il hypocrites) et remplissent les compte en banque des directeurs de ses journaux.c’est la meme chose finalement seulement elle aide sa region en se fesant du fric mais c’est une conséquence le fric , c’étais pas le but.Certains kabyles me font rires ils plaident soi disant pour la démocratie et des que quelqu’un ne pensent pas comme eux ils le critiquent et le démolissent.C’est pas tres démocratique tout ca...De plus ceux qui critiquent sont ceux qui ne font jamais rien . Ils vivent en france pénard et osent critiquer les gens qui font des choses.C’est choses peuvent etre bonne ou mauivaise mais ils ont le merite de bouger alors que vous les critiqueurs vous ne faites rien ni des choses bonnes ni des mauvaises vous avez juste des grande geules, c’est pas tres sain tout ca ...

    • La Depêche Kabyle vient s’ajouter à tous les efforts et à toutes les creations jusque là entrepris et réalisés par nos valeureux hommes et femmes pour nous sortir de l’anonnymat et de l’oubli...
      Merci Benyounnes, merci à toutes et à tous.
      Gloire à nos martyrs tombés pour une algérie berbere moderne et républicaine.
      salutations
      Brahim KACI

    • foutez la paix aux gens qui travallent.laissez traquille ce journal et occupez vous plutôt du pouvoir arabe assassin qui continu a nier la kabylie.Ce journal se fait de l’argent avec les kabyles,et bien tant mieux pour ce journal et pour nous car cela veut dire que notre economie fonctionne bien(kabyle bien sur).Je vis a l’etranger depuis longtemp et pour moi c’est un,sinon le seul qui nous donne la carrure d’une nation et la dignite a notre peuple.Encors une fois FOUTEZ LA PAIX AUX KABYLES QUI TRAVALLENT.

  • avec toutes mes amities Djamila

    J’ai toujours voué une certaine admiration pour ton travail de journaliste du temps où tu étais à la chaine II .
    aujourd’hui en lisant l’aricle "la dépêche de Kabylie : un logo un symbole une région" je sais à quel point tu es sincère dans le contenu de ton article, je sais combien du te dévoues à la cause berbere et à tout ce qui, de près ou de loin touche notre culture et notre région.mais, encore une fois mais ...je crois que faire tant d’éloge à une feuille de choux est indigne de ta personnalité encore moins de tes convictions .

    Qui est Directeur de cette feuille ? N’oublions jamais par où il est passé ?

    Qu’en a t-il fait du temps ou, de sa postion et de son poste politique il pouvait faire un tant soit peu pour la promotion ,l’officialisation de sa langue maternelle, ou afficher clairement sa volonté de ne point participer au bradage de sa propre culture et de sa propre identité.

    Les faits sont indéniables et l’histoire en témoignera.

    Permets moi de douter aujourd’hui du bien fondé de cette soit disante contribution à la lutte à travers des articles qui sont plus une relation de faits qu’à des analyses objectives des situations réélles que nous traversons quotidiennement.

    Quant tu parles de position prise par ce ............je n’ose pas dire "journal" sincérement je ne la vois point ni à travers sa ligne éditoriale encore moins à travers ses articles.

    Par contre ce qui ce dégage là : c’est une veritable FINESSE COMMERCIALE sans plus .Dépêche de Kabylie effectivement réunit ces trois ingrédients qui sont :"UN LOGO UN SYMBOLE, UNE REGION" S’assurer tout le lectorat kabyle, et il n’est pas des moindres !
    c’est gonfler son compte en banque


  • bonjour . la dépeche de kabylie est un quotidien regional avec une ligne editorial republicaine comme je l’avais dis dans une reponse a cet article auparavant .

    POURQUOI PAS LA DEPECHE DE KABYLIE COMME QUOTIDIEN NATIONAL :
    COmme le quotidien d’oran , qui a des correspondant partout avec ses editions differentes ( oranie - constantinois - algerois ) ou comme el watan et le matin qui consacre les pages centrales aux regions respectives , pourquoi la dépeche de kabylie n’enpreinte pas le meme chemin . ainsi avec sa ligne republicaine , le quotidien passeras d’une region ( regional ) a la nation ( nationale ) l’interzt majeur de cette reflexion resideras dans "l’exportation" vers d’autres regions du pays ce que la kabylie veut avec les sujets qui sont en débat ( regionalisation - autonomie - federalisme ect...).
    je pense aussi au manque d’un site internet qui fait defaut à ce jour dont je suis sur que les responsables n’ont pas oublier et que ce n’est qu’une question de temps . VIVE L’ALGERIE REPUBLICAINE . VIVE TOUS LES ALGERIENS AVEC LEURS IDEES DIFFERENTES . majidoran chez yahoo.fr


    • Vous etes penible avec vos "national" à tout bout de champs !!!!!!

      Comme si la Kabylie n’a jamais rien fait pour ce "national"... qu’est ce qui vous derange dans le fait que des gens, en l’occurence des Kabyles, s’occupent un peu de chez eux, la Kabylie ???

      Il serai inutil de mettre un journal tel que celui là, puisqu’il suffit qu’il soit ecrit le mot Kabylie quelque part,pour que les gens s’en detourne, quand il ne l’insultent pas...

      Boumedienne est mort, mais ses oeufs pourrissent encore la tete des gens...

  • Plusieurs définitions et citations sont émises sur la politique, je voudrais particulièrement citer celle-là : La politique, c’est l’art de soustraire aux pauvres leurs votes et d’obtenir le soutien financier des riches tout en promettant aux deux groupes de les protéger les uns des autres (rapportée dans un journal).
    Est-ce que toute personne qui n’a pas réussi en politique (on parle ici de protéger les riches) doit s’acharner sur les pauvres à qui on reproche un manque de soutien électoral ?
    On a tant entendu et vu ces politiciens (du RCD, FFS….) sur les tribunes publiques promettre la défense des pauvres citoyens que nous sommes mais une fois élus, personne d’entre eux n’échappe à la règle de la corruption, du piston…...
    Amara benyounes a siégé dans le gouvernement donc a fait parti du système rentier à un moment crucial dans la vie de la kabylie. Ce gouvernement est toujours en place (les postes clés sont toujours détenus par les mêmes) et a endeuillé au plus profond la kabylie.
    Qu’avez vous réalisé , monsieur, ben younes lors de votre séjour au gouvernail ?
    Amghar...


  • azul et merci pour ces informations et je sauhaite bon courage a toute l’équipe de la depeche et j’espere que ce journale représentera la liberté culturelle de la kabylie
    idir de paris
    tanemirth


  • azul félaouene, oui c’est vrai vos futur lecteurs ont besoin d’avoir un lien très fort basé sur la confiance et la sincérité avec un média kabyle, pour cela il faut maintenir un journal dans la duré et ne pas devenir un journal publicitaire, comme certain journeaux. C’est ces méme sociétés qui ne verse pas les salaires et licencie.
    Pour faire ce metier il faut avoir un miminum de conscience proféssionnel et de crédibilité.

    je comprend qu’une rédaction a besoin d’une solidité financière, il vous faut donc touché un large public.
    Vous pouver rajouter a votre titre le mot "fierté"ca serait une fierté pour moi d’ètre un de vos corespondant de votre journal.
    j’apprécie votre quotidien, je vous souhaite bon courage.


  • madame ou qui que vous etes il ya un proverbe kabyke qui dit haca aghyul igsetsen d itvardas sans commentaires


  • Bonjour,
    je suis française et je me suis rendue récemment à Bejaïa. j’ai découvert avec intérêt la dépêche de kabylie. Je trouve que ce journal, engagé, de parti pris s’expose considérablement et je trouve cela très courageux. J’ai beaucoup appris sur la culture kabyle, son histoire, ses combats politiques. J’étais en Kabylie pour les fêtes de fin d’année et pour le nouvel an berbère. Le journal a donc fait une rétrospective, a présenté les origines du nouvel an berbère et des commantaires sur l’année de l’Algérie qui démarrait en France... Des articles pimentés, épicés à souhait...
    merci pour ce contre-pouvoir salvateur


  • journal indispensable pour avoir des nouvelles de la Kabylie, vu que la presse française n’en parle jamais, la dépèche est une source précieuse de nouvelles et surtout de point de vue pertinent sur la situation actuelle. Seul regret ici à paris il est assez difficile de se la procurer

    1 kabyle de paris


  • Je suis un fils d’immigré d’origine kabyle. A l’heure ou la tendance des jeunes beurs comme moi se détournent indéniablement de leurs racines, moi j’ai choisi au contraire de ne jamais oublier d’ou je venais. Bien que ne parlant pas parfaitement la langue de mes ancêtres, je me suis penché sur ma culture et me suis abreuvé de nombreuses lectures telles que les Mouloud Feraoun, Mouloud Mameri, Tahar djahout et autres...
    Aujourd’hui partagé entre la culture Française et Kabyle, j’ai toujours su ne jamais faire abstraction de l’une au detriment de l’autre, mais je dois avouer que mon attachement à la Kabylie est toutefois trés forte du fait des merveilles que j’ai su y deceler en elle à travers mes souvenirs, des ecrits ou des photos...
    c’est un pays comblé de richesses et de secrets à la fois mais il est aussi tellement torturé...
    c’est parce que je vis loin d’elle, et que je ne la connais pas aussi bien que mon pére ou ma mére que j’ai besoin d’avoir une fenètre sur ma Kabylie et j’ai constaté avec etonnement et aprés de meticuleuses recherches que seul le quotidien " la Dépêche de Kabylie " rapporte de maniére compléte et précise des informations sur les nombreuses regions qui compose la Kabylie.
    je dis merci aux createurs du quotidien, qui m’aident à garder toujours un oeil sur l’actualité de ma région !
    ps : existe t’il un site sur le net ?


  • Je souhaiterai intervenir sur les réactions négatives à la parution du Journal « La dépêche de la Kabylie » en vous racontant une petite histoire « drôle » que beaucoup d’entre vous connaissent.

    Cela se passe sur terre et un homme d’une grande piété, généreux, bon et croyant mourut, comme cela devait arriver il alla directement au Paradis où il fut reçu avec tous les égards due à son niveau de sainteté.

    Avant de profiter pleinement de ce paradis il demanda une chose, à savoir pouvoir visiter l’enfer et se rendre compte à quoi il avait échappé.

    Sa demande fut accepté et on le conduisit en enfer où il fut reçu par un petit diable qui lui fit le tour, à un moment il se retrouva dans une grande pièces où se trouvaient d’immenses marmites sur des feux géants et près de chaque marmite se trouvait deux gardiens et il demanda.

    Qu’est ce que c’est ?

    Ce sont des marmites de tortures, en fait chaque marmite que tu vois là représente un pays, et chaque marmite est surveillé afin qu’aucunes des personnes qui se trouvent à l’intérieur ne puisse s’échapper.

    Il avança, dans cette immense salle, et de chaque marmite s’échappait des cris et des hurlements de douleur.

    A un moment il se retrouva devant une marmite pareille aux autres dans laquelle il y avait les mêmes cris mais il n y avait aucune surveillance ,

    Il dit vous m’avez bien dit que chaque marmite était surveillée pourquoi celle-ci ne l’est pas ?

    Ho celle-ci c’est spécial c’est la marmite de la Kabylie, nous n’avons pas besoin de mettre de gardien car à chaque fois que l’un d’entre eux essai de s’enfuir les autres le retiennent…..

    Cette histoire s’adapte tout à fait au sujet d’aujourd’hui, comme l’a dit un de vos intervenants pour une fois que quelqu’un utilise son argent ou l’argent de quelqu’un d’autre pour ouvrir autre chose qu’une pizzeria, cela dérange beaucoup de monde.

    Alors pour mieux le descendre on lui prête des relations avec des « généraux » et alors qu’est ce qu’on s’en fout, du moment que cette aide et que cet argent (s’ils existent) servent à faire un journal où des kabyles peuvent s’exprimer, et où l’on peut exprimer la Kabylie.

    Le jours où ce journal fera campagne pour que ce général puisse faire ses activités, où que ce journal soutienne des activités contraires à ce que peuvent penser la majorité des kabyles (comme l’a fait et le fait Ruppert MURDOCH pour BUCH et la guerre en Irak), là je comprendrai qu’il y ait des interventions aussi dures à l’encontre de ce journal et de sa direction, mais je crois qu’au jour d’aujourd’hui ce n’est pas le cas.

    Alors critiques d’accord mais critiques constructives et argumentées et non pas « on m’a dit » « il m’a dit », « j’ai entendu que » (les commérages de village habituels) et ce qui est le pire c’est quand ce sont des attaques personnelles, car les personnes qui ont critiqué n’ont rien dit sur la qualité du journal et des articles et pourtant sur ce point tout le monde peut donner son avis.

    Vous n’êtes pas d’accord avec les articles et la ligne éditorial de ce journal arrêtez de l’acheter.

    Vous savez en France un lecteur du Figaro n’a pas l’obligation d’acheter l’humanité ou libération et vis et versa.

    Alors chers concitoyens de la Kabylie et d’ailleurs, grandissez un peu et faites un pas vers la vraie démocratie et laissez vivre et travailler les hommes de bonne volonté sans les obliger à passer au détecteur de généraux à tout bout de champs.

    Une Kabyle à Paris


  • Je souhaiterai intervenir sur les réactions négatives à la parution du Journal « la dépêche de la Kabylie » en vous racontant une petite histoire « drôle » que beaucoup d’entre vous connaissent.

    Cela se passe sur terre et un homme d’une grande piété, généreux, bon et croyant mourut, comme cela devait arriver il alla directement au Paradis où il fut reçu avec tous les égards dus à son niveau de sainteté.

    Avant de profiter pleinement de ce paradis il demanda une chose, à savoir pouvoir visiter l’enfer et se rendre compte à quoi il avait échappé.

    Sa demande fut acceptée et on le conduisit en enfer où il fut reçu par un petit diable qui lui fit le tour, à un moment il se retrouva dans une grande pièce où se trouvaient d’immenses marmites sur des feux géants et près de chaque marmite se trouvait deux gardiens et il demanda.

    Qu’est ce que c’est ?

    Ce sont des marmites de tortures, en fait chaque marmite que tu vois là représente un pays, et chaque marmite est surveillée pour qu’aucunes des personnes qui se trouvent à l’intérieur ne puissent s’échapper.

    Il avança, dans cette immense salle, et de chaque marmite s’échappait des cris et des hurlements de douleur.

    A un moment il se retrouva devant une marmite pareille aux autres dans laquelle il y avait les mêmes cris mais il n y avait aucune surveillance,

    Il dit vous m’avez bien dit que chaque marmite était surveillée pourquoi celle-ci ne l’est pas ?

    Ho celle-ci c’est spécial c’est la marmite de la Kabylie, nous n’avons pas besoin de mettre de gardien car à chaque fois que l’un d’entre eux essai de s’enfuir les autres le retiennent…..

    Cette histoire s’adapte tout à fait au sujet d’aujourd’hui, comme l’a dit un de vos intervenants pour une fois que quelqu’un utilise son argent ou l’argent de quelqu’un d’autre pour ouvrir autre chose qu’une pizzeria, cela dérange beaucoup de monde.

    Alors pour mieux le descendre on lui prête des relations avec des « généraux » et alors qu’est ce qu’on s’en fout, du moment que cette aide et que cet argent (s’ils existent) servent à faire un journal où des kabyles peuvent s’exprimer, et où l’on peut exprimer la Kabylie.

    Le jour où ce journal fera campagne pour que ce général puisse faire ses activités, où que ce journal soutienne des activités contraires à ce que peuvent penser la majorité des kabyles (comme l’a fait et le fait Ruppert MURDOCH pour BUCH et la guerre en Irak), là je comprendrai qu’il y ait des interventions aussi dures à l’encontre de ce journal et de sa direction, mais je crois qu’au jour d’aujourd’hui ce n’est pas le cas.

    Alors critiques d’accord mais critiques constructives et argumentées et non pas « on m’a dit » « il m’a dit », « j’ai entendu que » (les commérages de village habituels) et ce qui est le pire c’est quand ce sont des attaques personnelles, car les personnes qui ont critiqué n’ont rien dit sur la qualité du journal et des articles et pourtant sur ce point tout le monde peut donner son avis.

    Vous n’êtes pas d’accord avec les articles et la ligne éditorial de ce journal arrêtez de l’acheter.

    Alors chers concitoyens de la Kabylie et d’ailleurs, grandissez un peu et faite un pas vers la vraie démocratie et laissez vivre et travailler les hommes de bonne volonté sans les obliger à passer au « détecteur de généraux » à tout bout de champs.

    Une Kabyle à Paris


    • je suis tout a fait d’ acord avec se monsieur pourqoi tout le monde c’ eneve quand quelqu’un aide les kabyles pourqoi tant de haine envers nous les kabyles normalement on doit ce soutenir car un cote deux peuples ce battent et d’ autres meurent a cause des terrorismes vous devez vous soutenir pour combattre ce qui detruisent le pays si riches d’ histoires battez vous contre les ennemis au lieu de laissez VOS freres mourir prenez les armes et arreter d’ etre cruelle contre les kabyles car l’ etat en algerie et complice avec les tueurs . LAISSER NOUS EN PAIX NOUS LES KABYLES VIVE LA KABYLIE ET LOUNES MATOUB

  • bonjour,je viens par le biais de votre site "kabyle.com" remercier et rendre hommage à tous les instigateurs et createurs du journal "la dépêche de kabylie" que j’espere que toute l’equipe de cette derniére portera au fil du temps des améliorations qui sont nécéssaire pour faire de ce journal un véritable quotidien régional comme ils existent dans tant de pays (ex : france) . ce journal doit avoir une vocation régionale à savoir informer les citoyens algeriens de la vie quotidienne de cette région et tout les faits(divers,culturel,sportif,economique,educatif....etc....) et reserver un tout petit pourcentage de ses pages à l’information nationale et internationale.concernant AMARA benyounes au moins lui il a démissionné du gouvernement et il n’a pas cautionné les agissement du gouvernant vis à vis de la population de la kabylie. en rentrant au gouvernement ,il n’ a fait que son devoir de citoyen et ce pour une algerie unie est indivisible et surtout je pense que c’est avec l’accord de son parti le RCD qu’il a accepté de faire parti . si je vous écris ceux ci c’est que en tant immigré vivant depuis plusieurs années en france,nous les algeriens de nantes on fait pas de difference entre nous autres car le saviez vous que la déscrimination raciale pour nous algeriens vivant à l’étranger existe pour nous tous. c’est pas écrit sur notre front " je suis kabyle " et puis honnetement ils s’en balancent, pour eux t’es un etranger point. merci pour les efforts que vous faites pour l’enrichissement de la langue amazigh et merci mille fois à la depeche de kabylie de nous informer de tous les fais quotidiens de nos villages et villes et souhaitant que d’autre région d’algerie prendront l’initiative de la kabylie pour creer leur propre journal et d’informer les kabyles et les résidants de la kabylie de ce qui se passe ailleurs. à bon entendeur salut.


  • Méssage adréssé à l’intention de Monsieur le Rédacteur en Chef.

    Ce qui m’a motivé à vous écrire,c’est pour atirer votre attetion face à des dérapages qui risque de remettre en cause la crédibilité de votre réspectueux journal.
    En éffet, il ya un article qui a pris toute une page intitulé "A.G.E.A Objectif 20000 logements) rédigé par Monsieur Mehallebi,ou un soit disanbt président de cette association a été présenté comme un héro ;allant jusqu’à faire la liaison entre les activitées de cette association et le programe du président de la république.
    Nous en notre qualitées de membre fondateurs,nous vous informons que le type en question, a fait l’objet de retret de confiance en date du 12/08/2004,cette meusure a été publié et accépté par les pouvoirs publique.
    Cet individu est un simple éscro,qui encore une fois a réusis a manipuler votre journaliste,par les ancienne méthode,et a cet effet,nous portant à votre connaissance que suite à l’apparition de cet article, un certain KARIM MEHALLEBI a été nomé trésorier de ce qui reste de cette association.
    L’ex président en question est poursuivie actuellement en justice dans trois affaires pénales dont (éscroquerie,détournement des adhésions,faux et usage de faux...) ;
    En kabylie il trouve un éxcélent térrain de chasse, car il vient d’empocher 106 Millions de centimes chez les mondataires du marché de gros (Fruits et légumes), en leurs faisant croire qu’il leurs annulera l’arité d’éxpulsion du wali portant sur l’assiète du térrain qu’ils occupaient et depuis il refuse même pas de les recevoirs (106 Million c’est à dire 106 adhésion à raison de 10.000 DA),il va sabs dire que les mondataire n’ont pas le droit d’adhérer dans une association d’entreprenneur du BTPH.
    Avant de clore,je vous informe que l’héro de MOnsieur Méhallebi,a fait partie des AROUCH TAWIAN de lahcen seriaknpour preuve je vous invite à les voir ensemble en photo dans EL MOUDJAHID,qui couvrait la visite de cette délégation à Bédjaia ou ils été aceuillis comme il se doit !!!
    Je termine en vous disant que l’ensemble de tous ce qui reste de cette association ne réaliserons même pas 2 logements,à commencer par ce président qui ne pocede même pas une brouette, c’est des éscros et des énemis de la Kabylie et des kabyle, et votre journale est entrain de les aider.
    Nous resterons à votre disposition agea_batiment chez caramail.com


Un message, un commentaire ?
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message